Présidentielle 2022 : Andrea Kotarac nommé porte-parole national de Marine Le Pen (RN)

Présidentielle 2022 : Andrea Kotarac nommé porte-parole national de Marine Le Pen (RN)
Andrea Kotarac - LyonMag

C'est à lui que va revenir la tâche d'écumer inlassablement les plateaux TV durant les prochains mois.

Ce dimanche sur le plateau de France 3 Rhône-Alpes, dans l'émission Dimanche en Politique, Andrea Kotarac a annoncé avoir été nommé porte-parole national de Marine Le Pen pour la campagne de l'élection présidentielle 2022.

Le président du groupe Rassemblement national à la Région Auvergne-Rhône-Alpes, connu pour son passé d'Insoumis aux côtés de Jean-Luc Mélenchon, a donc convaincu Marine Le Pen de lui attribuer ce rôle important.

Andrea Kotarac n'est pas le seul Lyonnais à être porte-parole d'un candidat à la présidentielle. Le maire PS de Villeurbanne, Cédric Van Styvendael, fait partie des différents relais choisis par Anne Hidalgo pour la campagne.

X
19 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Ça dépend de quel côté on se place... le 09/11/2021 à 18:15
Bel effort inutile pour essayer de défendre Kotarac a écrit le 09/11/2021 à 13h01

Je vais résumer votre prose: "les faits sont violemment démentis par mon opinion"
De quelle absence d' arguments parlez vous ? Les faits sont un argument qui se suffit a lui meme:
Kotarac est une girouette qui a fait 4% aux municipales, probablement le score le plus bas d'un candidat RN au niveau national.
Fin de la discussion.

Dommage pour vous,... il n'y avait aucune expression d'opinion, juste une analyse 😊.
Vous auriez pu le comprendre par ma précision "Je me fous de savoir si Kotarac a une chance ou pas en quoi que ce soit" 😉
Et effectivement,... Fin de la discussion 😘😉

Signaler Répondre

avatar
Ça dépend de quel côté on se place le 09/11/2021 à 18:08
Pravda a écrit le 09/11/2021 à 13h51

Pour continuer à faire du "relativisme historique" ce monsieur a fait un des plus mauvais score du RN aux regionales depuis longtemps et je puis vous affirmer que son pedigree choque profondément plus d'un sympathisant. Je vous laisse philosopher sur la rédemption et son chemin de Damas puisque vous êtes instruit.
A propos d'orthographe flagrant se termine par un"t".C'est vrai que la culture c'est comme la confiture

Flagrant avec un T... Bravo à vous d'avoir relevé une faute de frappe 😊
Sérieusement, vous pensez qu'il pouvait en être autrement ?? Le féminin en est tellement simple que je m'étonne même que vous ayez pu en douter...
Quant à votre... "La culture c'est comme la confiture...", je vous laisse à votre autosatisfaction puérile d'avoir trouvé une faute sans même en avoir envisagé la véritable nature pourtant évidente. Vous devriez vite vous réfugier aux toilettes afin de vous satisfaire et vous soulager en vous tirant sur l'élastique 😜😉. Et prenez un miroir afin d'en profiter un maximum.
La médiocrité de votre commentaire est, je dirais,.... flagrante ? 😉
Bisous Charlot 😘

Signaler Répondre

avatar
Pravda le 09/11/2021 à 13:51
Ça dépend de quel côté on se place a écrit le 08/11/2021 à 16h25

Ne serait-ce pas plutôt les partis qui retournent leur veste atout bout de champs ?
EELV se définissait écolo mais ils ont viré Wokisme et Cancel Culture
LFI était censé défendre le prolétariat, ils en sont à défiler avec des islamistes et des LGBT.

Perso, je trouve que quand Kotarac s'explique sur ses "revirements" , on a plutôt l'impression que ses convictions ont peu changées mais que ce sont les structures qu'il avait rejointes pour les défendre qui ont opéré des virages à 180° par pur électoraliste.
Je trouve les commentaires sur son parcours extrêmement simplistes et réducteurs. Tous partent du postulat que les partis politiques cités ont été et sont stables dans leurs démarches et droits dans leurs bottes. Une analyse un peu plus sérieuse démontre le contraire et ce même dans le temps court... parce que dans le temps long c'est encore plus flagrand (le communisme actuel se veut donneur de leçons d'humanisme mais un siècle en arrière il cautionnait des millions de morts...)
Un peu de relativisme historique (court ou long) ne fait pas de mal, ça éviterait à certains de se tromper de girouette... 😉

Pour continuer à faire du "relativisme historique" ce monsieur a fait un des plus mauvais score du RN aux regionales depuis longtemps et je puis vous affirmer que son pedigree choque profondément plus d'un sympathisant. Je vous laisse philosopher sur la rédemption et son chemin de Damas puisque vous êtes instruit.
A propos d'orthographe flagrant se termine par un"t".C'est vrai que la culture c'est comme la confiture

Signaler Répondre

avatar
Mouhaha 0,001 le 09/11/2021 à 13:36
Hidalgo, la comique de service a écrit le 08/11/2021 à 12h20

"Cédric Van Styvendael, fait partie des différents relais choisis par Anne Hidalgo pour la campagne"...... Le pauvre !
J'ai un lien pour lui :
https://img.ricardostatic.ch/t_1800x1350/pl/1189460536/1/1/

J’ai bien rigolé, le lien est juste parfait pour résumer la situation :-))))

Signaler Répondre

avatar
Bel effort inutile pour essayer de défendre Kotarac le 09/11/2021 à 13:01
Ça dépend de quel côté on se place... a écrit le 09/11/2021 à 07h16

Merci pour cette absence d'argu, résultat d'une approche uniquement subjective. Un piètre commentaire reposant sur la facilité d'une simple négation des arguments de mon analyse. Ça pourrait se résumer à "c'est celui qui dit qu'y est " et sincèrement, ce vide d'idée exposé me rappelle mes années collège où l'affect prend le pas sur la réflexion et sa qualité et où la contradiction se limite à "c'est pas vrai, la preuve, je peux dire le contraire".
Quant au côté ironique teinté de sarcasme, il n'est là que pour masquer l'absence d'argu tout en préservant la facilité d'une réponse bien trop légere pour que je m'y attarde.
A noter que vous confondez analyse et simple rhétorique en oubliant le fond pour volontairement n'y voir que la forme. Là encore une piètre tentative pour tenter de décrédibiliser "à moindre frais" mais sans aucune construction intellectuelle en retour.
Je me fous de savoir si Kotarac a une chance ou pas en quoi que ce soit, ce qui m'interresse c'est l'analyse objective. Vous, vous êtes juste venu exprimer votre aversion du personnage avec en remarque finale un pari orienté sur l'avenir qui n'est que le reflet de votre subjectivité initiale et de vos postulats préliminaires.
Seule qualité que je reconnais à votre réponse : l'absence de fautes d'orthographe (je ne considère pas le "c'est pas" comme une faute de syntaxe mais comme une contraction devenue usuelle en langage courant. Je l'utilise d'ailleurs aussi 😉).
Merci pour le divertissement.

Je vais résumer votre prose: "les faits sont violemment démentis par mon opinion"
De quelle absence d' arguments parlez vous ? Les faits sont un argument qui se suffit a lui meme:
Kotarac est une girouette qui a fait 4% aux municipales, probablement le score le plus bas d'un candidat RN au niveau national.
Fin de la discussion.

Signaler Répondre

avatar
Permettez ? le 09/11/2021 à 12:42

Juste pour vous dire , que sur la vingtaine de candidats aux présidentielles, elles appartiennent TOUTES à la meme L’ÉCURIE, Européenne des multinationales qui gèrent nos destins , point barre .

Signaler Répondre

avatar
Ça dépend de quel côté on se place... le 09/11/2021 à 07:16
Mais bien sur... a écrit le 08/11/2021 à 23h02

C' est pas Kotarac qui est une girouette, c' est l' Univers qui tourne très vite autour de Kotarac.
Car Kotarac est le centre de l' univers..
Bonne chance pour gagner une élection avec cette rhétorique.

Merci pour cette absence d'argu, résultat d'une approche uniquement subjective. Un piètre commentaire reposant sur la facilité d'une simple négation des arguments de mon analyse. Ça pourrait se résumer à "c'est celui qui dit qu'y est " et sincèrement, ce vide d'idée exposé me rappelle mes années collège où l'affect prend le pas sur la réflexion et sa qualité et où la contradiction se limite à "c'est pas vrai, la preuve, je peux dire le contraire".
Quant au côté ironique teinté de sarcasme, il n'est là que pour masquer l'absence d'argu tout en préservant la facilité d'une réponse bien trop légere pour que je m'y attarde.
A noter que vous confondez analyse et simple rhétorique en oubliant le fond pour volontairement n'y voir que la forme. Là encore une piètre tentative pour tenter de décrédibiliser "à moindre frais" mais sans aucune construction intellectuelle en retour.
Je me fous de savoir si Kotarac a une chance ou pas en quoi que ce soit, ce qui m'interresse c'est l'analyse objective. Vous, vous êtes juste venu exprimer votre aversion du personnage avec en remarque finale un pari orienté sur l'avenir qui n'est que le reflet de votre subjectivité initiale et de vos postulats préliminaires.
Seule qualité que je reconnais à votre réponse : l'absence de fautes d'orthographe (je ne considère pas le "c'est pas" comme une faute de syntaxe mais comme une contraction devenue usuelle en langage courant. Je l'utilise d'ailleurs aussi 😉).
Merci pour le divertissement.

Signaler Répondre

avatar
Mais bien sur... le 08/11/2021 à 23:02
Ça dépend de quel côté on se place a écrit le 08/11/2021 à 16h25

Ne serait-ce pas plutôt les partis qui retournent leur veste atout bout de champs ?
EELV se définissait écolo mais ils ont viré Wokisme et Cancel Culture
LFI était censé défendre le prolétariat, ils en sont à défiler avec des islamistes et des LGBT.

Perso, je trouve que quand Kotarac s'explique sur ses "revirements" , on a plutôt l'impression que ses convictions ont peu changées mais que ce sont les structures qu'il avait rejointes pour les défendre qui ont opéré des virages à 180° par pur électoraliste.
Je trouve les commentaires sur son parcours extrêmement simplistes et réducteurs. Tous partent du postulat que les partis politiques cités ont été et sont stables dans leurs démarches et droits dans leurs bottes. Une analyse un peu plus sérieuse démontre le contraire et ce même dans le temps court... parce que dans le temps long c'est encore plus flagrand (le communisme actuel se veut donneur de leçons d'humanisme mais un siècle en arrière il cautionnait des millions de morts...)
Un peu de relativisme historique (court ou long) ne fait pas de mal, ça éviterait à certains de se tromper de girouette... 😉

C' est pas Kotarac qui est une girouette, c' est l' Univers qui tourne très vite autour de Kotarac.
Car Kotarac est le centre de l' univers..
Bonne chance pour gagner une élection avec cette rhétorique.

Signaler Répondre

avatar
Comptabilité le 08/11/2021 à 22:58

Il va avoir un sale boulot! Lors de la première vague du Covid, l'ineffable professeur Salomon égrenait tous les soirs le nombre de morts. Lui va pouvoir compter tous les soirs le nombre d'électeurs de Marine Le Pen partis chez Zemmour...

Signaler Répondre

avatar
Ça dépend de quel côté on se place le 08/11/2021 à 16:25
Pravda a écrit le 08/11/2021 à 14h52

Formé chez les antifa, militant Ps puis tête de liste EELV et FI proche de melenchon ensuite; pour atterrir au RN
pas de doute ce type est rempli de convictions

Ne serait-ce pas plutôt les partis qui retournent leur veste atout bout de champs ?
EELV se définissait écolo mais ils ont viré Wokisme et Cancel Culture
LFI était censé défendre le prolétariat, ils en sont à défiler avec des islamistes et des LGBT.

Perso, je trouve que quand Kotarac s'explique sur ses "revirements" , on a plutôt l'impression que ses convictions ont peu changées mais que ce sont les structures qu'il avait rejointes pour les défendre qui ont opéré des virages à 180° par pur électoraliste.
Je trouve les commentaires sur son parcours extrêmement simplistes et réducteurs. Tous partent du postulat que les partis politiques cités ont été et sont stables dans leurs démarches et droits dans leurs bottes. Une analyse un peu plus sérieuse démontre le contraire et ce même dans le temps court... parce que dans le temps long c'est encore plus flagrand (le communisme actuel se veut donneur de leçons d'humanisme mais un siècle en arrière il cautionnait des millions de morts...)
Un peu de relativisme historique (court ou long) ne fait pas de mal, ça éviterait à certains de se tromper de girouette... 😉

Signaler Répondre

avatar
Pravda le 08/11/2021 à 14:52

Formé chez les antifa, militant Ps puis tête de liste EELV et FI proche de melenchon ensuite; pour atterrir au RN
pas de doute ce type est rempli de convictions

Signaler Répondre

avatar
toutou le 08/11/2021 à 14:46

observez le regard de Kotarac pour savoir ou le vent va souffler.Essayez de convaincre quand on a pas de convictions soi même cela me paraît difficile.

Signaler Répondre

avatar
FOSE le 08/11/2021 à 14:31

Ca m'en touche une sans faire bouger l'autre.

Signaler Répondre

avatar
Compliqué à suivre.... le 08/11/2021 à 13:40

Une fois à l'extrême-droite.

Une fois à l'extrême-gauche.

A nouveau à l'extrême-droite.

Une vraie girouette qui essaie d'aller dans le sens du vent.

Signaler Répondre

avatar
NEXT le 08/11/2021 à 13:34

Il sera dégagé comme les autres après l'élection !!!

Signaler Répondre

avatar
Hugo D le 08/11/2021 à 13:28

Andrea ? Prénom pas tout à fait gaulois.
Kotarac ? Prénom pas tout à fait mérovingien.
Qu'en pense Zemmour ??

Signaler Répondre

avatar
Ex Précisions le 08/11/2021 à 13:23

Donc mécaniquement Mme Lepen est soutenue par Bachar copain de Mr Kotarak ?
Ça sent le napalm jeté par hélicoptère comme là-bas...

Signaler Répondre

avatar
Gerard et Roland de Lyon le 08/11/2021 à 12:34

C’est un beau parcours!
Ses ailleuls peuvent etre fiers de lui!
Juste faudrait pas qu’il y ait une guerre, il ferait tout de suite collabo …!

Signaler Répondre

avatar
Hidalgo, la comique de service le 08/11/2021 à 12:20

"Cédric Van Styvendael, fait partie des différents relais choisis par Anne Hidalgo pour la campagne"...... Le pauvre !
J'ai un lien pour lui :
https://img.ricardostatic.ch/t_1800x1350/pl/1189460536/1/1/

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.