Elle dit avoir été violée par un identitaire et porte plainte contre la direction de l'ISSEP Lyon

Elle dit avoir été violée par un identitaire et porte plainte contre la direction de l'ISSEP Lyon
L'ISSEP, dans le 2e arrondissement de Lyon - LyonMag

Après celle de l'ENS, c'est au tour de la direction de l'ISSEP Lyon d'être au coeur d'une polémique.

Comme le révèle BFM Lyon ce vendredi, une étudiante de l'école fondée par Marion Maréchal aurait été victime d'une agression sexuelle le 11 septembre dernier par un ancien membre du groupuscule d'ultradroite, aujourd'hui dissous, Génération Identitaire. La victime aurait porté plainte pour viol tandis que l'agresseur présumé niait les faits en évoquant une relation sexuelle consentie.

La jeune femme aurait alors dans un premier temps prévenu l'ISSEP "pour protéger" d'autres étudiants. En effet, elles fréquenteraient elles aussi le garçon accusé en participant à des soirées au sein des locaux des identitaires, dans le 5e arrondissement de Lyon.

Mais quelques jours après le signalement, l'étudiante a fait l'objet de moqueries à ce sujet lors d'un stage d'intégration de l'école. Elle aurait donc à nouveau contacté l'administration pour se plaindre. Toujours selon BFM Lyon, cette dernière aurait dans un premier temps pris au sérieux la jeune femme, avant de contacter à plusieurs reprises ses parents pour leur annoncer que leur fille allait être renvoyée de l'établissement car "son comportement nuirait à ses camarades".

C'est ainsi que la présumée victime a déposé une plainte à l'encontre de la directrice administrative de l'ISSEP et de Thibaut Monnier co-fondateur. Le parquet de Lyon a ouvert une enquête.

Dans un communiqué, l'ISSEP conteste "formellement la version donnée par cette jeune femme de façon anonyme sur l'antenne de BFM Lyon". La direction assure que "si cette personne est celle que nous croyons être, nous pourrons attester et prouver que tout a été mis en oeuvre pour la protéger".

L'administration de l'école assure également s'être entourée d'avocats "pour assurer la défense des personnes visées injustement dans ce reportage". Pour conclure, elle annonce avoir saisi le procureur de la République pour lui signaler "tous les propos diffamatoires contenus dans ce reportage".

X
39 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
chocopito le 26/11/2021 à 14:46
Mouhaha 0,001 a écrit le 30/10/2021 à 17h50

Coulommiers : Un homme interpellé pour le viol d’une octogénaire en pleine rue…. Le mis en cause a déclaré être âgé de 27 ans. « Il n’avait aucun document à son nom sur lui et son identité va devoir être vérifiée par les enquêteurs, tout comme sa situation administrative en France » Contre qui cette dame de IR ans va porter plainte ? L’état ? Ou contre les dogmes des bénis oui oui tout le monde il est gentil, une plainte contre des médias mainstream qui choisissent de ne jamais dénoncer l’innommable ? L’indignation la dénonciation à géométrie variable est à vomir le plus dégoûtant sera la peine infligée, monde de tarés :-(
https://actu17.fr/coulommiers-un-homme-interpelle-pour-le-viol-dune-octogenaire-en-pleine-rue/

On est sur Lyon Mag... Pas sur Seine-Et-Marne MAGAZINE que je sache donc vous plaignait pas de l'info elle est lié à la ville, vous jouez les victimes à tout va comme si il y'avait une omerta sur les violences en générales et les partie pris, il y'a un acte criminel d'un identitaire c'est comme ça faites avec. On dirait que vous voulez absolument pencher la balance et après ça parle de géométrie variable alors que là c'est vous qui en faites l'exemple en retour.

Signaler Répondre

avatar
Faudrait demander a Lyonmag, ils ont des tuyaux au parquet de Lyon.. le 04/11/2021 à 16:48
Un anonyme a écrit le 01/11/2021 à 18h05

On connait l'identité de l'identitaire?

Tout ce que les journaux ont dit, c' est qu' il s' agit d'Adrien L, cadre identitaire a la Traboule..
Je sais pas si c' est un homonyme, mais il y a aussi un certain Adrien Lasalle cadre identitaire a la Traboule qui a deja fait parler de lui lors de la ratonnade de la Rue Mercière. Je ne sais pas si c' est la meme personne.

Signaler Répondre

avatar
Jeann0t le 03/11/2021 à 09:19
Jean32 a écrit le 29/10/2021 à 11h38

Au delà du drame que représente ces faits, excusez-moi mais je ne comprends pas l'intérêt de donner l'appartenance supposée à un mouvement politique dans la description d'un agresseur.
Vous ne dite pas par exemple : "Je me suis fais agresser par un gars du MoDeM ?"
Non, vous donnez son nom ou sa description physique, pas son appartenance à un parti politique.

Ajouter une dimension politique à un drame humain n'a rien à voir avec les faits qui lui seraient reprochés.

Et pourtant vous vous joignez a& la meute pour la curée quand le nom de l'agresseur sonne étranger. Double standard.

Signaler Répondre

avatar
Un anonyme le 01/11/2021 à 18:05

On connait l'identité de l'identitaire?

Signaler Répondre

avatar
n' importe quoi le 30/10/2021 à 20:47
Rien ne sera épargné à Marion et à Zemmour a écrit le 30/10/2021 à 19h18

La ficelle est quand même un peu grosse! "On" veut salir Marion Marechal à travers cette plainte ridicule déposée contre l'ISSEP. Le pouvoir en place, comme le LR , ont en effet une crainte énorme: celle d'une alliance entre Zemmour et Marion Maréchal, qui ferait automatiquement monter celui-ci de 4 ou 5 points. Et ces points-là s'ajouteraient à ceux qu'il aurait engrangés en déclarant officiellement sa candidature. Zemmour risquerait fort, alors, de passer devant Macron dans les intentions de vote. Et l'on comprend que le pouvoir soit prêt à toutes les manœuvres pour éviter ce qui serait pour lui catastrophique...

C'est votre déni qui est ridicule.
Apparement, quand on est victime de viol dans le milieu identitaire/Zemmourien, au lieu d' etre écoutée, la victime se fait accuser d' etre un agent des loups garous, de la CIA ou des illuminatis...

Signaler Répondre

avatar
Rien ne sera épargné à Marion et à Zemmour le 30/10/2021 à 19:18

La ficelle est quand même un peu grosse! "On" veut salir Marion Marechal à travers cette plainte ridicule déposée contre l'ISSEP. Le pouvoir en place, comme le LR , ont en effet une crainte énorme: celle d'une alliance entre Zemmour et Marion Maréchal, qui ferait automatiquement monter celui-ci de 4 ou 5 points. Et ces points-là s'ajouteraient à ceux qu'il aurait engrangés en déclarant officiellement sa candidature. Zemmour risquerait fort, alors, de passer devant Macron dans les intentions de vote. Et l'on comprend que le pouvoir soit prêt à toutes les manœuvres pour éviter ce qui serait pour lui catastrophique...

Signaler Répondre

avatar
Sur la forme... le 30/10/2021 à 19:07

Ne connaissant pas le fond du sujet, je me garderait bien d'émettre un avis.

En revanche sur la forme il y a beaucoup a dire !

Le communiqué de presse de cet organisme de formation, est on ne peut plus clair et circonstancié.

Un communiqué qui, par des faits cités, montre que télé-macron de Lyon, n'est composée d'individus non professionnels et animés par un parti pris incroyable.

Allez vivement que la majorité silencieuse et qui ne vote plus, se réveille enfin pour 2022 et tirer la chasse, sur la macronie !!!

Signaler Répondre

avatar
Mouhaha 0,001 le 30/10/2021 à 17:50

Coulommiers : Un homme interpellé pour le viol d’une octogénaire en pleine rue…. Le mis en cause a déclaré être âgé de 27 ans. « Il n’avait aucun document à son nom sur lui et son identité va devoir être vérifiée par les enquêteurs, tout comme sa situation administrative en France » Contre qui cette dame de IR ans va porter plainte ? L’état ? Ou contre les dogmes des bénis oui oui tout le monde il est gentil, une plainte contre des médias mainstream qui choisissent de ne jamais dénoncer l’innommable ? L’indignation la dénonciation à géométrie variable est à vomir le plus dégoûtant sera la peine infligée, monde de tarés :-(
https://actu17.fr/coulommiers-un-homme-interpelle-pour-le-viol-dune-octogenaire-en-pleine-rue/

Signaler Répondre

avatar
Combien ya t'il de Adrien L a la Traboule ? le 30/10/2021 à 17:10

D' après les journaux, un certain Adrien L, cadre identitaire très present a la Traboule est accusé de viol dans cette affaire..
Un Adrien L avait été reconnu et mis en cause lors des violences racistes commises Rue Mercière...
Combien y a t'il de cadres identitaires fréquentant la Traboule qui s' appellent Adrien L??
https://www.liberation.fr/checknews/lextreme-droite-est-elle-impliquee-dans-la-rixe-survenue-lundi-soir-dans-le-centre-de-lyon-20210701_3LXDP27ITVBZTOR2SLJH3ZEQYY/
Le Monde est petit.

Signaler Répondre

avatar
La Terre est plate et de droite le 30/10/2021 à 16:06
Yo a écrit le 29/10/2021 à 21h09

Finalement, c'est comme chez les gauchistes de l'ENS ! Enfin, ils en sont à 18 eux ! Va falloir accélérer la cadence pour les rattraper !

les gauchistes de l' ENS? T' es serieux ?? ^^ Tu aurais du formuler: "Les Normaliens ont un bagage intellectuel et font des hautes études, ce qui fait d' eux des gauchistes"

Signaler Répondre

avatar
panier de crabes le 30/10/2021 à 15:44
JMJ CAPITALISTE a écrit le 30/10/2021 à 09h38

Ça ne m'étonne pas de la part de fascho, ils se croient toujours au dessus des lois.
Soutien total à cette étudiante, tout acte d'agression, sexiste, se doit d'être condamné et puni .

le violeur présumé est un cadre identitaire Lyonnais. Silence Radio de Nemesis, la soit disant association féministe identitaire..
Les agresseurs sexuels, c' est les arabes et les noirs, dit Nemesis, et disait l'influenceuse identitaire Thais D' Escuffon l' autre jour dans un talk show.. On parie qu' elle connait l' accusé ? La Traboule c' est petit, tout le monde se connait.

Signaler Répondre

avatar
Pays de la honte le 30/10/2021 à 15:40

La France est américanisé. Tu as du pognon, tu te paie de bons avocats, tu gagnes. Et vue que les entreprises en ont, hein ?
Pays des droits de l'homme, qui fait de la pub pour la protection juridique, hein ?
Même un terroriste arrive à s'en sortir avec les "acquinators", mais une étudiante violée sans pognon arrivera à rien malheureusement
Une honte de plus pour ce pays !!!!!!!!

Signaler Répondre

avatar
JMJ CAPITALISTE le 30/10/2021 à 09:38

Ça ne m'étonne pas de la part de fascho, ils se croient toujours au dessus des lois.
Soutien total à cette étudiante, tout acte d'agression, sexiste, se doit d'être condamné et puni .

Signaler Répondre

avatar
Naouak le 30/10/2021 à 07:28
Vélocipède a écrit le 29/10/2021 à 12h24

Une dizaine de cas similaires à l'ENS et pourtant nous n'avons pas eu droit au profil politique des accusés, pourquoi ?

Peut-être parce que les suspects ne sont pas par ailleurs des militants de groupuscules soit-disant défenseurs de la veuve et de l’orphelin… Le viol, un acte viril s’il en est, l’étendard des valeurs Françaises ! Heureusement qu’ils sont là pour bouter la barbarie hors de l’hexagone… Et en attendant, encore une Le Pen qui se fait du blé avec de la poudre de perlimpinpin.

Signaler Répondre

avatar
tratratralalala le 29/10/2021 à 22:53

Ca doit être ça le sentiments d'insécurité... Faut arrêtez de vous faire des films sur la Guill, il y a bien plus de viols dans vos écoles... ça fais peur.

Signaler Répondre

avatar
Yo le 29/10/2021 à 21:09

Finalement, c'est comme chez les gauchistes de l'ENS ! Enfin, ils en sont à 18 eux ! Va falloir accélérer la cadence pour les rattraper !

Signaler Répondre

avatar
attention le 29/10/2021 à 20:40

vivement les arguments de la Défense .... si proche de la prison

Signaler Répondre

avatar
et hop le 29/10/2021 à 20:38

le lien : identitaire /école ISSEP/ fete commune est suprenant... non je déconne

Signaler Répondre

avatar
complaisance ? le 29/10/2021 à 18:45
Tatin a écrit le 29/10/2021 à 18h10

Un identitaire, donc il n'était pas anonyme, mais portait il un masque ?

la question a se poser est: pourquoi cet identitaire de la Traboule n' est il pas en prison en attendant son procès ?
Eh les Juges Lyonnais !! ça va finir par se voir...

Signaler Répondre

avatar
Tatin le 29/10/2021 à 18:10

Un identitaire, donc il n'était pas anonyme, mais portait il un masque ?

Signaler Répondre

avatar
Cybelle le 29/10/2021 à 18:08

C'est pas beau ça,?
''Bien que nous n'ayons pas connaissance des éléments de cette plainte, nous contestons formellement la version donnée par cette jeune femme de façon anonyme sur l'antenne de BFM Lyon ''
Bravo, ils contestent ce qu'ils ne connaissent pas !!!
Jamais , il ne me viendrait à l'idée de payer cette école pour y mettre un jeune. École sans valeur ajoutée puisque le diplôme en chocolat n'est pas reconnu...

Signaler Répondre

avatar
B69006 le 29/10/2021 à 16:33
oui! a écrit le 29/10/2021 à 13h56

il faut fermer cette école et les locaux identitaires pour éviter de tels faits

Les Anarcho Gauchistes ne sont pas des modèles de tolérance et de non violence. Loin de là. Ils se baptisent Antifa pour tenter de légitimer leurs exactions. On a vu comme t fonctionnaient et fonctionnent encore les pays communistes. Ils défraient bien plus la chronique que les identitaires.

Signaler Répondre

avatar
B69006 le 29/10/2021 à 16:26

Elle dit..........
Tous les moyens sont bons pour museler tous ceux qui ne sont pas de Gauche.
Bientôt les procès staliniens, ça a commencé. A quand les goulags ? Nous devenons une République Démocratique Populaire comme l'étaient jadis celles derrière le Rideau de Fer

Signaler Répondre

avatar
Veilleur de vie le 29/10/2021 à 16:23
Quant a écrit le 29/10/2021 à 12h14

Ça aurait été un maghrébin,t’aurais dis la même chose??

Non pire en toute délectation

Signaler Répondre

avatar
et ouais le 29/10/2021 à 15:29
Marie Gabrielle a écrit le 29/10/2021 à 15h11

Étrange affaire à suivre !

vos copains idéologiques ne sont pas des anges

Signaler Répondre

avatar
Marie Gabrielle le 29/10/2021 à 15:11

Étrange affaire à suivre !

Signaler Répondre

avatar
Oups le 29/10/2021 à 15:08

La morale de cette histoire, est que le mal que l'on fait aux autres, on le paye un jour ou l'autre.

Signaler Répondre

avatar
pravda le 29/10/2021 à 15:03
Tounsi 69 a écrit le 29/10/2021 à 11h15

Alors les messages aigneux il sont ou quand ces les identitaires on et plus derrière son clavier bande de facho victime peureux

un assemblage de mots à la mode, même au hasard, ne donne pas forcément une phrase

Signaler Répondre

avatar
On a séché l école primaire le 29/10/2021 à 14:17
Tounsi 69 a écrit le 29/10/2021 à 11h15

Alors les messages aigneux il sont ou quand ces les identitaires on et plus derrière son clavier bande de facho victime peureux

En français ça donne quoi ?

Signaler Répondre

avatar
oui! le 29/10/2021 à 13:56

il faut fermer cette école et les locaux identitaires pour éviter de tels faits

Signaler Répondre

avatar
Yo le 29/10/2021 à 13:28
Vélocipède a écrit le 29/10/2021 à 12h24

Une dizaine de cas similaires à l'ENS et pourtant nous n'avons pas eu droit au profil politique des accusés, pourquoi ?

A t'on avis ?

Signaler Répondre

avatar
cacraint le 29/10/2021 à 12:54

On est bien plus en sécurité place Gabriel Péri à la Guillotière que dans cette école il faut croire !

Signaler Répondre

avatar
Vélocipède le 29/10/2021 à 12:24

Une dizaine de cas similaires à l'ENS et pourtant nous n'avons pas eu droit au profil politique des accusés, pourquoi ?

Signaler Répondre

avatar
Aa3 le 29/10/2021 à 12:21
Jean32 a écrit le 29/10/2021 à 11h38

Au delà du drame que représente ces faits, excusez-moi mais je ne comprends pas l'intérêt de donner l'appartenance supposée à un mouvement politique dans la description d'un agresseur.
Vous ne dite pas par exemple : "Je me suis fais agresser par un gars du MoDeM ?"
Non, vous donnez son nom ou sa description physique, pas son appartenance à un parti politique.

Ajouter une dimension politique à un drame humain n'a rien à voir avec les faits qui lui seraient reprochés.

C'est probablement car l'ISSEP a été fondé par Marion Maréchal et que cette école est politique en elle même. Par ailleurs la fondatrice est proche de ce mouvement dont elle a publiquement pris la défense. J'imagine qu'en procédant de la sorte, la victime émet l'hypothèse d'une connivence entre la direction de l'école et le supect.

Signaler Répondre

avatar
Quant le 29/10/2021 à 12:14
Larry a écrit le 29/10/2021 à 11h45

Tout à fait d'accord... L'article est ainsi orienté à charge...

Ça aurait été un maghrébin,t’aurais dis la même chose??

Signaler Répondre

avatar
Veilleur de vie le 29/10/2021 à 11:47

Bizarre cette affaire, elle n 'avait pas le niveau elle a été virée, par contre si l ' affaire est avérée, pas de passe droit identitaire ou pas, la France est le pays où l ensemble des femmes doivent pouvoir s 'exprimer contrairement où une frange de la population souhaite laisser leurs femmes dans l obscurantisme , facho moi pas du tout, pragmatique , après pensez ce que voulez, les haineux peut être que c'est vous 😉

Signaler Répondre

avatar
Larry le 29/10/2021 à 11:45
Jean32 a écrit le 29/10/2021 à 11h38

Au delà du drame que représente ces faits, excusez-moi mais je ne comprends pas l'intérêt de donner l'appartenance supposée à un mouvement politique dans la description d'un agresseur.
Vous ne dite pas par exemple : "Je me suis fais agresser par un gars du MoDeM ?"
Non, vous donnez son nom ou sa description physique, pas son appartenance à un parti politique.

Ajouter une dimension politique à un drame humain n'a rien à voir avec les faits qui lui seraient reprochés.

Tout à fait d'accord... L'article est ainsi orienté à charge...

Signaler Répondre

avatar
Jean32 le 29/10/2021 à 11:38

Au delà du drame que représente ces faits, excusez-moi mais je ne comprends pas l'intérêt de donner l'appartenance supposée à un mouvement politique dans la description d'un agresseur.
Vous ne dite pas par exemple : "Je me suis fais agresser par un gars du MoDeM ?"
Non, vous donnez son nom ou sa description physique, pas son appartenance à un parti politique.

Ajouter une dimension politique à un drame humain n'a rien à voir avec les faits qui lui seraient reprochés.

Signaler Répondre

avatar
Tounsi 69 le 29/10/2021 à 11:15

Alors les messages aigneux il sont ou quand ces les identitaires on et plus derrière son clavier bande de facho victime peureux

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.