Après sa démission à Lyon, Etienne Blanc fait un baroud d’honneur et arrose tout le monde

Après sa démission à Lyon, Etienne Blanc fait un baroud d’honneur et arrose tout le monde
Etienne Blanc - LyonMag

Le sénateur du Rhône semble en avoir très gros sur le coeur après sa démission forcée suite à ses propos polémiques sur la France de Vichy dans le JDD le week-end dernier.

Alors ce dimanche, le président déchu du groupe de droite au conseil municipal de Lyon a publié un communiqué dans lequel il règle ses comptes avec l’ensemble de la classe politique lyonnaise.

Etienne Blanc commence en s’attaquant à la gauche locale, la décrivant comme une entité "en panne d’idées et de visibilité" qui s’est "précipitée sur ce malentendu".

"À partir d’un morceau de phrase extrait de l’article, elle entonne l’air bien connu de l’indignation", poursuit-il à ce sujet. Il accuse ses adversaires politiques d’avoir "jeté en pâture dans la presse" le mot "révisionnisme", "en même temps que son honneur".

Un coup monté par Blache et Oliver ?

Cette première balle tirée sur la gauche était attendue, mais les autres munitions sont réservées à des cibles un peu plus étonnantes, au sein même de la droite. "La séquence se serait arrêtée là si une poignée d’élus de ma famille politique, téléguidés par quelques éminents stratèges de l’ombre, n’avait pas profité de l’occasion pour activer la fameuse stratégie de la terre brûlée, dont on connait les effets mortifères, ce que nos électeurs nous reprochent depuis trop longtemps", envoie Étienne Blanc.

Vient ensuite une liste d’accusation plus ou moins graves à l’encontre de ses anciens camarades. Il leur reproche d’avoir diffusé des informations "erronées" aux journalistes, d’avoir fait "pression sur les élus" et même d’avoir menti en faisant des "déclarations dans la presse radicalement inverses aux échanges que nous avions eus entre élus".

Il reproche notamment à Pascal Blache (maire du 6e arr.) et Pierre Oliver (maire du 2e arr.) d’avoir assuré que la demande de démission émanait de l’ensemble du groupe "alors que seule la moitié était présente lors de notre réunion". Certains élus semblent en effet avoir conservé leur confiance en lui.

Pour le parlementaire, toute cette affaire n’est "qu’un faux prétexte". Etienne Blanc conclut son adresse en interrogeant : "Quel sens y-a-t-il à devenir le roi d’un cimetière en jouant éternellement le coup d’après ?".

Barnier plutôt que Zemmour ou Wauquiez

La suite et fin du communiqué permet à Étienne Blanc de parler de l’avenir de la droite à l’échelle nationale. En déclarant son soutien à Michel Barnier pour les primaires LR, il adresse une ultime pique à l’égard de Pierre Oliver et Pascal Blache, mais aussi Laurent Wauquiez qu’il juge trop complaisant avec Eric Zemmour. "Les quelques élus lyonnais frondeurs me reprochent de faire, selon eux, le jeu d’Eric Zemmour. Le même à qui Laurent Wauquiez assurait qu’il ‘était ici chez lui’ en l’accueillant en 2019 au siège national des Républicains", a-t-il dit.

Il termine sa sortie en répétant sa haine de l’antisémitisme. "Me voir aujourd’hui entrainé sur ce terrain-là, sur la seule foi d’un bout de phrase maladroit (…) confirme hélas à mes yeux que la droite n’est pas sortie de l’ornière et n’est pas prête d’en faire sortir la France", conclut-il.

X
23 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
cerval78 le 09/11/2021 à 09:48
Decliniste69 a écrit le 07/11/2021 à 21h31

Qui a dit que pierre laval etait un saint ? Il a colaborer au meme titre que petain. De meme que certaines personnes de l extrême droite etait au cote de communiste dans le conseil national de la resistance.... Il n y a que vous pour voir le monde noir ou blanc.... Triste france

Personne le dit, la radicalisation des propos est la méthode stalinienne d'exclusion des pensées autres que les siennes.
On confond toujours volontairement l'histoire et les personnes pour en extraire de leur contexte les pensées et les faits arrangeants. Un exemple criant :
- Mitterrand , admirateur de Pétain, collaborateur de Vichy, puis ayant soudain une révélation, devient résistant ! Vous le cataloguer comment â
- Mitterrand , garde des sceaux pendant la guerre d'Algérie refusant la grâce à des nationalistes, reçoit la grâce divine et devient abolitionniste. Chercher l'erreur.
Alors éviter de manipuler l'histoire pour en extraire des faits arrangeant votre raisonnement.
Tout le monde ne se fait pas son histoire sur les réseaux sociaux.

Signaler Répondre

avatar
Lyonnais06 le 08/11/2021 à 17:26
Horace a écrit le 08/11/2021 à 09h28

La ripoublic va bientôt s'effondrer et on ne la pleurera pas.

C'est vrai que Blanc est un haut symbole de la république malade de ses politiciens pourris. Tirons la chasse d'eau...

Signaler Répondre

avatar
Horace le 08/11/2021 à 09:28

La ripoublic va bientôt s'effondrer et on ne la pleurera pas.

Signaler Répondre

avatar
Les Rigolos (LR) le 08/11/2021 à 08:48
Gzaa a écrit le 08/11/2021 à 08h38

C’est toi qui est pitoyable,avec ton sauveur en carton!!

Un sauveur en carton, qui fait 18 % de voix et qui atomise toute la concurrence sans même etre soutenu par un parti, je crois que chacun de ces ridicules candidats de LR, aimerait être à sa place!

Signaler Répondre

avatar
Gzaa le 08/11/2021 à 08:38
Pitoyable! a écrit le 07/11/2021 à 20h27

Et ça ne lui sert même pas de leçon, a ce pauvre Blanc! il devrait courir voter pour Zemmour, qui est sans doute le plus proche de ses idées. Eh bien non! Il va soutenir Barnier! Indécrottable "droite", engluée dans sa bêtise auto-destructrice!

C’est toi qui est pitoyable,avec ton sauveur en carton!!

Signaler Répondre

avatar
Decliniste69 le 07/11/2021 à 21:31
Mouhaha 0,001 a écrit le 07/11/2021 à 14h20

Sortir un bout de phrase et faire monter la mayonnaise en traitant de fachos de révisionnistes ou même de petainistes est devenu l’argument de campagne pour tout et n’importe quoi, ça devient très pénible de prendre les électeurs pour des cons, bon ok en matière historique il y’a du boulot brandir le mot extrême droite (au mépris de l’Histoire) et sa gousse d’ail pour s’assurer de faire peur en guise de programme est juste incroyable, mais bon si les gens estiment que Pierre Laval est un saint de gauche et que satan est toujours à l’extrême-droite cela confirme le niveau qui baisse et que l’entrisme de gauche depuis 30 ans fonctionne toujours, il a bien fait de démissionner pourquoi rester dans un nid de guêpes ?

Qui a dit que pierre laval etait un saint ? Il a colaborer au meme titre que petain. De meme que certaines personnes de l extrême droite etait au cote de communiste dans le conseil national de la resistance.... Il n y a que vous pour voir le monde noir ou blanc.... Triste france

Signaler Répondre

avatar
Pitoyable! le 07/11/2021 à 20:27

Et ça ne lui sert même pas de leçon, a ce pauvre Blanc! il devrait courir voter pour Zemmour, qui est sans doute le plus proche de ses idées. Eh bien non! Il va soutenir Barnier! Indécrottable "droite", engluée dans sa bêtise auto-destructrice!

Signaler Répondre

avatar
Onse le 07/11/2021 à 18:42

Lyonmag censure grave quand il s’agit de ….bon..ils vont encore me censurer!!!

Signaler Répondre

avatar
Ouiauxvoituresnonauxverts le 07/11/2021 à 18:01

Au tour de macron de faire la même chose

Signaler Répondre

avatar
C'est pas gagné le 07/11/2021 à 17:51

La machine à perdre est en route (ou en déroute). Bon courage pour les présidentielles et les prochaines municipales.

Signaler Répondre

avatar
Washita le 07/11/2021 à 17:18

Décidément, LR représente bien la droite la plus bête du monde.
La machine à perdre est enclenchée à droite et les élus du 2 et du 6 sont déjà en campagne pour 2026...

Signaler Répondre

avatar
Grand gognand le 07/11/2021 à 16:40
UMPS OUT a écrit le 07/11/2021 à 16h21

S'il préfère Barnier à Zemmour ou Wauquiez c'est qu'il n'a tjs pas compris. Qu'il quitte la politique.

Son choix est plutôt rassurant...ne vous en déplaise..!

Signaler Répondre

avatar
Gerard et Roland de Lyon le 07/11/2021 à 16:28

va coucher Medor

Signaler Répondre

avatar
UMPS OUT le 07/11/2021 à 16:21

S'il préfère Barnier à Zemmour ou Wauquiez c'est qu'il n'a tjs pas compris. Qu'il quitte la politique.

Signaler Répondre

avatar
Ex Précisions le 07/11/2021 à 15:48

C'est çà la politique mon coco, tu t'es quand même un peu enrichi grace à çà, c'est le jeu du pouvoir.
Et ce ne sera pas le dernier dans une position identique quelque soit le parti...

Signaler Répondre

avatar
Panier de crabes le 07/11/2021 à 15:10

où les vautours deviendront plus tard des proies...

Signaler Répondre

avatar
Deo le 07/11/2021 à 15:07

Encore un bel exemple. Ni l'un ni l'autre ne méritent un quelconque engagement. Je sais qu'il y aura toujours des gens pour y croire, mais je n'arrive pas à me l'expliquer.

Signaler Répondre

avatar
Pffff le 07/11/2021 à 15:03

Euh.... Quelqu'un en a quelque chose à faire de cette histoire ?

Signaler Répondre

avatar
Lyonnais06 le 07/11/2021 à 14:37

Blanc découvre la vie politique, pauvre bibiche...

Signaler Répondre

avatar
Chic chic chic ! le 07/11/2021 à 14:28

Chic ! encore, encore, encore !

Allez, fini de se tenir par la barbichette, collez-vous des claques !

Signaler Répondre

avatar
Divon le 07/11/2021 à 14:23

Incroyable le jeu du Sénateur pour aider Zemmour contre les LR.

Signaler Répondre

avatar
Mouhaha 0,001 le 07/11/2021 à 14:20

Sortir un bout de phrase et faire monter la mayonnaise en traitant de fachos de révisionnistes ou même de petainistes est devenu l’argument de campagne pour tout et n’importe quoi, ça devient très pénible de prendre les électeurs pour des cons, bon ok en matière historique il y’a du boulot brandir le mot extrême droite (au mépris de l’Histoire) et sa gousse d’ail pour s’assurer de faire peur en guise de programme est juste incroyable, mais bon si les gens estiment que Pierre Laval est un saint de gauche et que satan est toujours à l’extrême-droite cela confirme le niveau qui baisse et que l’entrisme de gauche depuis 30 ans fonctionne toujours, il a bien fait de démissionner pourquoi rester dans un nid de guêpes ?

Signaler Répondre

avatar
C est evident le 07/11/2021 à 14:11

Le nombre de lames de couteau que le bonhomme a de planté dans le dos par ses amis ....
Quand lescopains d abord se transforment en salauds des lors ....

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.