Renaud Payre : "C'est par le logement social qu'on arrivera à relancer la construction de logements dans la Métropole de Lyon"

Renaud Payre, vice-président de la Métropole de Lyon chargé du Logement, est l’invité ce jeudi de Raphaël Ruffier-Fossoul, dans les Coulisses du Grand Lyon. L’émission est enregistrée dans le respect des gestes barrières, avec, notamment une glace de Plexiglas entre les deux protagonistes.

Renaud Payre : "C'est par le logement social qu'on arrivera à relancer la construction de logements dans la Métropole de Lyon"
Renaud Payre - LyonMag

Renaud Payre, au sein de la commission Rebsamen, cherche actuellement des "solutions pour relancer la construction de logements" en France. Et bien sûr dans la Métropole de Lyon. Selon le vice-président de Bruno Bernard, "un certain nombre de maires ne délivrent pas de permis de construire, ça ne peut pas durer. Mais il faut aussi prendre en compte le prix qui devient dément dans notre Métropole". D'où sa volonté de "favoriser l'accès à la propriété pour les classes les plus modestes". Et de construire des logements sociaux puisqu'aujourd'hui, une seule demande sur dix est satisfaite : "Je suis certain que c'est par le logement social qu'on arrivera à relancer la construction de logements".

"Nous avons des habitants qui n'arrivent plus à se loger dans la Métropole avec des prix au mètre carré qui dépassent les 10 000 euros. Ca n'est plus possible d'acheter, ça n'est plus possible de louer", poursuit l'élu.

Renaud Payre est également revenu sur les tensions entre Ville et Métropole qui sont nées autour de la prise en charge de jeunes migrants de la Croix-Rousse. "Cette fois-ci, bah oui, c'est la Ville de Lyon qui s'est occupée de prendre en charge ces jeunes. J'applaudis, c'est très bien que d'autres collectivités accompagnent la Métropole dans ce dispositif de l'hospitalité", note le vice-président.

"Dans quelques semaines, nous pourrons annoncer avec l'Etat que nous prenons en charge la Station et que nous travaillons sur un deuxième site expérimental pour ces jeunes, mineurs ou majeurs, qu'il faut accompagner", promet l'ancien directeur de Sciences Po Lyon.

Les Coulisses du Grand Lyon sont à retrouver tous les jours à 12h sur LyonMag.com et sur la chaîne Youtube de LyonMag.

24 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Lepapet le 25/06/2021 à 14:03

C'est quand même simple à comprendre cette pénurie de logements sociaux dans les communes de La Métropole de Lyon. Monsieur Renaud PAYRE, il vous faut vivre "intensément" le terrain local pour bien comprendre que :
- La grande majorité des Maires préfèrent fermer leur Mairie à 19 heures et passer une soirée sereine avec leur épouse et leurs enfants. Après une journée épuisante, cela ce conçoit. Pour bons nombres, ces Maires sont indemnisés au SMIC. Alors les patrouilles de nuit, vous pensez bien...
- Quant à leurs Administrés (de ces Maires) eux, ils préfèrent, et de loin, avoir des plus-values récurrentes annuelles de 5% (voir plus) pour leur habitation principale. Alors la loi SRU et
ses pénalités pour lesdits Administrés. C'est n'est pas leur problème majeur. Ils préfèrent s'acquitter de leur obole fiscale. C'est hypocrite, mais c'est la réalité Monsieur Renaud PAYRE.

Signaler Répondre

avatar
Lolipop le 25/06/2021 à 13:31

Payre : le VP de l'assistanat !
Loger les sans-papiers, les mineurs isolés... les citoyens qui travaillent et qui n'ont pas d’hébergement vont apprécier !
Les verts : à quoi ça sert !

Signaler Répondre

avatar
pas trop tard le 25/06/2021 à 10:14
EricdeLyon a écrit le 24/06/2021 à 15h45

On fait un potager pour faire croire qu’on veut de la nature, et on va construire des milliers de HLM et donc recouvrir de béton les zones Plus ecolo tu meurs

Prise de conscience après les élections municipales et régionales !

Signaler Répondre

avatar
FREE FRANCE le 25/06/2021 à 09:14

avatar
Foxy69 le 25/06/2021 à 07:32

Reconstruire des tours et des barres à Vénissieux serait une bonne idée. Quoi de plus sociales que le vivre ensemble...Le vivre entre eux...
Bien sur me concernant, je préfère le Boulevard des Belges,mais bon, mes revenus ne sont pas les mêmes...
le libéralisme c'est aussi ça.....

Signaler Répondre

avatar
C'est qui le patron ? le 24/06/2021 à 18:27

Le patron de Lyon métropole habitat !!!! Il serait grand temps de faire le ménage dans les agences ,car personnel incompétent

Signaler Répondre

avatar
vrailyonnais le 24/06/2021 à 17:51

on a trouvé une VRAIE Flèche là, pas une imitation mais du Lourd !!!! et où habite le Sieur Payre? j’espère que son courage et sa sincérité le font habiter dans un logement social ou + Chic mais entourés de logements sociaux !!!!! Que qui le sait en parle svp !!!! à bon entendeur……

Signaler Répondre

avatar
TRINITA le 24/06/2021 à 17:10
MAD max a écrit le 24/06/2021 à 13h08

Vous avez raison, a la nuance , que certaine personne sont aussi honnêtes tout en étant CASSOS. De toute manière, comme il n’y a plus beaucoup de travail bien rémunéré et que l’arrivée prochaine de l’IA et des ciborg va encore accentué un chômage à des taux JAMAIS atteints. Donc, il faudra loger ses personnes la , c’est normal. Mais je préfère une tente décathlon dans les bois que de partager le quotidien de ses mères célibataire avec une ribambelles de gamins mal élevée et délinquants.

c'est clair!

Signaler Répondre

avatar
Dogmatisme le 24/06/2021 à 17:05

C'est avec toute la gamme de logements qu'il faut construire!
Pourquoi limiter au social? Pour imposer son idéologie, mais que ne fera que faire monter les prix et la spéculation, et repousser les classes moyennes et mêmes les riches, en périphérie.
Alors, au lieu de tout vouloir contrôler (n'autoriser que le social, bloquer les loyers, imposer des prix de ventes), il faut libérer le foncier et la réglementation constructive, et naturellement, tout le monde pourra se loger à un prix raisonnable et dans le secteur souhaité.
Mais ça, avec des gens autoritaires et anti-libéraux, ce n'est que du rêve... malheureusement pour le bien-être de la population.
Pas très rigolo le marxisme teinté de vert...

Signaler Répondre

avatar
pastèques le 24/06/2021 à 16:56
lol a écrit le 24/06/2021 à 15h17

Trouver loin de Lyon c'est bien, trouver le boulot loin de lyon avec surtout, sinon les allers-retour c'est l'enfer.

La doxa des khmers !

Signaler Répondre

avatar
EricdeLyon le 24/06/2021 à 15:45

On fait un potager pour faire croire qu’on veut de la nature, et on va construire des milliers de HLM et donc recouvrir de béton les zones Plus ecolo tu meurs

Signaler Répondre

avatar
Vous avez social et social le 24/06/2021 à 15:19

Vous avez des "locataires" sociaux qui vivent bien, sont propres, entretiennent leur logement, payent leur loyer.
Et vous avez des "locataires" sociaux, qui ne savent pas vivre en "communauté" n'entretiennent rien, voir dégradent tout, payent presque rien, à part une partie des charges locatives, mais ils vont "pleurer" vers les assistantes sociales, voir en mairie, ou oups ils repartent avec un chèque pour payer l'électricité, les courses, voir des meubles "IKEA".
Il faut revoir tout ce social, il faut responsabilisé les locataires, quand ils rentrent dans les appartements ; ils signent un BAIL, le logement est propre, refait à neuf parfois, donc, le bailleur devraient avoir le droit de visiter de temps en temps, et de refaire des appels au BAIL
Et bien interdit !!!
Tous ces locataires em... les autres, c'est fait exprès, comme ça les bons locataires partent et à la place les bailleurs mettent encore plus de SOCIAL
Cherchez l'erreur ??
Ensuite tous ces élus, qui ne vivent pas dans ces logements viennent vous donner des leçons de "vivre ensemble" ...
Comment voulez vous vivre avec des gens qui EUX ne veulent pas vivre avec VOUS ????
Que l'on m'explique comment faire ?
Certains locataires n'ont pas d'autres choix que de rester : seul, petite retraite, etc??.?.

Signaler Répondre

avatar
lol le 24/06/2021 à 15:17
Vive les campagnes a écrit le 24/06/2021 à 15h08

Quel bonheur, soyez heureux.

Trouver loin de Lyon c'est bien, trouver le boulot loin de lyon avec surtout, sinon les allers-retour c'est l'enfer.

Signaler Répondre

avatar
Vive les campagnes le 24/06/2021 à 15:08
JB a écrit le 24/06/2021 à 13h34

Je suis parti à 40 km pour ça il y a 1 an, et je ne le regrette pas du tout, donc je vous souhaite de trouver ce bien !

Quel bonheur, soyez heureux.

Signaler Répondre

avatar
mamipouzo le 24/06/2021 à 13:43

277-279 rue Duguesclin Lyon 3. L'un des deux immeubles est constitué de logements sociaux et la différence d'entretien entre les deux est visible à l'oeil nu. Ceux qui payent, entretiennent leur bien.

Signaler Répondre

avatar
JB le 24/06/2021 à 13:34
Oui! a écrit le 24/06/2021 à 13h24

C'est exactement ça,!

D'ailleurs c'est pas facile de trouver la perle rare mais je cherche activement car Lyon ce n'est plus possible d'y vivre.

Je suis parti à 40 km pour ça il y a 1 an, et je ne le regrette pas du tout, donc je vous souhaite de trouver ce bien !

Signaler Répondre

avatar
Oui! le 24/06/2021 à 13:24
Patouf a écrit le 24/06/2021 à 13h14

Être heureux aujourd’hui ? C’est vivre dans une maison individuelle et sans voisin .

C'est exactement ça,!

D'ailleurs c'est pas facile de trouver la perle rare mais je cherche activement car Lyon ce n'est plus possible d'y vivre.

Signaler Répondre

avatar
Patouf le 24/06/2021 à 13:14
JM a écrit le 24/06/2021 à 12h24

Le problème c'est que ca fait fuir les autres habitants. Dans certain immeuble neuf, les deux premiers étages sont réservés aux cas sociaux, ca degrade beaucoup la qualité de vie. Du coup, les gens qui ont travaillé pour payer leur logement sont dérangés par ceux qui revoient massivement des aides. Non seulement, c'est pas égalitaire mais en plus celui qui aide, se retrouve dérangé.
Du coup le résultat a long terme de cette politique, ca va être un désertification des honnêtes gens là où il y aura injection de cas sociaux

Être heureux aujourd’hui ? C’est vivre dans une maison individuelle et sans voisin .

Signaler Répondre

avatar
Les Caillras de carouf. le 24/06/2021 à 13:13
JM a écrit le 24/06/2021 à 12h24

Le problème c'est que ca fait fuir les autres habitants. Dans certain immeuble neuf, les deux premiers étages sont réservés aux cas sociaux, ca degrade beaucoup la qualité de vie. Du coup, les gens qui ont travaillé pour payer leur logement sont dérangés par ceux qui revoient massivement des aides. Non seulement, c'est pas égalitaire mais en plus celui qui aide, se retrouve dérangé.
Du coup le résultat a long terme de cette politique, ca va être un désertification des honnêtes gens là où il y aura injection de cas sociaux

Je vois des jeunes qui travaillent , ou font semblant , mais se sont pas des foudres de guerres , mdr. Honnête peut-être mais feignants et sûrement futur chômeurs , car ils veulent gagner beaucoup d’argent, mais sans se fatiguer, mdr.

Signaler Répondre

avatar
Etaussi le 24/06/2021 à 13:09

Ne pas oublier d'entretenir les logement sociaux existant !

C'est à l'abandon , rien n'est entretenu , on entasse ,on encaisse et on laisse pourrir !

Ce MR , pourrait aussi penser au parc locatif social existant avant de construire et construire en dénaturant les petits quartiers qui avant étaient agréable et qui ne ressemblent plus qu'à du béton ,des zones moches qu'on voudrait fuir

Signaler Répondre

avatar
MAD max le 24/06/2021 à 13:08
JM a écrit le 24/06/2021 à 12h24

Le problème c'est que ca fait fuir les autres habitants. Dans certain immeuble neuf, les deux premiers étages sont réservés aux cas sociaux, ca degrade beaucoup la qualité de vie. Du coup, les gens qui ont travaillé pour payer leur logement sont dérangés par ceux qui revoient massivement des aides. Non seulement, c'est pas égalitaire mais en plus celui qui aide, se retrouve dérangé.
Du coup le résultat a long terme de cette politique, ca va être un désertification des honnêtes gens là où il y aura injection de cas sociaux

Vous avez raison, a la nuance , que certaine personne sont aussi honnêtes tout en étant CASSOS. De toute manière, comme il n’y a plus beaucoup de travail bien rémunéré et que l’arrivée prochaine de l’IA et des ciborg va encore accentué un chômage à des taux JAMAIS atteints. Donc, il faudra loger ses personnes la , c’est normal. Mais je préfère une tente décathlon dans les bois que de partager le quotidien de ses mères célibataire avec une ribambelles de gamins mal élevée et délinquants.

Signaler Répondre

avatar
Autonomie vs dependance le 24/06/2021 à 12:55

Plutôt que de proposer des logements sociaux aux lyonnais, on ne pourrait pas déjà s occuper de leur pouvoir d achat??? Les rendre autonomes pour se loger, se nourrir…???? Non, on doit encore développer l assistanat?

Et l encadrement des loyers?
Et chasser les abus sur airbnb?
Et encadrer le logement en interdisant des entreprises comme homeloop de tendre encore plus le marché?
On en ou des logements vides ? La métropole en a un paquet, comme la sncf et bon nombre d admisnitration!!!
L interdiction des logements vacants pour spéculation, c est pour quand?

Avant de venir nous paupériser, il serait bon de rendre les lyonnais autonomes financièrement!

Signaler Répondre

avatar
JM le 24/06/2021 à 12:24

Le problème c'est que ca fait fuir les autres habitants. Dans certain immeuble neuf, les deux premiers étages sont réservés aux cas sociaux, ca degrade beaucoup la qualité de vie. Du coup, les gens qui ont travaillé pour payer leur logement sont dérangés par ceux qui revoient massivement des aides. Non seulement, c'est pas égalitaire mais en plus celui qui aide, se retrouve dérangé.
Du coup le résultat a long terme de cette politique, ca va être un désertification des honnêtes gens là où il y aura injection de cas sociaux

Signaler Répondre

avatar
Aboukam45h45 le 24/06/2021 à 12:13

Il faut faire un minimum de sélection pour l'attribution des logements sociaux : interdire les personnes avec un casier judiciaire d'y accéder. Obligation des habitants d'entretenir les parties communes et les allées.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.