Covid-19 : les hospitalisations ralentissent à Lyon, le pic épidémique enfin atteint ?

Covid-19 : les hospitalisations ralentissent à Lyon, le pic épidémique enfin atteint ?
photo d'illustration - Lyonmag.com

Le nombre de personnes hospitalisées pour cause de Covid-19 continue d'augmenter à Lyon, mais de façon moins exponentielle que ces dernières semaines.

Selon les données publiées ce mardi par les HCL, 333 personnes sont actuellement prises en charge dans les hôpitaux lyonnais, contre 304 la semaine précédente et 142 il y a quinze jours.

Les services de réanimation restent sous tension. Avec 163 patients admis en soins intensifs, dont 86 positifs au Covid, les "réa" lyonnaises sont occupées à hauteur de 97%. Un chiffre qui a légèrement progressé en sept jours.

Tous les indicateurs seront à nouveau scrutés cette semaine pour savoir si cette nouvelle vague de contamination aura enfin atteint son pic. Les dernière mesures instaurées par le gouvernement, notamment l'instauration de jauges pour les événements en intérieur et en extérieur, sont censées prendre fin le 24 janvier prochain. Reste à savoir si la situation sanitaire se sera améliorée d'ici là.

X
14 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Gone 28 le 11/01/2022 à 21:46
Jemlyon a écrit le 11/01/2022 à 18h19

Macron prépare son élection en se servant du Covid!

Remarquez tout le Bien , qu'ils disent de MLP : simple !
Pour la faire monter ds les sondages , et que Macron la retrouve au 2 ème tour !!!!!
Ou alors , ça sera la Pécresse , si Macron laisse béton .
Un duel Pécresse vs MLP , au 2em tour :
Crème pour la Valérie ......
Reports de voix et tte la smala !
Sinon , si vote électronique , et par courrier , = magouilles assurées , comme pour Biden , aux USA , domini , Dominion .......
Et si duel , Mélenchon vs MLP :
Mélenchon l'emporte aux reports de voix.
Bonnes Élections à vous !

Signaler Répondre

avatar
faut dire le 11/01/2022 à 18:40
Sidoine. a écrit le 11/01/2022 à 15h18

Les pays commencent à reprendre une vie normale (Israël, Danemark, Royaume Uni etc. etc.), en Asie c'est déjà du passé. La France va devoir retarder tout ça et en dépit du peuple et de l'économie pour des raisons politiques. Il faut durer jusqu'en avril prochain afin de faire croire que cette pandémie a été bien gérée. La "raison d'état" passe avant la santé.

Par honnêteté intellectuelle, il faudrait surtout dire que la vague est arrivée avant chez eux...

Signaler Répondre

avatar
Parole... le 11/01/2022 à 18:35
Sidoine. a écrit le 11/01/2022 à 15h18

Les pays commencent à reprendre une vie normale (Israël, Danemark, Royaume Uni etc. etc.), en Asie c'est déjà du passé. La France va devoir retarder tout ça et en dépit du peuple et de l'économie pour des raisons politiques. Il faut durer jusqu'en avril prochain afin de faire croire que cette pandémie a été bien gérée. La "raison d'état" passe avant la santé.

En Asie déjà du passé? vas dire ça au chinois qui viennent de confiner une troisième ville. Le royaume-uni est autant en galère que la France. Israel change de méthode après le tout-Vax. Le Danemark où réside, ma chère soeur, a pris cher dans cette dernière vague, tous les lieux culturelles ont été fermés, etc... Vous racontez que des mensonges, en aucun cas ces pays commencent à reprendre une vie normale, malheureusement.

Signaler Répondre

avatar
Jemlyon le 11/01/2022 à 18:19

Macron prépare son élection en se servant du Covid!

Signaler Répondre

avatar
Tranquillou bidou le 11/01/2022 à 17:22
Puravida a écrit le 11/01/2022 à 16h23

Ce virus nous fatigue d'une force !!!! Ce yo yo perpétuel -ca va mieux, non ça empire mais.., allez la vague descend oui mais un nouveau variant arrive, il est dangereux, il n'est pas dangereux, les hôpitaux tiennent le coup, oui mais pour combien de temps ?- la tête dans le sable devient un rêve : ne plus entendre, ne plus savoir, mais impossible n'est-ce-pas ?

Cela fatigue moralement de n'être jamais "stable" : on croit un jour que, et puis non rebelote, ah là cette fois-ci c'est la bonne avec le vaccin, ben en fait non, c'est reparti pour un tour...

Signaler Répondre

avatar
Au secour le 11/01/2022 à 17:04
Sidoine. a écrit le 11/01/2022 à 15h18

Les pays commencent à reprendre une vie normale (Israël, Danemark, Royaume Uni etc. etc.), en Asie c'est déjà du passé. La France va devoir retarder tout ça et en dépit du peuple et de l'économie pour des raisons politiques. Il faut durer jusqu'en avril prochain afin de faire croire que cette pandémie a été bien gérée. La "raison d'état" passe avant la santé.

La santé des Français est le dernier de leurs soucis. Vite les élections.

Signaler Répondre

avatar
en somme........ le 11/01/2022 à 16:58
Sidoine. a écrit le 11/01/2022 à 15h18

Les pays commencent à reprendre une vie normale (Israël, Danemark, Royaume Uni etc. etc.), en Asie c'est déjà du passé. La France va devoir retarder tout ça et en dépit du peuple et de l'économie pour des raisons politiques. Il faut durer jusqu'en avril prochain afin de faire croire que cette pandémie a été bien gérée. La "raison d'état" passe avant la santé.

sidoine nous dit "qu on l a dans le peritoine"!!

Signaler Répondre

avatar
C'est ça... le 11/01/2022 à 16:46
Olivier Variant a écrit le 11/01/2022 à 14h55

Tout va bien alors. Retournons tous au bureau !

...à la niche!

Signaler Répondre

avatar
Granjons le 11/01/2022 à 16:40

Bonne nouvelle, d'autant qu'on annonce déjà un nouveau traitement révolutionnaire à base de suppos XXL...

Signaler Répondre

avatar
Puravida le 11/01/2022 à 16:23

Ce virus nous fatigue d'une force !!!! Ce yo yo perpétuel -ca va mieux, non ça empire mais.., allez la vague descend oui mais un nouveau variant arrive, il est dangereux, il n'est pas dangereux, les hôpitaux tiennent le coup, oui mais pour combien de temps ?- la tête dans le sable devient un rêve : ne plus entendre, ne plus savoir, mais impossible n'est-ce-pas ?

Signaler Répondre

avatar
Sidoine. le 11/01/2022 à 15:18

Les pays commencent à reprendre une vie normale (Israël, Danemark, Royaume Uni etc. etc.), en Asie c'est déjà du passé. La France va devoir retarder tout ça et en dépit du peuple et de l'économie pour des raisons politiques. Il faut durer jusqu'en avril prochain afin de faire croire que cette pandémie a été bien gérée. La "raison d'état" passe avant la santé.

Signaler Répondre

avatar
Alcore le 11/01/2022 à 15:18

Sur Lyon ...
Aucune amélioration visible ...
Déprogrammations ...
Entrées en réanimation !
Annulations de soins !
Décès ...

L'ars est perchée dans sa tour d'ivoire ???

Signaler Répondre

avatar
lol le 11/01/2022 à 15:16
Olivier Variant a écrit le 11/01/2022 à 14h55

Tout va bien alors. Retournons tous au bureau !

Mince,je ne peux retourner au bureau,suis retraité !

Signaler Répondre

avatar
Olivier Variant le 11/01/2022 à 14:55

Tout va bien alors. Retournons tous au bureau !

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.