Election du président de Région : malgré l’union de la gauche, Najat Vallaud-Belkacem et Cécile Cukierman sont candidates

Election du président de Région : malgré l’union de la gauche, Najat Vallaud-Belkacem et Cécile Cukierman sont candidates
Najat Vallaud-Belkacem et Cécile Cuckierman ce vendredi matin lors de l'Assemblée Plénière du Conseil Régional - LyonMag

Les nouveaux conseillers régionaux d’Auvergne-Rhône-Alpes se réunissaient ce vendredi matin à Lyon pour élire leur nouveau président.

Après le discours d’introduction prononcé par la doyenne de l’Assemblée Michèle Morel, les candidats devaient solennellement se déclarer candidats. Logiquement, Laurent Wauquiez (LR), Andréa Kotarac (RN) et Fabienne Grébert (EELV), toutes les trois têtes de liste lors du scrutin régional dimanche dernier, se sont avancés vers la présidente de séance pour lui tendre leur déclaration.

Mais deux autres candidates, plus surprenantes, se sont manifestées : Najat Vallaud-Belkacem (PS) et Cécile Cukierman (PC). Les deux femmes de gauche s’étaient pourtant rangées derrière l’écologiste Fabienne Grébert afin de former une "union sacrée" pour battre Laurent Wauquiez.

Elles ont donc pris la décision de ne pas se ranger une nouvelle fois derrière la candidate verte, qui devrait mener la première force d’opposition pendant les six prochaines années.

Un choix qui a quelque peu étonné l’assemblée, à commencer par Laurent Wauquiez qui ne s’y attendait visiblement pas.

11 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
boubouphile le 02/07/2021 à 17:08

Une preuve supplémentaire mais.... c’était certain.... que cette alliance ne valait rien...uniquement pour battre Laurent Wauquiez et surtout être élues au conseil régional pour toucher les indemnités.... foutage de gueule des Verts et Cie

Signaler Répondre

avatar
mamipouzo le 02/07/2021 à 15:37

Opportunisme insupportable pour les électeurs que nous sommes.

Signaler Répondre

avatar
Systance le 02/07/2021 à 14:53

Énorme !!!
Put*!n plus c'est gros, plus ça passe.
Magnifique !
Et après, on s'étonne que les français se foutent des élections ?
Tout ce petit monde continue de se comporter avec son mandat comme s'il s'agissait de son patrimoine personnel, tout en se drapant dans un manteau de dignité bien pouilleux, se défendant d'agir pour son propre intérêt mais dans celui, supérieur, de la France, unique moteur de leur engagement.
Comme disait Marielle : "Il va arriver un moment où on pourra plus, ça c'est sûr... Et alors là !!!"
Et Rochefort de lui répondre : "A force de jouer avec nos nerfs... c'est fragile, les nerfs !"

Signaler Répondre

avatar
tickets le 02/07/2021 à 14:15
Oui MAIS a écrit le 02/07/2021 à 12h36

Démonstration du foutage de gueule. Tous ensemble pour avoir sa place. une fois la place acquise on se gratte sur nos impôts.

On aura évité le "ticket" Belkacem/Cuckierman. De l'eau dans la gaz avec Grébert ?
A Paris, imaginez le "ticket" Hidalgo/Pulvar. Le poisson pourrit d'abord de la tête !

Signaler Répondre

avatar
Le GaGa le 02/07/2021 à 13:40

En général, on a du grand guignol à droite....
Là, on a du grand foutage de gueule à gauche!
On allait voir ce que l’on allait voir, qu’ils disaient.... Eh bien , on voit!
Un bon prélude pour la et les prochaines élections....

Signaler Répondre

avatar
Et on se demande pourquoi les français détestent les politiques le 02/07/2021 à 13:34

Je ne comprend pas, elles se sont engagées pour ne pas être éligible à ce poste… elles ne se sont donc pas déclarée comme candidate au pres du ministère de l intérieur (garant des élections)
Alors pourquoi sont elles en capacité de se présenter?
Ces élections étaient donc un cheval de Troie !!!!!

Ces candidates n ont aucun honneur

Surtout qu une d entre elle n habite même pas la région !!!!!!!!

A mon avis, elles veulent faire du Cavier Bertrand en se servant de ces élections comme d un tremplin vers un poste plus important des 2022!!!!
C est ignoble

Signaler Répondre

avatar
Oui MAIS le 02/07/2021 à 12:36

Démonstration du foutage de gueule. Tous ensemble pour avoir sa place. une fois la place acquise on se gratte sur nos impôts.

Signaler Répondre

avatar
Ex Précisions le 02/07/2021 à 11:58

Je t'aime moi non plus, grand classique entre politiques véreux...

Signaler Répondre

avatar
Farid le 02/07/2021 à 11:53

Qu’elles aillent postuler à l’usine,elles auront plus de chance d’être prises!!

Signaler Répondre

avatar
Petaudier le 02/07/2021 à 11:43

Altération grave du discernement !
Comment ces dames peuvent-elles imaginer, une seule seconde, qu'elle puissent présider la région ?

Signaler Répondre

avatar
alain pecheur le 02/07/2021 à 11:18

comme déja dit elles sont toujours ensemble comme le chien et la puce mais elle peuvent pas se voir..... ouaf! ouaf, dirait médor

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.