Quatorze membres présumés d’un réseau de marchands de sommeil jugés à Lyon

Quatorze membres présumés d’un réseau de marchands de sommeil jugés à Lyon
Photo d'illustration - LyonMag

Le procès débute ce lundi et doit durer jusqu’au 15 octobre.

Quatorze personnes, âgées de 21 à 54 ans, sont jugés devant le tribunal judiciaire pour "soumission de personnes vulnérables à des conditions d’hébergement indignes", "escroquerie en bande organisée", "blanchiment", "travail dissimulé" ou encore "aide au séjour irrégulier".

Elles sont soupçonnées d’avoir pris part à un réseau de marchands de sommeil qui proposait des logements insalubres à Lyon mais également dans plusieurs communes de l’agglomération à des familles vulnérables ou à certaines personnes en situation irrégulière. Les logements ne dépassaient pas les 15 m2. Une centaine de victimes ont été recensées pour ces faits qui se sont déroulés de 2012 à 2017.

L’affaire porte également sur de faux documents proposés par le réseau afin d’obtenir des prestations sociales. Les investigations ont aussi permis de lever le voile sur des salons de coiffure clandestins dont les bénéfices estimés à près de 500 000 euros par an permettaient d’investir dans l’acquisition de logements.

X
6 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
vrailyonnais le 04/10/2021 à 14:40

ces pauvres gens vont être bien logés à Corbas; la meilleure punition pour ce qu’ils ont fait: les mettre à 4 ou 5 par cellule !!! ce sera très Bien

Signaler Répondre

avatar
Frontex ! le 04/10/2021 à 09:53
Mont Monnet a écrit le 04/10/2021 à 08h20

Pénurie de construction de logements... Manque de logement social...

"aide au séjour irrégulier".

Signaler Répondre

avatar
Jolie Môme le 04/10/2021 à 08:23

Moralement , comment des individus de nationalité étrangères peuvent-ils ?
Exploiter la misère d'autres étrangers sur le sol Français . C'est une forme de racisme de mépris de l'autre .
ils utilisent le sol Français a des fins mafieuses Ces mafieux n'ont rien à faire dans nos prisons ils doivent être emprisonnés dans leurs pays d'origine et leur état doit rembourser le montant du préjudice causé a la France . J.M

Signaler Répondre

avatar
Mont Monnet le 04/10/2021 à 08:20

Pénurie de construction de logements... Manque de logement social...

Signaler Répondre

avatar
Ex Précisions le 04/10/2021 à 07:27

Le PS a dû se faire avoir aussi, 15m2 c'est suffisant pour eux... ;-D

Signaler Répondre

avatar
Wallah., le 04/10/2021 à 07:21

Sûrement des membres d'associations subventionnés pour faire passer des migrants.
Ils devront aussi rendre compte des morts du terrorisme.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.