Lyon : des militants antifascistes condamnés après des violences contre des membres de Civitas

Lyon : des militants antifascistes condamnés après des violences contre des membres de Civitas
Photo d'illustration - LyonMag

Ce jeudi, sept militants avaient rendez-vous devant la justice à Lyon.

Les sympathisants antifascistes, tous des hommes âgés de 21 à 55 ans, étaient attendus devant le tribunal pour une comparution immédiate. Ils étaient suspectés d’avoir violenté trois membres de l’organisation catholique Civitas, connue pour ses positions radicales.

Les faits s’étaient déroulés le 28 août dernier, lors d’un rassemblement contre le pass sanitaire qui avait dégénéré dans la capitale des Gaules. Les suspects avaient finalement été interpellés le 21 septembre. Parmi eux, quatre avaient été placés en détention provisoire jusqu’à mi-octobre. A la barre, les suspects ont nié leur appartenance au Groupe antifasciste de Lyon et environs (GALE), même si le collectif avait revendiqué cette attaque. 

Durant l’audience, il a été impossible de pouvoir visionner la vidéo-surveillance de la rixe, à cause d’une erreur dans les scellés. Ainsi, selon Le Progrès, les juges ont fait droit à une exception de nullité sur la réquisition de la vidéo. De nombreux PV ont donc été annulés, relaxant immédiatement trois individus. 

Quatre hommes qui avaient reconnu avoir porté des coups ont néanmoins été condamnés à des amendes de 300 euros pour des faits de violences sans ITT, et non en réunion comme initialement prévu. Deux autres ont écopé d’un mois de prison avec sursis pour des délits connexes.
 

X
28 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
extrême le 06/11/2021 à 17:35

Il a fallu 4 ans à Hollande pour associer terrorisme à islamiste.
Il a fallu 4 ans à Macron pour associer extrémisme à gauche !

Signaler Répondre

avatar
papyrebel le 06/11/2021 à 10:36

Comme par hasard ...On reconnait là une justice servile qui fait preuve d'une très grande mansuétude . En matière de justice actuelle, on n'est jamais si bien servi que par soi-même .

Signaler Répondre

avatar
Marie Gabrielle le 06/11/2021 à 08:50
La vérité serait plutôt... a écrit le 05/11/2021 à 12h13

Des fascistes rouges violents (un pléonasme mais bon...) agressent des cathos intégristes.
Athée, ces Civitas me révulsent pour leur vision societale mais force est de constater que le véritable cancer de la Société, celui qui pourrit la vie de tous au quotidien, est bien ce fascisme rouge d'obédience stalinienne, bien plus nocif que ces quelques exités en soutane défenseurs de la messe en latin !
Le GALE à bien choisi son nom, à ranger aux côtés de la peste et du choléra.

La vérité, les Catholiques ne détruisent pas
L'outil de travail de bon nombre de commerces
Restaurants, voitures, biens publics que je sache, ils défilaient tranquillement sans rien demander à personne, alors que ces gauchos
Soit-disant aintifa qu'elle bonne blague les fascistes se sont eux et trop souvent pas ou peu condamnés, ils font de gros dégâts dans le pays entre autre en montant certains contre les policiers, une honte ces gens là, les dissoudre serait un grand service à rendre à notre pays mais notre gouvernement montre bien de quel côté il se situe.

Signaler Répondre

avatar
Toussaufecologiste le 06/11/2021 à 08:19

Celon que vous soyez chrétien ou islamo gauchiste vos post paraîtront, chrétiens et juifs vous êtes person non gratta sur ce site, la majorité des miens est censure Ben oui je ne fais pas partie des éléments de goches

Signaler Répondre

avatar
Toussaufecologiste le 06/11/2021 à 07:40

Pour les coupables, une petite idée, 20 km avec une croix de bon poids sur le dos, et un coup de pied au cul lorsqu'ils mettent un genou à terre , pas de genuflexion inutiles leur dieu melanchon ne pourra rien pour eux le République c'est lui. Et oui séparation de l église et de l état, le pluralisme c'est ça alors ne bloquez mon post

Signaler Répondre

avatar
xtrème ! le 06/11/2021 à 04:55
A Bout de Came a écrit le 05/11/2021 à 12h59

Des abrutis contre des abrutis. Laissons les regler leurs problèmes entre eux.

Le fascime et le racisme ont largement migré de l'extrême droite à l'extrême gauche. Hypocrisie et manipulation.

Signaler Répondre

avatar
artiste69 le 05/11/2021 à 15:43

des greffiers rouge ont fait des erreurs dans les scelles pour permette les annulations de procédures.

Signaler Répondre

avatar
Clocyp le 05/11/2021 à 14:52

Ces gens doivent être mis hors d'état de nuire définitivement, quand a la pirouette sur les caméras, cela règle bien la question : inutiles.

Signaler Répondre

avatar
Mont Monnet le 05/11/2021 à 14:27

Si je comprends bien, la sécurité est de moins en moins garantie à Lyon. Grâce aux intégristes, aux idéologues de tous bords et à la démission collective, le "bien vivre" ensemble est en train de disparaître, au profit d'un égoïsme sans bornes. La suite est bien évidemment dangereuse, et pas que pour Lyon...

Signaler Répondre

avatar
A Bout de Came le 05/11/2021 à 12:59

Des abrutis contre des abrutis. Laissons les regler leurs problèmes entre eux.

Signaler Répondre

avatar
La vérité serait plutôt... le 05/11/2021 à 12:13

Des fascistes rouges violents (un pléonasme mais bon...) agressent des cathos intégristes.
Athée, ces Civitas me révulsent pour leur vision societale mais force est de constater que le véritable cancer de la Société, celui qui pourrit la vie de tous au quotidien, est bien ce fascisme rouge d'obédience stalinienne, bien plus nocif que ces quelques exités en soutane défenseurs de la messe en latin !
Le GALE à bien choisi son nom, à ranger aux côtés de la peste et du choléra.

Signaler Répondre

avatar
Effectivement le 05/11/2021 à 12:05
Cette justice est une erreur à elle seule … a écrit le 05/11/2021 à 08h53

Ah, « l’erreur dans les scellés » !
Ne changez rien, inutile de réformer, ça passe encore !

Balayé d'un revers de manche d'hermine .....
et hop 3 loulous relaxés
La loi est dure -est ce que tu la sent bien ?
Profitez bien les" enrobés" du palais de justice

Signaler Répondre

avatar
La bise avec tva ! le 05/11/2021 à 11:30
et la poutre dans ton oeil a écrit le 05/11/2021 à 10h20

un peu comme toi... on va pas se mentir: "la fraude fiscale c' est les autres, msieur le juge"

Même pas, je paie tous mes impôts, et suis plutôt content d’en payer. Et si ça te fait rager, toi et tes amis gauchistes, c’est du bonus …

Signaler Répondre

avatar
merci papa ! le 05/11/2021 à 11:25
Ce zèle policier et judiciaire était très louche... a écrit le 05/11/2021 à 09h01

On se demande pourquoi un commissaire assigné aux cambriolages s' est saisi de l' affaire alors que ce n' était pas son secteur. On se demande pourquoi un procureur s' est porté partie civile au nom de "victimes" qui apparemment s' étaient battues elles aussi et ne souhaitaient donc pas porter plainte, puisque elles avaient constitué un groupe en vue de commettre des violences.. (ce que le procureur reprochait a ceux d' en face, justement)
On se demande pourquoi des gens ont dormi en prison a cause d' un dossier vide et de preuves vidéo inexistantes que la défense n' a jamais pu visionner, et pour cause!
Il semblerait que les autorités Lyonnaises considèrent les néonazes et les nostalgiques de la Sainte Inquisition comme une espèce menacée a protéger a tout prix...

C'est vrai que "l'erreur sur les scellés" témoigne d'un grand zèle judiciaire !... :)

Allez, merci papa et maman et bonne casse de distributeur ou vitrine de banque fasciste (évitez celle où papa à ses comptes quand même...) pour la prochaine manif antivax ou antipass ou antiflic !

Signaler Répondre

avatar
Démocrate le 05/11/2021 à 11:18
Ceci s' inscrit dans un contexte global de tentative de criminalisation de l' antifascisme a écrit le 05/11/2021 à 10h28

Analyse de la campagne de certains médias de droite et d' extrême droite suite aux mobilisations contre Zemmour, en particulier celle de Nantes, avec comme objectif très clair de criminaliser le mouvement antifasciste et d’agiter à nouveau le chiffon de l’ennemi intérieur.
Après un rappel assez exhaustif des propos tenus contre les "antifas", du Figaro à CNews en passant pas BFMTV, ce site propose en conclusion une analyse.
https://www.revolutionpermanente.fr/Manifs-anti-Zemmour-derriere-la-campagne-contre-les-antifas-une-volonte-de-criminaliser-la-rue

Révolution permanente ? Lol ce média d'ultra gauche qui chouine car il y a enfin un semblant de pluralité dans les médias après tant d'années de confiscation par la gauche.

Merci pour cette tranche de rire.

Au point où vous en êtes, allez interviewer votre mentor : le suprême leader de Corée du Nord.

Signaler Répondre

avatar
shalom le 05/11/2021 à 10:52
Ceci s' inscrit dans un contexte global de tentative de criminalisation de l' antifascisme a écrit le 05/11/2021 à 10h28

Analyse de la campagne de certains médias de droite et d' extrême droite suite aux mobilisations contre Zemmour, en particulier celle de Nantes, avec comme objectif très clair de criminaliser le mouvement antifasciste et d’agiter à nouveau le chiffon de l’ennemi intérieur.
Après un rappel assez exhaustif des propos tenus contre les "antifas", du Figaro à CNews en passant pas BFMTV, ce site propose en conclusion une analyse.
https://www.revolutionpermanente.fr/Manifs-anti-Zemmour-derriere-la-campagne-contre-les-antifas-une-volonte-de-criminaliser-la-rue

Quand des individus se livrent à des agissements criminels, la réponse peut elle être autre chose que pénale ? à moins qu'il y ait une exception : tabasser les fachos, ce n'est pas criminel ?

Signaler Répondre

avatar
Ceci s' inscrit dans un contexte global de tentative de criminalisation de l' antifascisme le 05/11/2021 à 10:28
Cette justice est une erreur à elle seule … a écrit le 05/11/2021 à 08h53

Ah, « l’erreur dans les scellés » !
Ne changez rien, inutile de réformer, ça passe encore !

Analyse de la campagne de certains médias de droite et d' extrême droite suite aux mobilisations contre Zemmour, en particulier celle de Nantes, avec comme objectif très clair de criminaliser le mouvement antifasciste et d’agiter à nouveau le chiffon de l’ennemi intérieur.
Après un rappel assez exhaustif des propos tenus contre les "antifas", du Figaro à CNews en passant pas BFMTV, ce site propose en conclusion une analyse.
https://www.revolutionpermanente.fr/Manifs-anti-Zemmour-derriere-la-campagne-contre-les-antifas-une-volonte-de-criminaliser-la-rue

Signaler Répondre

avatar
et la poutre dans ton oeil le 05/11/2021 à 10:20
Assumer n’est pas gauchiste, non plus … a écrit le 05/11/2021 à 09h51

De toute façon, ces extrémistes de gauche sont comme la racaille qu’ils défendent. Lorsqu’ils sont pris la main dans le sac : « c’est pas moi monsieur le juge »

un peu comme toi... on va pas se mentir: "la fraude fiscale c' est les autres, msieur le juge"

Signaler Répondre

avatar
NEXT le 05/11/2021 à 10:06

Quitte à marcher sur civitas autant le faire du pied gauche...... ça porte bonheur

Signaler Répondre

avatar
VNL le 05/11/2021 à 10:04

T'as un fumigène à la fouille au stade t'es condamné à 2 ans d'interdiction.

Les mecs cognent en manif ils vont pouvoir y retourner dès demain ? Pour refaire pareil ? Car si c'est pas civitas, ce sera les partisans d'asselineau, de zemmour, de philipot, de Macron qui se mangeront des coups de ces gentils pacifistes

Signaler Répondre

avatar
Assumer n’est pas gauchiste, non plus … le 05/11/2021 à 09:51
Ce zèle policier et judiciaire était très louche... a écrit le 05/11/2021 à 09h01

On se demande pourquoi un commissaire assigné aux cambriolages s' est saisi de l' affaire alors que ce n' était pas son secteur. On se demande pourquoi un procureur s' est porté partie civile au nom de "victimes" qui apparemment s' étaient battues elles aussi et ne souhaitaient donc pas porter plainte, puisque elles avaient constitué un groupe en vue de commettre des violences.. (ce que le procureur reprochait a ceux d' en face, justement)
On se demande pourquoi des gens ont dormi en prison a cause d' un dossier vide et de preuves vidéo inexistantes que la défense n' a jamais pu visionner, et pour cause!
Il semblerait que les autorités Lyonnaises considèrent les néonazes et les nostalgiques de la Sainte Inquisition comme une espèce menacée a protéger a tout prix...

De toute façon, ces extrémistes de gauche sont comme la racaille qu’ils défendent. Lorsqu’ils sont pris la main dans le sac : « c’est pas moi monsieur le juge »

Signaler Répondre

avatar
Justice laxiste le 05/11/2021 à 09:49
De la manif pour tous au barreau Lyonnais.. a écrit le 05/11/2021 à 09h11

pilule bleue ou pilule rouge?
Et s' il n' y avait jamais eu de "preuves" et que des gens aient dormi en prison sur un dossier vide et une vidéo inexistante,? Tout ça parce que la Police et la Justice Lyonnaise ne supportaient pas que Civitas se soient fait sortir d' une manifestation ?
La police et le barreau Lyonnais qui pencheraient du coté d' une bande de cinglés intégristes Catholiques.. Ce serait dingue, non ?

Pas de violence en réunion ?

Belle justice.

Signaler Répondre

avatar
LyoneBasta le 05/11/2021 à 09:45
De la manif pour tous au barreau Lyonnais.. a écrit le 05/11/2021 à 09h11

pilule bleue ou pilule rouge?
Et s' il n' y avait jamais eu de "preuves" et que des gens aient dormi en prison sur un dossier vide et une vidéo inexistante,? Tout ça parce que la Police et la Justice Lyonnaise ne supportaient pas que Civitas se soient fait sortir d' une manifestation ?
La police et le barreau Lyonnais qui pencheraient du coté d' une bande de cinglés intégristes Catholiques.. Ce serait dingue, non ?

Civitas a causé quelle trouble sur la manif ?

Il faut forcément est un frustré de gauche pour manifester contre le pass ?

Qui sont ces énergumènes pour décider qui doit faire une manif ou pas ?

Signaler Répondre

avatar
De la manif pour tous au barreau Lyonnais.. le 05/11/2021 à 09:11
Cette justice est une erreur à elle seule … a écrit le 05/11/2021 à 08h53

Ah, « l’erreur dans les scellés » !
Ne changez rien, inutile de réformer, ça passe encore !

pilule bleue ou pilule rouge?
Et s' il n' y avait jamais eu de "preuves" et que des gens aient dormi en prison sur un dossier vide et une vidéo inexistante,? Tout ça parce que la Police et la Justice Lyonnaise ne supportaient pas que Civitas se soient fait sortir d' une manifestation ?
La police et le barreau Lyonnais qui pencheraient du coté d' une bande de cinglés intégristes Catholiques.. Ce serait dingue, non ?

Signaler Répondre

avatar
gale ! le 05/11/2021 à 09:06

GALE: La gale humaine est une affection contagieuse de la peau, qui se transmet souvent par contact humain direct !

Signaler Répondre

avatar
Ce zèle policier et judiciaire était très louche... le 05/11/2021 à 09:01

On se demande pourquoi un commissaire assigné aux cambriolages s' est saisi de l' affaire alors que ce n' était pas son secteur. On se demande pourquoi un procureur s' est porté partie civile au nom de "victimes" qui apparemment s' étaient battues elles aussi et ne souhaitaient donc pas porter plainte, puisque elles avaient constitué un groupe en vue de commettre des violences.. (ce que le procureur reprochait a ceux d' en face, justement)
On se demande pourquoi des gens ont dormi en prison a cause d' un dossier vide et de preuves vidéo inexistantes que la défense n' a jamais pu visionner, et pour cause!
Il semblerait que les autorités Lyonnaises considèrent les néonazes et les nostalgiques de la Sainte Inquisition comme une espèce menacée a protéger a tout prix...

Signaler Répondre

avatar
Monpays le 05/11/2021 à 08:54

Des antifascistes facistes on ne comprend plus rien sauf s ils sont islamo-gauchistes et là on comprend tout . même le tribunal !

Signaler Répondre

avatar
Cette justice est une erreur à elle seule … le 05/11/2021 à 08:53

Ah, « l’erreur dans les scellés » !
Ne changez rien, inutile de réformer, ça passe encore !

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.