Les premiers bus au BioGNV déployés lundi dans la Métropole de Lyon

Les premiers bus au BioGNV déployés lundi dans la Métropole de Lyon
Ce nouveau bus BioGNV articulé fait 18 mètres de long et peut accueillir 148 personnes - LyonMag

Le Sytral s'engage dans une "révolution technologique et écologique majeure" dès lundi.

Les trois premiers bus carburant au gaz naturel issu du recyclage seront mis en service en début de semaine dans la Métropole de Lyon, sur les lignes 7 et C15. La première chose qui surprend sur ces nouveaux véhicules, c'est le bruit, quasi inexistant lors du démarrage. Une fois à bord, on arrive même à entendre le mouvement des roues et du mécanisme.

Mais ces engins sont surtout conçus pour polluer le moins possible. Le BioGNV est fabriqué à partir de déchets récupérés par exemple dans des exploitations agricoles ou dans des cantines scolaires. Le produit est ensuite acheminé dans une station de compression et de distribution installée par l'entreprise TSG dans le dépôt TCL de La Soie à Villeurbanne.

Le grand gagnant de l'opération, c'est l'atmosphère. Ces nouveaux bus émettent en effet 50% de particules polluantes en moins que les bus diesel. "Nous devons être exemplaires", a assuré Bruno Bernard en visitant le site. "La pollution tue des personnes de façon prématurée (...) c'est donc un enjeu majeur pour nous", a poursuivi le président de la Métropole de Lyon et du Sytral.

A la rentrée 2021, 56 bus au BioGNV seront  mis en service. Trente sont articulés et coûtent 470 000 euros l'unité. Les 26 autres, standard, chiffrent à 360 000 euros. Un renouvellement de flotte à 24 millions d'euros donc, auquel il faut ajouter deux millions pour la construction de la station. L'exploitation est en revanche moins coûteuse, principalement grâce au prix du carburant. 

Avec cette cinquantaine de nouveaux véhicules, le Sytral s'inscrit pleinement dans la transition douce, notamment en vue de l'instauration prochaine de la Zone à Faibles Emissions. D'ici 2026, 400 bus du réseau TCL seront remplacés par des véhicules GNV ou électriques.

L.M.

2 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
G69 le 10/07/2021 à 17:53

C'est une très bonne chose ces bus au gaz naturel.
Si ils pouvaient aussi penser que le biogaz est une bonne chose pour les voitures particulières que ce soit BIOGPL OU BIOGNV et éventuellement accompagner les utilisateurs de voitures essence pour qu'elles puissent entrer dans la ZFE ça serait très bien.
Ça rendrait les voitures beaucoup moins polluantes et moins bruyantes, et éviterait de mettre au rebus des véhicules en bon état.

Signaler Répondre

avatar
Bonsens le 09/07/2021 à 17:07

Ces bus sont produit en Allemagne alors que la région AURA est un pôle d'excellence dans la production et le rétrofit de bus... Saisissons cette chance pour conjuguer Écologie et Économie.. Puisse le SYTRAL être un acteur important dans cet Eco système ! Il faut également une volonté politique sans aucun sectarisme...

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.