Mila : "Je ne peux pas quitter ce monde sans avoir accompli 1000 grandes choses"

Mila : "Je ne peux pas quitter ce monde sans avoir accompli 1000 grandes choses"
Mila - LyonMag

Mila ne veut plus donner d’interview pour parler encore et toujours de l’affaire qui porte son nom. La jeune femme a décidé de reprendre le contrôle total sur la vie que certains ont tenté de gâcher. Pour LyonMag, elle réagit aux votes des lecteurs, et en profite pour révéler son vrai visage, celui qui lui vaut d’être arrêtée dans la rue par un public acquis à ses talents multiples.

La rédaction avait rencontré le mois dernier Mila, désignée Lyonnaise de l’année 2021 par nos lecteurs (entretien paru dans le numéro de décembre de LyonMag).

LyonMag : Vous avez été désignée Lyonnaise de l’année par nos lecteurs. Quelle réaction cela vous procure ?
Mila : Je suis toute fière. Je ne suis pas une Lyonnaise pure souche, mais j’aime vraiment cette ville. Je suis tout de suite allée l’annoncer à mon copain, c’est quelque chose qui m’a fait énormément plaisir. C’est un honneur pour moi, je ne l’aurais pas imaginé. On peut le voir comme une manière de boucler l’adoption à Lyon, d’avoir un lien parfait avec ma ville. Ça me permet aussi de découvrir un peu mieux LyonMag, j’ai lu les articles qui me concernent et je me suis sentie soutenue, il y a de belles idées ici. C’est aussi pour cela que j’accepte cette interview.

Il paraît que vous arpentez les rues de Lyon dans tous les sens…
Je me déplace uniquement à pied dans Lyon. Même pour aller d’un bout à l’autre. Même s’il fait froid dehors. Etant extrêmement hyperactive, je me lève carrément la nuit pour marcher pendant des heures. Ça en devient maladif. C’est presque une thérapie. Je deviens inarrêtable. Je le fais seule ou avec des amis.

2021 n’est pas encore tout à fait terminée mais elle a déjà été bien remplie. Quand vous regardez dans le rétroviseur, est-ce que vous estimez que ce fut une bonne année ?
Il s’est passé beaucoup de choses. Je ne saurai jamais déterminer si une année a été bonne ou pas. Je vis des moments très difficiles et foireux, tout le monde est au courant. Mais je suis née aussi avec la joie de vivre et je vis pour tous ces instants d’euphorie. Je retiens donc plein de bons souvenirs de 2021, j’ai l’impression que l’année peut terminer en beauté. J’ai des projets qui s’annoncent, plein d’ambitions pour 2022. Finir avec cette détermination, ça laisse une trace symbolique à mes yeux.

On a l’impression que dans votre vie, les moments heureux et moins heureux sont toujours très intenses…
Oui, tout est toujours très intense. J’ai à chaque fois mille et une anecdotes sur mes journées à raconter. Quand j’analyse cela en prenant un œil extérieur, ça fait un choc. J’ai donc ma manière de me protéger. Je ne ferme pas les yeux sur mes valeurs, mais je le fais sur ce qui peut me causer du stress et de la souffrance et je me débrouille pas mal. Je veux continuer comme ça. Même dans les pires moments, j’essaye de faire plaisir, à ceux que j’aime et à moi-même. C’est assez naturel et j’en suis fière.

Beaucoup saluent votre maturité. Est-ce que les personnes avec qui vous parlez ont tendance à oublier que finalement, vous n’avez que 18 ans ?
Ça dépend. On parle régulièrement de ma maturité, et avoir tendance à oublier que j’ai 18 ans parce que j’ai le faciès d’une nana de 25 ans. Mais on peut aussi beaucoup m’infantiliser. Pour certains, je reste la petite gamine de 16 ans qui ne sait pas trop où elle va et qui fait n’importe quoi de sa vie. Alors que je n’ai jamais eu ce regard sur moi-même. Je déteste ça, ça m’exaspère quand on parle de moi comme d’une gamine, d’une adolescente. Quand les médias parlent de "Mila l’adolescente", ça me pique, j’ai l’impression d’être décrédibilisée. Parce que j’ai ce besoin de grandir, de m’élever. Je ne m’attarde pas sur ce qu’on dit sur moi, sinon je ne serai plus là depuis un bon moment, je me serais laissée bouffer.

Vous avez fait de l’incendie de la rue de Trévise à Paris un combat presque quotidien sur les réseaux sociaux. Pourquoi ?
Une amie proche m’en a parlé et expliqué ces faits. J’avais du mal à réaliser, ils sont trash et extrêmement graves quand même. Je ne comprenais pas comment je n’en avais jamais entendu parler, alors que c’était il y a seulement trois ans. Je suis Inès sur les réseaux sociaux, une victime qui se bat pour se faire indemniser par la mairie de Paris. Elle veut se faire entendre mais a énormément de difficultés, et pourtant elle n’a jamais lâché. J’ai partagé des choses pour la soutenir, elle et les autres victimes. Je ne peux pas rester sans rien faire. Quand je ressens un choc et que je suis sensibilisée, je m’imprègne des problèmes des autres. On me dit que je suis un symbole de courage et je sais que c’est sincère. Mais quand je vois celui d’Inès, je sais que je n’aurais pas survécu à un quart de ce qu’elle a traversé. Elle a été abandonnée par tout un pays puis harcelée ! On a échangé longtemps au téléphone, elle m’avait remercié d’essayer de l’aider. Alors que je me fais carrément insulter sur les réseaux, certains estiment que je n’aurais pas le droit de soutenir Inès car elle est musulmane… Je n’en ai rien à foutre ! Je n’hésiterai jamais à foncer dans n’importe quel danger pour me battre, pour moi ou pour d’autres. Je ne suis pas grand-chose dans cette histoire mais un rien compte.

Vous êtes cyber-harcelée. A quelques mois de la présidentielle 2022, vous estimez que ce sujet devrait être une cause nationale ?
Évidemment ! Il n’y a rien qui bouge. Il y a moins de tabous qu’avant, on en parle davantage, mais pas de la bonne manière. Le harcèlement doit être un combat moins pris à la légère. C’est bien beau de parler tous les quatre mois dans les médias d’une fille qui se suicide, de la mettre en tendance sur Twitter puis de ne plus jamais l’évoquer… et ça recommence, certains parents ne font pas de prévention auprès de leurs enfants, des lycées ne font rien même s’ils sont au courant des risques et deviennent complices… Quand vous êtes au courant et que vous ne faîtes rien, vous êtes complices. Ça doit donc être bien plus qu’une cause nationale.

Emmanuel Macron qui annonçait en novembre qu’une application 3018 serait lancée en février pour permettre de plus facilement alerter les autorités en envoyant des captures d’écran de cyber-harcèlement, c’est une bonne nouvelle ?
Il y a déjà Pharos qui existe, mais c’est trop compliqué. Alors cette application 3018, c’est bien, mais ce qui doit bouger, ce sont les plateformes. Le problème, c’est de trouver les agresseurs. Quand je vois, durant mes procès, comment Twitter a très difficilement coopéré pour révéler les identités des comptes anonymes… Il y a des modérateurs français pour tous ces réseaux sociaux. C’est donc possible mais il y a un manque d’efforts qui me fait demander si le harcèlement, avec les algorithmes, n’est pas un fonds de commerce pour eux. Donc la justice doit prendre le cyber-harcèlement au sérieux, mais le plus urgent, ce sont les plateformes qui doivent changer et mieux prendre en compte les signalements. Car le paradoxe, c’est que certains comptes vont sauter pour rien. Moi j’ai peur en ce moment de perdre mon compte Instagram parce qu’il est signalé massivement… Il y a donc quelque chose qui est mal fait. Et je ne sais pas comment me faire entendre pour empêcher la situation d’empirer encore plus.

Si on devait analyser le vote des Lyonnais en votre faveur, je dirais qu’il y a deux types de personnes. Celles qui vous soutiennent par rapport à l’affaire Mila pour diverses raisons, et puis celles qui sont passées à autre chose et qui ont appris à apprécier la Mila des réseaux sociaux, qui propose du contenu artistique voire humoristique. Vous prenez le soutien de tout le monde ou vous préfèreriez qu’on parle uniquement de la Mila d’aujourd’hui ?
J’ai toujours voulu être reconnue pour le contenu que je propose. Je le faisais bien avant l’affaire. Ce personnage artistique que je construis sur les réseaux sociaux, il avait déjà un petit peu de notoriété.
Ceux qui me parlent de l’affaire, ils vont bien souvent me rabâcher les mêmes faits, me poser les mêmes questions indiscrètes qui me mettent mal à l’aise. Mais un soutien reste un soutien. Et je suis toujours réceptive et agréable avec les personnes bienveillantes qui viennent me voir.
Si un jour, j’arrive à me faire un nom dans les domaines qui me plaisent, je ne perdrais pas mes valeurs. Et je ne ferai pas comme tous ces personnages publics qui se taisent sur la politique et le harcèlement. Peu importe ce que je risque. Ça devrait me faire renoncer à beaucoup de choses, mais je ne renoncerai jamais à mes valeurs, à qui je suis, même si ça complique une carrière à l’avenir. J’ouvrirai toujours ma gueule ! C’est certain, je ne peux pas me retenir !

Sur les réseaux sociaux, vous et votre personnage artistique sont très présents. Entre Twitter, Instagram et TikTok, vous avez une préférence ?
J’ai beau avoir plus d’abonnés sur Twitter, je préfère Instagram. C’est la plateforme où je me fais le moins emmerder. J’y suis à l’aise, elle correspond au contenu que j’aime publier avec les photos et les vidéos. Les personnes qui me suivent sont très actives et j’apprécie communiquer avec elles. Ça me fait du bien d’être encouragée dans mes projets. Je fais des lives pour me distraire, je vais raconter tout et n’importe quoi. Les gens sont choqués parce que je leur réponds, mais ils font partie de mon bien-être.

Dans la foultitude d’arts que vous pratiquez, celui que l’on repère immédiatement, c’est votre maquillage.
Je suis modèle photo, je fais la plupart de mes maquillages et j’ai appris seule. Je me suis longtemps très mal maquillée. Comme quoi, on peut progresser dans tout. J’ai envisagé de faire une formation mais j’ai renoncé, j’ai peur de casser mon côté artistique, instinctif.

Vous êtes aussi accro aux tatouages.
J’ai commencé à me faire tatouer, je ne peux plus m’arrêter. Dans deux ans, préparez-vous à ce que mon corps soit entièrement recouvert. Tout en faisant en sorte que ce soit délicat et harmonieux. J’étais au salon de tatouage avant l’interview. Ça a beau faire très mal, ça me fait beaucoup de bien. Heureusement que mes parents ne m’ont pas aidée et que je n’y ai réfléchi qu’à la majorité, parce que si je m’étais faite tatouée ado, je voudrais aujourd’hui m’arracher la peau. J’aurais regretté mes idées impulsives.

Vous ne tatouez pas les autres mais vous dessinez…
Je ne dirais pas que j’ai un talent fou. Je dessine par périodes sur papier ou en numérique, je vais progresser parce que je fais de nombreux dessins. Et puis plus rien, je perds la main. Mais ma passion ancestrale, la plus belle, c’est la musique.

Vous avez effectivement dit que c’était votre thérapie. Ça remonte à loin ?
J’ai toujours chanté. Mes parents m’ont souvent filmé lors de karaokés, devant l’ordinateur… J’ai fait des petits festivals de campagne, devant un public sur scène. Si je pleure, je chante pour me consoler. Ma voix me fait du bien. Il ne faut pas me prendre pour une princesse Disney non plus (rires). Même si j’essayais de réussir mes études, ça ne m’intéressait pas. Je ne serai jamais heureuse si je ne me lance pas dans la chanson, la réalisation, le maquillage, la photo, l’écriture. Je veux toucher à tout cela, je ne peux pas quitter ce monde sans avoir accompli 1000 grandes choses.
Ce qui m’est arrivé, l’affaire, c’est un karma étrange. Car je ne peux plus étudier, la plupart des jobs étudiants et métiers me sont donc fermés. Or, ce qu’il me reste, malgré le risque de lynchage, c’est ce que j’ai toujours voulu faire.

Vous avez sorti votre livre cette année, vous écrivez des chroniques hebdomadaires pour le site Fild. L’exercice vous plaît ?
Je ne pensais pas que mon premier livre serait un témoignage. Alors j’écris actuellement un roman fantastique, celui que je voulais faire depuis longtemps. Je m’intéresse aussi au journalisme, à la radio. Je ne me serai jamais imaginé là-dedans avant, comme quoi on n’a jamais fini de découvrir des choses. Pour Fild, mes chroniques s’appellent "Mila en liberté", j’écris sur ce que bon me semble : des confidences personnelles ou des sujets qui me tiennent à cœur comme la rue de Trévise. Je note tout, car j’ai un cerveau qui tourne à 100 à l’heure. Je le vis comme un handicap et comme une force, ça me permet d’avoir toujours de l’inspiration. J’ai l’impression de n’avoir jamais fini de découvrir des centres d’intérêt, c’est à la fois un stress et une euphorie immense.

Qu’est-ce qui va se concrétiser pour vous bientôt ?
Je travaille avec un label depuis quelques mois, j’ai une équipe autour de moi. J’écris mes chansons et je veux produire la musique que j’ai toujours rêvé de faire. Peu importe les contraintes.
J’ai aussi envie de passer à la réalisation de film, j’écris un scénario. Je n’ai pas suffisamment de contacts dans ce monde. Je pense aussi avoir des compétences dans l’acting, je n’irai pas jusqu’à l’affirmer, ce serait trop prétentieux. J’ai énormément d’ambitions, trop de choses à vivre et découvrir. Je ne pense qu’à ça ! Je bosse, j’avance, je réfléchis, je suis à fond là-dedans. Je me projette tellement que j’en oublie parfois de vivre dans le présent. Je me suis fait tatouée le mot « Résilience » sur le ventre. C’est ce que je suis et je veux le rester le plus longtemps possible. Suivre mon exemple, et ceux d’autres personnes.

Justement, qui sont vos sources d’inspiration au quotidien ? Qui inspire Mila ?
Je suis depuis très longtemps l’influenceuse belge Gaëlle Garcia Diaz, c’est la femme que j’admire le plus au monde. Elle a fait des projets musicaux qui auraient dû faire du bruit, elle est dans le maquillage, c’est une bosseuse, elle excelle et a la vie qu’elle mérite. Tout ce qu’elle fait, c’est formidable. Elle m’inspire depuis des années. Il y a aussi la chanteuse Billie Eilish, elle est divine et dégage quelque chose… Sans elle, la jeune génération d’aujourd’hui irait moins bien. Elle apporte une puissance, c’est ça que je veux faire ! Gaëlle et Billie sont des femmes totalement opposées, mais ça fait du bien de les voir. Je leur souhaite d’aller 1000 fois plus loin.

Est-ce qu’à 18 ans, on est déjà suffisamment âgée pour avoir des regrets ?
C’est une très bonne question, très difficile (silence). A 18 ans, on se doit se préparer aux regrets. J’ai eu une discussion avec quelqu’un qui m’expliquait avoir souvent conversé avec des personnes âgées. Et leurs regrets les plus exprimés, c’était de ne pas avoir vécu la vie qu’elles souhaitaient vivre. Alors quand on me dit que je suis jeune et que je dois prendre le temps, je ne peux pas ! Si je ne fais pas une chose que je peux faire maintenant, ça sera mon regret. A 18 ans, c’est donc le moment où l’on doit se poser les questions sur les regrets que l’on pourrait avoir plus tard. Mon objectif, c’est qu’à 40 ans, je sois avec la personne qui m’aime, une grande maison et des chiens. D’avoir réussi tous mes projets, de regarder en arrière et de me dire que si j’avais hésité ou manqué de confiance en moi, j’aurai pu être malheureuse. A 18 ans, il ne faut pas se dire non.

Propos recueillis par A.A.

X

Tags :

mila

0-50 sur 68 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
pas besoin pour elle de faire mille autres grandes choses le 30/12/2021 à 07:18

elle a fait,et tres bien! le principal!!elle a dit ce que la majorite sceptique , agnostique,athee et silencieuse (par veulerie,dont je fais partie) n ose dire tout haut dans un contexte de tyrannie de la pensee unique et woke.quoiqu il arrive ,il y aura eu un "avant" et un "apres" mila.elle rentrera dans l histoire par la grande porte.celle de la laicite et de la resistance aux fascismes et integrismes.
ça doit d ailleurs beaucoup emmerder les philosophes grands timonniers progressistes et mediatises qu on n a jamais beaucoup entendus ces dernieres annees .
et un grand salut à son avocat ,d une rare humanite .

Signaler Répondre

avatar
DOLLAR le 29/12/2021 à 21:12

Elle a été sacrifié pour faire plaisir aux lobbys petroliers d'ailleurs c'est pas pour rien que le groupe Bouygues a eu le chantier d'un parc d'attractions en Arabie-Saoudite et ferme les yeux sur le massacre des Yémenites par ce pays curieusement classé verte sur les pays a risque....

Signaler Répondre

avatar
Je suis Charlie! le 28/12/2021 à 18:18

A lire: "Le droit d'emmerder Dieu", de Richard Malka... L'avocat de Mila et de Charlie! Pour ne pas mourir idiot!

Signaler Répondre

avatar
Veilleurdevie le 28/12/2021 à 15:01
Bla Bla Bla Bla.... a écrit le 27/12/2021 à 19h57

Vas-y... Fais péter les preuves que "ton créateur" existe ailleurs que dans ta tête 😊
Tout ton discours d'obscurantiste convaincu repose sur ce postulat "IL existe"... mais ton postulat n'est que le tien !... Ça va ? Tu suis ?
Considère moi comme "un mécréant" parce que moi, je considère ça comme un compliment... je n'ai juste pas bouffé la bouillie et les salades qu'on me présentait. Mes parents ne m'ont pas non plus iech dans le cerveau et ne m'ont pas mis des œillères comme on en met aux bourrins... On m'a appris à penser, on ne m'a pas dit quoi penser. 😉😊... La reproduction des schémas façon dressage canin... très peu pour moi, ça fabrique des moutons et des bourricots culturellement lobotomisés ... 🤪

Mila s'en fout de tes délires de "créateur"... et elle a bien raison... Si on devait tenir compte de l'avis de tous les tordus mystiques, on n'aurait plus de vie... Je suppose que tu dois économiser 6 mois de salaire pour partir cavaler autour d'une météorite et jeter des cailloux sur une statue en pensant que tu ne mourras jamais rapport à "la vie après la mort" et que t'auras même 72 houris et du miel et du pinard en rivières ?
Garde tes délires pour toi, ça nous fera des vacances... 🐛

Plus 10 000

Signaler Répondre

avatar
On avance ? le 28/12/2021 à 09:25
jaja a écrit le 27/12/2021 à 16h26

j espere que dieu lui pardonnera pour ces paroles qui elle eu …on vous a tous aveuglé en vous faisant croire que lon est eternel lol
on retournera tous aupres de notre createur et cest la que vous regretterez vos paroles quand vous sentirez la chaleur des flammes

Propos assez répandus au 15eme siècle … un peu moins de nos jours, mais …

Signaler Répondre

avatar
100% d'accord le 28/12/2021 à 01:30
Elodiedidi a écrit le 26/12/2021 à 23h51

Vous ete vraiment un magasine à la ramasse pret a interviewé n'importe qui n'importe quoi je ne zerait pas étonné de voir votre torchon coulé dans pas longtemps .

C'est une HONTE d'interviewer ce genre d'énergumène

Signaler Répondre

avatar
Bla Bla Bla Bla.... le 27/12/2021 à 19:57
jaja a écrit le 27/12/2021 à 16h26

j espere que dieu lui pardonnera pour ces paroles qui elle eu …on vous a tous aveuglé en vous faisant croire que lon est eternel lol
on retournera tous aupres de notre createur et cest la que vous regretterez vos paroles quand vous sentirez la chaleur des flammes

Vas-y... Fais péter les preuves que "ton créateur" existe ailleurs que dans ta tête 😊
Tout ton discours d'obscurantiste convaincu repose sur ce postulat "IL existe"... mais ton postulat n'est que le tien !... Ça va ? Tu suis ?
Considère moi comme "un mécréant" parce que moi, je considère ça comme un compliment... je n'ai juste pas bouffé la bouillie et les salades qu'on me présentait. Mes parents ne m'ont pas non plus iech dans le cerveau et ne m'ont pas mis des œillères comme on en met aux bourrins... On m'a appris à penser, on ne m'a pas dit quoi penser. 😉😊... La reproduction des schémas façon dressage canin... très peu pour moi, ça fabrique des moutons et des bourricots culturellement lobotomisés ... 🤪

Mila s'en fout de tes délires de "créateur"... et elle a bien raison... Si on devait tenir compte de l'avis de tous les tordus mystiques, on n'aurait plus de vie... Je suppose que tu dois économiser 6 mois de salaire pour partir cavaler autour d'une météorite et jeter des cailloux sur une statue en pensant que tu ne mourras jamais rapport à "la vie après la mort" et que t'auras même 72 houris et du miel et du pinard en rivières ?
Garde tes délires pour toi, ça nous fera des vacances... 🐛

Signaler Répondre

avatar
semper prorsum le 27/12/2021 à 17:55
jaja a écrit le 27/12/2021 à 16h26

j espere que dieu lui pardonnera pour ces paroles qui elle eu …on vous a tous aveuglé en vous faisant croire que lon est eternel lol
on retournera tous aupres de notre createur et cest la que vous regretterez vos paroles quand vous sentirez la chaleur des flammes

Personne n’est éternel, on vous a fait croire que dieu existe libre à vous de croire ou pas, en attendant ceux qui se montrent intolérants, qui jugent qui condamnent qui tuent sont de pseudos croyants, ceux qui rôtirons en enfer ce n’est certainement pas ce que vous désignez mais bien ceux qui s’improvisent prophètes et se prennent pour dieu, ils menacent insultent tuent et tortures et vous croyez réellement que el jannah sera pour ces dégénérés ? Vous rêvez 😈

Signaler Répondre

avatar
nakba765 le 27/12/2021 à 17:32
honteux a écrit le 27/12/2021 à 12h44

ca sert a quoi de mettre des coms si vous les publiez pas

Les 3 religions monothéistes ont toutes commencé isolées. Une seule le redeviendra.

Signaler Répondre

avatar
Kamel01 le 27/12/2021 à 17:21
jaja a écrit le 27/12/2021 à 16h26

j espere que dieu lui pardonnera pour ces paroles qui elle eu …on vous a tous aveuglé en vous faisant croire que lon est eternel lol
on retournera tous aupres de notre createur et cest la que vous regretterez vos paroles quand vous sentirez la chaleur des flammes

merci pour ce moment de franche rigolade
tu voudrais faire passer les musulmans pour des débiles profonds.tu ne t'y prendrais pas autrement

Signaler Répondre

avatar
Tousaufecologiste le 27/12/2021 à 16:59
jaja a écrit le 27/12/2021 à 16h26

j espere que dieu lui pardonnera pour ces paroles qui elle eu …on vous a tous aveuglé en vous faisant croire que lon est eternel lol
on retournera tous aupres de notre createur et cest la que vous regretterez vos paroles quand vous sentirez la chaleur des flammes

Blablabla, la religion l 'opium du peuple cela vous defonce bien cerveau

Signaler Répondre

avatar
jaja le 27/12/2021 à 16:26

j espere que dieu lui pardonnera pour ces paroles qui elle eu …on vous a tous aveuglé en vous faisant croire que lon est eternel lol
on retournera tous aupres de notre createur et cest la que vous regretterez vos paroles quand vous sentirez la chaleur des flammes

Signaler Répondre

avatar
Damien Rillette le 27/12/2021 à 15:29
Tousaufecologiste a écrit le 26/12/2021 à 18h28

Plus 100 000

-200 000

Signaler Répondre

avatar
Tatin le 27/12/2021 à 15:18

Mila, vous êtes trop jeune et avez de merveilleuses choses à accomplir, vous êtes intelligente, libre, et représentez la liberté des jeunes femmes comme l'avait fait avant vous Brigitte Bardot. J'espère que vous pourrez faire tous le bien que vous pensez. Total soutien pour vous.
De critiquer une religion n'est pas condamner ceux qui sont par habitude familiale voués à ce culte. Ceux qui ne comprennent pas la nuance sont des imbéciles.

Signaler Répondre

avatar
semper prorsum le 27/12/2021 à 15:01
Carcas a écrit le 26/12/2021 à 23h53

Jaime voir la haine dans les commentaires mdrr il y a et il y aura toujours des musulmans partout dans le monde et en France ne vous en déplaise

On s’en fiche qu’il y ait des musulmans ! On ne veut pas d’islamistes là est toute la différence avec ton commentaire pour le coup complètement idiot, si tu es incapable de faire la différence achète toi un cerveau, ou alors tu fais parti de ceux qui sciemment entretiennent la confusion par inculture, ou pour diviser.

Signaler Répondre

avatar
Ça c'est dans votre tête... le 27/12/2021 à 14:41
Exister ? a écrit le 27/12/2021 à 05h22

Peut-être, Mais pour se faire remarquer, elle est prête à TOUT !

Elle n'a pas choisi ce qui lui est arrivé. C'est une meute d'abrutis obscurantistes hors-normes et de ramollis du bulbe qui en a fait ce qu'elle est. Ces abrutis en question ont pourri sa vie et donc, puisqu'elle n'est pas du genre à baisser la tête, il a bien fallu qu'elle trouve d'autre voies d'existence.... Si tous ces crétins ne lui avaient pas bouzillé sa vie d'avant, elle n'aurait pas eu besoin de s'en construire une nouvelle.
Votre remarque est d'une bêtise affligeante, vous inversez les responsabilités comme si vous étiez jaloux qu'on parle d'elle alors qu'on ne parle pas de vous. Jaloux de sa notoriété.
Et quand bien même sa manière de se reconstruire vous déplaît et passerait pour elle par une médiatisation, combien de débiles sans cervelle et sans talent essaient d'exister en se disant "rappeurs" (Les Daltons par exemple !) alors même que personne, sinon eux-même, n'est venu détruire leur vie ??
Vous devriez essayer d'éviter de penser, ce n'est pas dans vos cordes... vous, votre truc, c'est la jalousie bas de gamme et "critiquer les autres" même sans raison pour pouvoir mépriser à moindre frais. Une manière de vous auto-satisfaire et de vous auto-féliciter tout en restant en bas de l'échelle. La critiquer devient pour vous moyen d'exister avec votre frustration en support.

Signaler Répondre

avatar
Réponse le 27/12/2021 à 14:14
honteux a écrit le 27/12/2021 à 12h44

ca sert a quoi de mettre des coms si vous les publiez pas

Alors,... ça permet au p'tit censeur mégalo de LM (y'en a qu'un) de se croire intelligent. Ça lui donne l'occasion d'utiliser à tord et à travers son p'tit pouvoir, ce qui a pour but de satisfaire son ego. C'est d'ailleurs connu que quand vous voulez quelqu'un de zélé à votre botte et qui vous sera fidèle, le plus pertinent est de donner des responsabilités au plus idiot de la bande car il sait alors "qu'il ne trouvera pas mieux ailleurs". Ce principe est aussi vrai en temps de guerre... Pour faire "le sale boulot", on donne du pouvoir (et des salaires élevés) aux QI les plus faibles qui sont alors de parfaits exécutants dociles et soumis prêts à l'ignoble et aux pires horreurs pour conserver leur statut.
Cependant, vous concernant, l'idiotie de votre 1er commentaire confondant idéologie (concept) et adeptes de cette idéologie (individus), laisse à penser que la non-publication d'un second du même acabit est quasiment un avantage pour vous. En effet, sa publication aurait risqué de dévoiler encore plus votre idiotie. Vous devriez donc peut-être vous réjouir que cette exposition vous ait été épargnée. 😊

Signaler Répondre

avatar
honteux le 27/12/2021 à 12:44

ca sert a quoi de mettre des coms si vous les publiez pas

Signaler Répondre

avatar
Puravida le 27/12/2021 à 09:22

1000 grandes choses.." on voit là l'audace de la jeunesse. On lui souhaite, avec ce caractère bien trempé, d'en faire beaucoup.

Signaler Répondre

avatar
Courage ... le 27/12/2021 à 08:33
Carcas a écrit le 26/12/2021 à 23h53

Jaime voir la haine dans les commentaires mdrr il y a et il y aura toujours des musulmans partout dans le monde et en France ne vous en déplaise

Ça va tu te sens mieux ? C'est ton commentaire qui sent la haine et la frustration....

Signaler Répondre

avatar
Exister ? le 27/12/2021 à 05:22
Andrea Tout-caraque a écrit le 26/12/2021 à 19h05

C' est une jeune lesbienne passionée de tatouage.
Elle n'est pas une groupie du Maréchal Pétain ou de Pépin Le Bref.
Vous la confondez sans doute avec quelqu' un d' autre.

Peut-être, Mais pour se faire remarquer, elle est prête à TOUT !

Signaler Répondre

avatar
Carcas le 26/12/2021 à 23:53

Jaime voir la haine dans les commentaires mdrr il y a et il y aura toujours des musulmans partout dans le monde et en France ne vous en déplaise

Signaler Répondre

avatar
Elodiedidi le 26/12/2021 à 23:51

Vous ete vraiment un magasine à la ramasse pret a interviewé n'importe qui n'importe quoi je ne zerait pas étonné de voir votre torchon coulé dans pas longtemps .

Signaler Répondre

avatar
com filtré le 26/12/2021 à 22:36

alorq honte a vous lyonmag vous filtrez les coms en metant simplement ceux qui vous arrangent

Signaler Répondre

avatar
Ecoloforza le 26/12/2021 à 22:35

Cette fille est une très belle personne sans qu'elle le sache, et je ne suis pas surpris qu'elle ait été élue personnalité préférée des lyonnais et c'est avec le recul archi normal!

Par contre ce n'est pas normal qu'une fille comme elle se fasse menacer par les islamistes!!!!
c'est les islamistes qu'il faut virer de France eux et leurs sympathisants, familles et lobotomisés!
Elle a les couilles que nos hommes politiques n'ont pas car ils sont constamment attaqués par les associations (financées par nous ) pour les pourrir !!et ne bronchent pas ! J'ai ouvert les yeux grâce à l'affaire Mila et j'ai découvert ce monde gangrené alors que c'est à bous de faire régner la loi et non l'inverse.

Tout le monde a découvert le nom de mila qui est une gamine et qui est deviendra le nom d'un amendement protégeant tout simplement les français?

Suivant le loi Mila que.............................

Arrêtez tous aussi ce pays souffre du racisme anti civilisation française alors arrêtez vous de fermer les yeux et aidez ceux qui le subissent comme les médecins , les infirmières, les pompiers, les gendarmes, etc ............

Signaler Répondre

avatar
Bob le 26/12/2021 à 22:12

Elle a raison cette petite.
Laissez la tranquille.
Par contre si elle pouvait retirer ses percings, ça me ferait plaisir....

Signaler Répondre

avatar
Salami le 26/12/2021 à 21:45
honteux a écrit le 26/12/2021 à 14h23

elle a insulter une religion qui comptes 1.8 miliards d adeptes et pour certains c est normal ! quelle honte a ceux qui la soutienne …
elle devrais etre condamnee pour ca,mais la haine contre le musulman fais quelle est affichee en UNE de ce magasine incensé

Elle a parfaitement le droit d'insulter l'islam.
Une critique argumentée aurait été mieux.
Lisez le coran et vous verrez que cette religion est critiquable.
Trop d'injustices et d'immoralités dans l'islam.

Signaler Répondre

avatar
NeferMila le 26/12/2021 à 19:34
Olivier Variant a écrit le 26/12/2021 à 09h27

Mila devrait appeler à voter Zemmour. Dommage qu'elle ne le fasse pas.

C’est l’histoire d’une grenouille sans importance qui faisait croire qu’elle était de sang royal , celui des pharaons pour accomplir ses milles missions sur cette terre de gueux et de va nu pieds ….

Signaler Répondre

avatar
Andrea Tout-caraque le 26/12/2021 à 19:05
Olivier Variant a écrit le 26/12/2021 à 09h27

Mila devrait appeler à voter Zemmour. Dommage qu'elle ne le fasse pas.

C' est une jeune lesbienne passionée de tatouage.
Elle n'est pas une groupie du Maréchal Pétain ou de Pépin Le Bref.
Vous la confondez sans doute avec quelqu' un d' autre.

Signaler Répondre

avatar
c' est un peu plus compliqué que ça... le 26/12/2021 à 18:46
MdR ! a écrit le 26/12/2021 à 17h16

"Elle à insulté une religion"... OUI et alors ??!
Depuis quand critiquer (ou même insulter) une religion serait interdit ? Nous ne sommes ni au Pakistan, ni en Iran, ni en Afghanistan,... la France n'est pas régit par la Charia... Et donc, si cette liberté de penser ne vous plaît pas, vous pouvez toinours partir vers un de ces pays si respectueux des droits de l'homme...
Attention cependant,... je crois qu'il n'y a ni CPAM, ni CAF dans ces pays hautement humanistes !

"insulter" une idée ou une religion n'est pas interdit, cela relève de la liberté d' expression.
Par contre insulter les croyants est interdit, a juste titre...
La liberté d' expression garantit le droit de critiquer toutes les religions et toutes les opinions politiques, mais il il ne faut pas confondre liberté d' expression et liberté d' insulter les gens (que ce soit les insulter sur la base de leur religion, de leur ethnie, ou de leur orientation sexuelle).
Pour Mila, elle a tenu des propos borderline, mais ce n' était qu' une ado, c' est le passé..
Par contre elle s' est faite instrumentaliser sur internet par tous les cinglés islamophobes et les zemmouriens de France, ce qu' elle ne souhaitait pas forcemment..

Signaler Répondre

avatar
Tousaufecologiste le 26/12/2021 à 18:28
MdR ! a écrit le 26/12/2021 à 17h16

"Elle à insulté une religion"... OUI et alors ??!
Depuis quand critiquer (ou même insulter) une religion serait interdit ? Nous ne sommes ni au Pakistan, ni en Iran, ni en Afghanistan,... la France n'est pas régit par la Charia... Et donc, si cette liberté de penser ne vous plaît pas, vous pouvez toinours partir vers un de ces pays si respectueux des droits de l'homme...
Attention cependant,... je crois qu'il n'y a ni CPAM, ni CAF dans ces pays hautement humanistes !

Plus 100 000

Signaler Répondre

avatar
Expression le 26/12/2021 à 17:43
honteux a écrit le 26/12/2021 à 14h23

elle a insulter une religion qui comptes 1.8 miliards d adeptes et pour certains c est normal ! quelle honte a ceux qui la soutienne …
elle devrais etre condamnee pour ca,mais la haine contre le musulman fais quelle est affichee en UNE de ce magasine incensé

Je ne vois pas d atteintes aux "adeptes" de l islam dans ses propos, et si tu es sur de ta foi rien ne t atteint. Et combien même, la liberté d échanger, critiquer, permet d évoluer, de grandir. L islam des lumières a une autre époque avait permis cela. Aujourd'hui le Wahhabisme dominant empêche cela , prétextant le blasphème. Or il est naturel et important de remettre en cause les dogmes et pratiques, dans nos sociétés modernes.

Signaler Répondre

avatar
hubris le 26/12/2021 à 17:32
Tatin a écrit le 26/12/2021 à 14h56

Pourquoi voudriez vous toucher aux juifs, vous ne trouvez pas que les islamistes et leurs partisans ne leur font déjà pas assez de mal en France ? : Les attentats rue des rosiers, le jeune Ilan Hallimi, Mme Sarah Halimi, les enfants de l'école maternelle assassinés a bout portant, Mireille Knoll.... toutes ces victimes sacrifiés injustement en raison de leur foi religieuse. Réveillez vous et interrogez vous avant de revendiquer votre droit d'exprimer votre débilité.

Les 3 religions monothéistes ont toute commencé isolé. Une seule le redeviendra.

Signaler Répondre

avatar
nakba6666 le 26/12/2021 à 17:30
Tousaufecologiste a écrit le 26/12/2021 à 15h38

C 'est le droit au blasphème, heureusement que les chrétiens sont plus tolérants
, tolérance un mot qui inconnu à 1,8 milliards de la population plongée dans l 'obscurantisme @, heureusement qu @'une personne comme Milla est une lumière dans cette obscurité

Les 2 milliards de chrétiens ont une vraie résilience face aux dérives islamistes de ce monothéisme 3° par l'ancienneté

Signaler Répondre

avatar
MdR ! le 26/12/2021 à 17:16
honteux a écrit le 26/12/2021 à 14h23

elle a insulter une religion qui comptes 1.8 miliards d adeptes et pour certains c est normal ! quelle honte a ceux qui la soutienne …
elle devrais etre condamnee pour ca,mais la haine contre le musulman fais quelle est affichee en UNE de ce magasine incensé

"Elle à insulté une religion"... OUI et alors ??!
Depuis quand critiquer (ou même insulter) une religion serait interdit ? Nous ne sommes ni au Pakistan, ni en Iran, ni en Afghanistan,... la France n'est pas régit par la Charia... Et donc, si cette liberté de penser ne vous plaît pas, vous pouvez toinours partir vers un de ces pays si respectueux des droits de l'homme...
Attention cependant,... je crois qu'il n'y a ni CPAM, ni CAF dans ces pays hautement humanistes !

Signaler Répondre

avatar
Bahhhh le 26/12/2021 à 17:00
Logique a écrit le 26/12/2021 à 11h18

Donnez la parole à une islamophobe sa devient normal

Vu que "l'islamphobie" est un mot inventé par les idéologues du terrorisme (Les Frères Musulmans) pour rejeter, toute critique de l'islam (un peu comme les gauchistes utilisent "facho"), vu que l'islam est une idéologie totalitaire et expansionniste qui prétend régir la vie de tous par la Charia, vu que le sexisme et l'homophobie y sont dogmatiques,.... je pourrais continuer longtemps comme ça... HEUREUSEMENT que critiquer ÇA est au minimum autorisé !! Ça devrait même être combattu un peu comme l'étaient le Nazisme, le Stalinisme, le Maoïsme....
"islamophophobe" ou "anti-wokiste" ou "anti-nazi", etc...sont à voir comme des compliments et un rejet du totalitarisme...
Rappel : le "délit de blasphème" n'existe pas, critiquer une religion est un droit !! L'islam n'est pas non plus "une race" et donc aucun "racisme" à critiquer cette idéologie.

Signaler Répondre

avatar
semper prorsum le 26/12/2021 à 16:34
Fructis a écrit le 26/12/2021 à 11h55

Pauvre France, on se croirait sous vichy.

Avec Pierre Laval le socialiste que tout le monde cache ? Votre comparaison est abject, par respect pour les victimes vous devriez fermer votre clapet, sérieusement des trains de musulmans conduit dans des chambres à gaz ? Parce que c’est de ça que vous parlez ! Honte à vous, heureusement beaucoup de musulmans qui ont fuit des dictatures islamistes pour venir en France savent où est la réalité.

Signaler Répondre

avatar
Sami69 le 26/12/2021 à 15:52

C sur qu il faut accomplir des choses mais des choses positives , j espere pour toi que tu assumeras le jour ou les vieux demons viendront hanter tes esprits 🤣🤣

Signaler Répondre

avatar
Veilleurdevie le 26/12/2021 à 15:40
honteux a écrit le 26/12/2021 à 14h23

elle a insulter une religion qui comptes 1.8 miliards d adeptes et pour certains c est normal ! quelle honte a ceux qui la soutienne …
elle devrais etre condamnee pour ca,mais la haine contre le musulman fais quelle est affichee en UNE de ce magasine incensé

Il n ' y aucune haine contre les musulmans cousin seulement une pris de distances avec des êtres bornés ou inculte, elle est la nouvelle Jeanne d arc

Signaler Répondre

avatar
Tousaufecologiste le 26/12/2021 à 15:38
honteux a écrit le 26/12/2021 à 14h23

elle a insulter une religion qui comptes 1.8 miliards d adeptes et pour certains c est normal ! quelle honte a ceux qui la soutienne …
elle devrais etre condamnee pour ca,mais la haine contre le musulman fais quelle est affichee en UNE de ce magasine incensé

C 'est le droit au blasphème, heureusement que les chrétiens sont plus tolérants
, tolérance un mot qui inconnu à 1,8 milliards de la population plongée dans l 'obscurantisme @, heureusement qu @'une personne comme Milla est une lumière dans cette obscurité

Signaler Répondre

avatar
j'ai déjà essayé le 26/12/2021 à 15:09
honteux a écrit le 26/12/2021 à 14h23

elle a insulter une religion qui comptes 1.8 miliards d adeptes et pour certains c est normal ! quelle honte a ceux qui la soutienne …
elle devrais etre condamnee pour ca,mais la haine contre le musulman fais quelle est affichee en UNE de ce magasine incensé

Quelle insulte voyez-vous ? la promesse d'un massage prostatique n'a rien d'insultant ? vous devriez essayer, c'est très relaxant

Signaler Répondre

avatar
Tatin le 26/12/2021 à 14:56
Liber a écrit le 26/12/2021 à 12h49

Lyonmag et la liberté d’expression….ils affichent tous les commentaires islamophobes….par contre on touche pas aux juifs…vous êtes à vomir !!

Pourquoi voudriez vous toucher aux juifs, vous ne trouvez pas que les islamistes et leurs partisans ne leur font déjà pas assez de mal en France ? : Les attentats rue des rosiers, le jeune Ilan Hallimi, Mme Sarah Halimi, les enfants de l'école maternelle assassinés a bout portant, Mireille Knoll.... toutes ces victimes sacrifiés injustement en raison de leur foi religieuse. Réveillez vous et interrogez vous avant de revendiquer votre droit d'exprimer votre débilité.

Signaler Répondre

avatar
honteux le 26/12/2021 à 14:23

elle a insulter une religion qui comptes 1.8 miliards d adeptes et pour certains c est normal ! quelle honte a ceux qui la soutienne …
elle devrais etre condamnee pour ca,mais la haine contre le musulman fais quelle est affichee en UNE de ce magasine incensé

Signaler Répondre

avatar
Bichette ... le 26/12/2021 à 14:18
Liber a écrit le 26/12/2021 à 12h49

Lyonmag et la liberté d’expression….ils affichent tous les commentaires islamophobes….par contre on touche pas aux juifs…vous êtes à vomir !!

Tu as de la chance, c'est pas une gastro...

Signaler Répondre

avatar
Tousaufecologiste le 26/12/2021 à 14:09
Liber a écrit le 26/12/2021 à 12h49

Lyonmag et la liberté d’expression….ils affichent tous les commentaires islamophobes….par contre on touche pas aux juifs…vous êtes à vomir !!

Ne vous etouffez pas dans vos vomissures

Signaler Répondre

avatar
VertDeJoie le 26/12/2021 à 13:59

Elle prépare son album avec un label,la bonne blague,je sens déja les bonnes vibes wokistes

Signaler Répondre

avatar
Tousaufecologiste le 26/12/2021 à 13:50
Liber a écrit le 26/12/2021 à 12h49

Lyonmag et la liberté d’expression….ils affichent tous les commentaires islamophobes….par contre on touche pas aux juifs…vous êtes à vomir !!

Ce qui est à vomir c'est le fond de vos propos , faut il être contaminé par la fièvre islamogauchistes pour porter de tels idée.

Signaler Répondre

avatar
Veilleurdevie le 26/12/2021 à 13:47
Liber a écrit le 26/12/2021 à 12h49

Lyonmag et la liberté d’expression….ils affichent tous les commentaires islamophobes….par contre on touche pas aux juifs…vous êtes à vomir !!

On sent un relent d "antisémitisme dans vos propos , il est inconvenant de se parer du pseudo liber pour écrire de tels propos. Shalom

Signaler Répondre

avatar
Veilleurdevie le 26/12/2021 à 13:37
Logique a écrit le 26/12/2021 à 11h18

Donnez la parole à une islamophobe sa devient normal

Si vous aimez les kebab c'est votre droit, à titre personnel je suis choucroute ou cassoulet c'est ça la pluralité

Signaler Répondre

avatar
Tousaufecologiste le 26/12/2021 à 13:33
Logique a écrit le 26/12/2021 à 11h18

Donnez la parole à une islamophobe sa devient normal

Laisser sciences po sous le joug des islam gauchiste ça vous choque pa?

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.