Pass sanitaire dans les centres commerciaux à Lyon : ce sera au préfet de trancher

Pass sanitaire dans les centres commerciaux à Lyon : ce sera au préfet de trancher
Photo d'illustration - LyonMag

Les députés français ont parlementé toute la nuit pour trouver un compromis sur le projet de loi prévoyant l'extension du pass sanitaire début août.

Presque tous les éléments du texte initial ont été conservés par les deux Chambres, notamment l'obligation de présenter le sésame pour rentrer dans les restaurants, cafés, hôpitaux (sauf aux urgences) ou encore trains et bus long trajet. 

Cependant, il n'y aura finalement pas de pass systématique dans les centres commerciaux, exceptés pour les restaurants et bars qui s'y trouvent. Une première victoire pour les dirigeants de ces institutions qui, à l'instar du directeur de la Part-Dieu à Lyon, Jean-Philippe Pelou-Daniel, dénonçaient une mesure "discriminatoire" et "ingérable".

Mais la guerre n'est pas finie : un amendement gouvernemental déposé en toute fin de séance octroie aux préfets le pouvoir de décider localement d'une application du pass sanitaire. Il reviendra donc à Pascal Mailhos de trancher pour les centres de shopping lyonnais début août. Pour le moment, l'énarque remplit son devoir de réserve et ne se prononcera qu'une fois la loi promulguée par le Président de la République.

12 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Tatonnette le 26/07/2021 à 19:56
Ex Précisions a écrit le 26/07/2021 à 11h22

La préfecture à la botte de la Métropole des pastèques qui ne portent jamais le masque, aucun problème donc...

Ça se voit que vous avez tout compris au fonctionnement des institutions

Signaler Répondre

avatar
Mickael le 26/07/2021 à 17:44

Le directeur de la part dieu est catastrophique.
Il se plaind des contraintes sanitaires mais ne fait respecter aucune règle dans le centre.
Les vigiles en contre sens de circulation, masque non mit, pas de gel hydroalcoolique aux entrées.
Juste une honte de l entendre dans les média.

Signaler Répondre

avatar
LaVérité le 26/07/2021 à 15:46
Le roi est mort ? Vive le roi ! a écrit le 26/07/2021 à 12h01

Moi , j’ai trouvé un bon compromis comme des millions de français. Je n’irais PAS voter , pour la présidentielle 2022 . Il passera qui ,ils auront choisit de toute manière, sans le peuple c’est certain .

C'est pas très malin car si vous n'allez pas voter, vous allez faire réélire Macron...
Et attention, une absentation ce n'est pas un vote blanc, il y a une grosse différence :

- Abstention = je suis un gros branleur et je suis prêt à me soumettre au ordre de n'importe qui, même un dictateur.
- Vote blanc = je ne suis pas un branleur mais je n'aime aucun des candidats en liste.

A noté que si vous ne voulez pas de Macron en 2022, la seule & unique solution est de votre pour le candidat ou candidate qui sera contre lui au 2e tour, quelque soit celui-ci.
Ça veux dire que si jamais on est dans la situation avec encore M.Lepen vs Macron (chose que je n'espère pas mais imaginons), voter blanc, s'abstenir ou voter nul revient à donner une demi-voix pour Macron et donc n'augmenter ça chance d'être réélu.

Si vous voulez mettre fin à cette dictature, la seule et unique solution est de voter pour son adversaire même si vous ne l'aimez pas, désolé mais c'est comme ça.

Signaler Répondre

avatar
Untel69 le 26/07/2021 à 15:28
Covidiot a écrit le 26/07/2021 à 13h01

tu préfères certainement facturer des journées de réanimation à 2000€

Comment t'as deviné ?

Signaler Répondre

avatar
Covidiot le 26/07/2021 à 13:01
Untel69 a écrit le 26/07/2021 à 11h23

C'est parti pour le cas par cas. Dans deux mois, vaccin ou pas chacun fera ce qu'il voudra.
Ca se voit déjà que c'était un coup de bluff... le but c'est juste de facturer le plus de doses possible et aussi vite que possible.. avant que les gens se rendent compte que ca ne sert à rien (voire que c'est dangereux) et avant que l'AMM ne saute, avant de constater que c'est intenable, et avant que ce ne soit retoqué purement et simplement.

tu préfères certainement facturer des journées de réanimation à 2000€

Signaler Répondre

avatar
Anticovid le 26/07/2021 à 12:46

Au centre commercial de la part dieu, je suis surpris de voir le nombre trop important de personnes qui portent très mal le masque...quelques uns ne le portent pas.
Les consignes sanitaires ne sont pas respectées.
J'espère que le Préfet demandera le pass sanitaire ou que les règles (port du masque, gel) soient sérieusement respectées....il va de leur responsabilité

Signaler Répondre

avatar
Le roi est mort ? Vive le roi ! le 26/07/2021 à 12:01
Foxy69 a écrit le 26/07/2021 à 11h51

Comme ça le gouvernement pourra toujours dire ,"c'est pas moi" et puis le paradoxe en cas de Centre commerciaux libres d'accès ...libre accès pour tous pour le petit bar à l’intérieur du Centre ,et contrôle pour le même bar dans une rue en ville
Le virus peut nous rendre malade ,mais le gouvernement va nous rendre fou !
et pendant ce temps là Macron raconte ses conneries en Polynésie .......

Moi , j’ai trouvé un bon compromis comme des millions de français. Je n’irais PAS voter , pour la présidentielle 2022 . Il passera qui ,ils auront choisit de toute manière, sans le peuple c’est certain .

Signaler Répondre

avatar
Anaïs le 26/07/2021 à 11:58
Foxy69 a écrit le 26/07/2021 à 11h51

Comme ça le gouvernement pourra toujours dire ,"c'est pas moi" et puis le paradoxe en cas de Centre commerciaux libres d'accès ...libre accès pour tous pour le petit bar à l’intérieur du Centre ,et contrôle pour le même bar dans une rue en ville
Le virus peut nous rendre malade ,mais le gouvernement va nous rendre fou !
et pendant ce temps là Macron raconte ses conneries en Polynésie .......

Exactement. J’étais dans un centre médical et en parlant avec une dame , je lui dit qu’elle avait raison , pour descendre le masque car elle s’étouffer. Et aussi , qu’il y avait plus de maladies mentales, dépressions ect.. que de mort du covid . Mais je ne savais pas , que cette pauvre dame , venez consulter justement un psychiatre, môme quoi .

Signaler Répondre

avatar
Foxy69 le 26/07/2021 à 11:51

Comme ça le gouvernement pourra toujours dire ,"c'est pas moi" et puis le paradoxe en cas de Centre commerciaux libres d'accès ...libre accès pour tous pour le petit bar à l’intérieur du Centre ,et contrôle pour le même bar dans une rue en ville
Le virus peut nous rendre malade ,mais le gouvernement va nous rendre fou !
et pendant ce temps là Macron raconte ses conneries en Polynésie .......

Signaler Répondre

avatar
Untel69 le 26/07/2021 à 11:23

C'est parti pour le cas par cas. Dans deux mois, vaccin ou pas chacun fera ce qu'il voudra.
Ca se voit déjà que c'était un coup de bluff... le but c'est juste de facturer le plus de doses possible et aussi vite que possible.. avant que les gens se rendent compte que ca ne sert à rien (voire que c'est dangereux) et avant que l'AMM ne saute, avant de constater que c'est intenable, et avant que ce ne soit retoqué purement et simplement.

Signaler Répondre

avatar
Ex Précisions le 26/07/2021 à 11:22

La préfecture à la botte de la Métropole des pastèques qui ne portent jamais le masque, aucun problème donc...

Signaler Répondre

avatar
Prout the real one le 26/07/2021 à 11:13

Bon début.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.