Lyon : chiffres à l’appui, le député Hubert Julien-Laferrière plaide pour la légalisation du cannabis

Lyon : chiffres à l’appui, le député Hubert Julien-Laferrière plaide pour la légalisation du cannabis
Photo d'illustration - LyonMag

Les élus favorables à la légalisation du cannabis commencent à sortir du bois.

Ce jeudi soir, l’Assemblée nationale doit examiner une proposition de loi visant à légaliser, de manière encadrée par l’État, la production, la vente et la consommation de cannabis. Parmi les cosignataires du texte, le député du Rhône Hubert Julien-Laferrière.

Dans un communiqué, ce dernier affirme que "la légalisation est devenue inéluctable". L’élu écologiste estime que "la France est en effet le pays d’Europe qui mène la politique la plus répressive contre le cannabis. Pourtant les français restent de très loin les plus gros consommateurs du Vieux Continent, avec près de 45% de consommateurs occasionnels. Parallèlement, le trafic de drogue ne cesse d’augmenter, engendrant son lot de nuisances pour les habitants, tout particulièrement des quartiers populaires. La politique actuelle du tout-répressif est donc un échec total, tant sur le plan sanitaire que sécuritaire"

La réponse d’Hubert Julien-Laferrière à la problématique se composerait en trois points : "la légalisation, mais aussi la prévention et la sécurité. Tout en asséchant les trafics, elle permettrait de libérer du temps de travail utile à nos forces de l’ordre, mais également de mieux contrôler la qualité et la dangerosité du produit et de réduire, par la même occasion, les risques pour les consommateurs"

L’ancien maire du 9e arrondissement de Lyon souligne que "dans aucun des pays ayant légalisé, ou a minima dépénalisé, la consommation de cannabis n’a fait machine arrière. L’Uruguay, depuis 2013, et le Canada, depuis 2018, ont légalisé avec succès le cannabis récréatif et l’Allemagne s’apprête à en faire de même. Au Portugal, où je me suis rendu avec mes collègues en mai 2021 afin de rencontrer les acteurs locaux qui œuvrent en matière de politique de santé publique, toutes les drogues sont décriminalisées depuis plus de vingt ans en-deçà d’une certaine quantité. Les résultats y sont excellents tant en matière sanitaire que sécuritaire".

Reste que le gouvernement français refuse aujourd’hui catégoriquement d’alléger les peines encourues par les consommateurs ou les trafiquants. Le président Emmanuel Macron et son ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin prennent même le chemin inverse de leurs voisins européens en annonçant encore cette semaine "le renforcement la pression sur les consommateurs de drogue", avec des chiffres brandis tel un trophée : "130 000 amendes forfaitaires délictuelles dressées depuis septembre 2020" selon le chef de l’Etat. 

Dans le même temps, on apprenait en septembre que 44,8% des Français de 15-64 ans avaient déjà fumé un joint de cannabis, soit environ 18 millions de personnes. Un record en Europe d’après l'Observatoire européen des drogues et des toxicomanies (OEDT). Autre donnée inquiétante, et qui n’a pas vraiment évoluée malgré la politique tout répressive de la police : 2% des Français de 15-64 ans fument quotidiennement du cannabis, soit environ un million de consommateurs. Un vivier qui ne se semble pas atteint par les mesures du premier flic de France. 

X
20 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Belpoo le 15/01/2022 à 09:42

Toujours plus proche des préoccupations quotidiennes des français.

Signaler Répondre

avatar
Rappel le 14/01/2022 à 12:05
Clyde a écrit le 14/01/2022 à 10h20

Le cannabis fait des ravages ...

Sur la route ...
Sur les collégiens ...
Sur les lycéens ...
Dans les familles ...

Sous son emprise, les individus deviennent méchants, agressifs et Violents.

On a déjà l'addiction à l'alcool ...

N'en rajoutons pas ...

Regardez les études sur les conséquences de la consommation chronique du cannabis ...

Non. Les gens deviennent mous sous son emprise, léthargiques ou, si cela fonctionne bien, "détendu du slip".

L'alcool rend violent, le mélange shit-alcool encore plus.
Néanmoins lors de mes dernières sorties c'est surtout avec des cocaïnés jusqu'aux yeux que j'ai eu maille à partir.

Signaler Répondre

avatar
réalité le 14/01/2022 à 10:25
Un peu d histoire a écrit le 13/01/2022 à 23h37

Depuis quand est ce interdit en France ? Et dans le monde ? Quel pays a poussé la communauté internationale a le rendre illégal ? Combien a l état français coûte la répression ? Avec quels résultats ? Avant un avis émotionnel tranche, répondez à ces questions . Histoire d avoir des éléments factuels sur le débat.

vite fait :

en 1906, la Régie marocaine des kifs et tabac, entreprise à capital français, détient le monopole du tabac et cannabis au maroc
En 1932, la culture du cannabis devient illégale dans tout le protectorat français (accord international sur les stupéfiants)

de plus à partir de 1912 l'état français à favorisé la consommation de cigarette car le tabac produit par les colons français était malgré tout en concurrence directe avec le haschich

Signaler Répondre

avatar
Clyde le 14/01/2022 à 10:20

Le cannabis fait des ravages ...

Sur la route ...
Sur les collégiens ...
Sur les lycéens ...
Dans les familles ...

Sous son emprise, les individus deviennent méchants, agressifs et Violents.

On a déjà l'addiction à l'alcool ...

N'en rajoutons pas ...

Regardez les études sur les conséquences de la consommation chronique du cannabis ...

Signaler Répondre

avatar
shit alors ! le 14/01/2022 à 09:57
Réflexion approfondie a écrit le 13/01/2022 à 18h11

Peut-être faire un parallèle avec la prohibition de l'alcool.
Et voir les autres pays.

Les con.. sommateurs sont les dindons de la farce !

Signaler Répondre

avatar
Un peu d histoire le 13/01/2022 à 23:37
apolyon69 a écrit le 13/01/2022 à 18h15

légaliser quand on ne peut pas arrêter !!!!
prochaine étape on légalise le vol a l'arraché ??????????????????
on se demande vraiment pourquoi et pour qui on vote
âpres ça on peut s’étonner de l'abstention

Depuis quand est ce interdit en France ? Et dans le monde ? Quel pays a poussé la communauté internationale a le rendre illégal ? Combien a l état français coûte la répression ? Avec quels résultats ? Avant un avis émotionnel tranche, répondez à ces questions . Histoire d avoir des éléments factuels sur le débat.

Signaler Répondre

avatar
Je suis pour. le 13/01/2022 à 22:07

Le problème en France, ce sont des postures dogmatiques sans réelle évaluation du bien-fondé des mesures.
C'est le cas avec cette gestion ubuesque et totalement inefficiente de la crise Covid, le Pass de la honte en premier lieu.
Pour le shit (en réalité le THC), c'est pareil. Ce gouvernement vient même d'interdire la vente de fleurs et de tisane de chanvre au CBD (sans effet psychotrope) alors même que l'Europe l'autorise et que des petites entreprises se sont montées en France depuis, ont acheté des stocks, des baux commerciaux, etc...! Et là, sorti de nulle part, sans aucune justification sanitaire et juste par un dogmatisme débile, Hop,.... on interdit !!
Le cannabis est une plante médicinale avec des principes actifs qui pourraient être utilisés, ET LE SONT, dans plein d'autres pays, au moins pour un usage THÉRAPEUTIQUE.
Mais, Non, ici c'est la France !
C'est très efficace, naturel et sans danger, ça a permis à des cancéreux, des malades de sclérose en plaque, des schizophrènes, etc... de retrouver une vie sociale quasi normale, de diminuer leur souffrance physique, etc...
Mais en France c'est NON, on s'en fout ! On interdit et point final ! Ça va à l'encontre des études médicales qui démontrent que l'usage thérapeutique est utile... Mais ça reste NON ! Circulez y'a rien à voir !!
Je n'en peux plus de ces dogmes tout aussi immuables que débiles ! (Covid, Cannabis...)

Pour le shit récréatif c'est autre chose, ça se discute mais il est vrai que la prohibition ne fonctionne pas et qu'elle a enrichi des mafias comme ce fût le cas aux Usa (résultat, on se tape des jeunes permis qui roulent comme des malades dans des voitures de 300cv à 60 K€ et sont de véritables dangers publics !)
Certes les mafias se recycleront dans d'autres produits mais la légalisation du shit libérerait énormément de FdO qui sont actuellement occupées à courir après 2 barrettes, permettrait par les taxes de financer la prévention, de construire des crèches et des Ehpad dignes, de rénover les hôpitaux, de diminuer les impôts et tant d'autres choses, tout en ayant un contrôle sur la qualité.

Aux Pays Bas, la vente est légale sous certaines conditions (coffe shop, quantité limitée) et croyez-moi, ce n'est pas pour ça que tous les jeunes fument... bien au contraire ! Il n'y a plus cet attrait de l'interdit et beaucoup ont une approche sanitaire.. ils ne boivent pas, ne fument pas, font du sport (le vélo est roi à Amsterdam) et ne touchent JAMAIS au shit... Pas parce que ça serait autorisé que tous les jeunes vont se jeter dessus, c'est une idée fausse ça !
Bien entendu, encadrer l'usage serait nécessaire... Pas de vente aux mineurs, mise au point de nouveaux protocoles et tests pour juger des aptitudes à un instant T (aptitude à conduire par exemple)... En CLAIR, faire comme pour l'alcool... Parce qu'aujourd'hui il y a AUSSI des abrutis qui conduisent sous protoxyde d'azote, sous extasy, sous cocaïne, sous héroïne, des schizophrènes sous psychotropes, des usagers de somnifères, etc.. alors pourquoi ne pas gérer le shit comme l'alcool ??
T'es défoncé, un test le prouve.. ton permis saute et point final ! Où il est le problème alors qu'on ne contrôle même pas les médicaments (somnifères. anti-douleurs opioïdes, hypnotiques, etc..) ??
La France est devenue un modèle d'idiocratie où même réfléchir devient interdit et où tous les dogmes sont gelés. Des technocrates déconnectés et souvent à la limite du 3ème âge décident de tout sans rien connaître... Des gamins de 10 ans ont des connaissances informatiques parfois pointues alors que ces dinosaures décideurs ne savent même pas mettre un filtre sur une Webcam ou transformer un PDF en JPG, C'est édifiant !!
Je vais finir par vraiment détester ce qu'est devenu ce pays, moteur et modèle du Monde hier..... et à la ramasse aujourd'hui. 😠🙄

Signaler Répondre

avatar
Tatin le 13/01/2022 à 21:07

Légalisation et controle du canabis, enfin du bon sens !
Les dealers n'en veulent pas car cela va leur oter un marché et une source de réinvestissement. Les policiers n'en veulent pas non plus, car ils ne pourront plus s'amuser à enqueter avec écoutes téléphoniques, une émulation en moins. Certains politiciens froussards, toujours convaincu qu'en fermant juste un oeil, ce marché contribue a maintenir la fausse paix sociale. Et c'est pour ces raisons que rien ne change.

Signaler Répondre

avatar
Rappel le 13/01/2022 à 18:58
apolyon69 a écrit le 13/01/2022 à 18h15

légaliser quand on ne peut pas arrêter !!!!
prochaine étape on légalise le vol a l'arraché ??????????????????
on se demande vraiment pourquoi et pour qui on vote
âpres ça on peut s’étonner de l'abstention

Pourtant c'est vieux comme le monde... Bonne chance pour arriver à l'interdire.
D'ailleurs l'Etat français (et d'autres) commercialisait l'opium il n'y a pas si longtemps/

Signaler Répondre

avatar
apolyon69 le 13/01/2022 à 18:15

légaliser quand on ne peut pas arrêter !!!!
prochaine étape on légalise le vol a l'arraché ??????????????????
on se demande vraiment pourquoi et pour qui on vote
âpres ça on peut s’étonner de l'abstention

Signaler Répondre

avatar
Réflexion approfondie le 13/01/2022 à 18:11
Chouki a écrit le 13/01/2022 à 17h52

On légalise la drogue ok mais a moins de faire des dealers des fonctionnaires, ceux ci se tourneront vers d autres trafics pour pallier au manque. Et de fait la legalisation n apaisera rien du tout.

Et à l heure ou l on demande aux gens f arrêter de fumer, de boire, trouve marrant que l on veuille legaliser le canabis.

Peut-être faire un parallèle avec la prohibition de l'alcool.
Et voir les autres pays.

Signaler Répondre

avatar
Chouki le 13/01/2022 à 17:52

On légalise la drogue ok mais a moins de faire des dealers des fonctionnaires, ceux ci se tourneront vers d autres trafics pour pallier au manque. Et de fait la legalisation n apaisera rien du tout.

Et à l heure ou l on demande aux gens f arrêter de fumer, de boire, trouve marrant que l on veuille legaliser le canabis.

Signaler Répondre

avatar
Rappel le 13/01/2022 à 17:12

Trop tard. Fallait faire ça y a 20-30 ans. Mais même pas le commencement du début d'un peu de prévention (mis à part le slogan de l'époque : le cannabis est la porte d'entrée de l'héroïne).

Maintenant les gamins passent à la cocaïne, amphét, etc etc. On commence à en trouver autant que le shit, c'est peu dire.

Signaler Répondre

avatar
interrogation legitime le 13/01/2022 à 13:38

c est la photo de son balcon ou de sa cave?

Signaler Répondre

avatar
Untel69 le 13/01/2022 à 13:09

On pourrait autoriser les gens à faire leur propre culture pour commencer... ça pousse tout seul.
C'est ce que beaucoup font déjà, un pied de cannabis au milieu des plants de tomates ça ne se voit pas et ça peut fournir pour plusieurs mois de consommation raisonnable.. et on peut faire du beurre de Marrakech.

Mais c'est sûr que la répression marque ses limites.
Avec votre téléphone vous avez accès à des catalogues, gamme, prix, y'a tout.. et vous serez livré plus vite que si vous commandez une pizza, et par un mec plus sympa... le libéralisme se fait doubler par lui même en gros. L'offre est là, la qualité est là, les prix sont bons, la logistique assure... au confinement, on ne trouvait plus de riz mais on trouvait à fumer (on a jamais manqué d'alcool non plus quand j'y pense).
C'est tellement dynamique que les sachets plastiques qui servent au conditionnement sont personnalisés et se collectionnent (Haribedo, Squid Game, La Reine des neiges, Naruto....).
En plus, on a vu ça cette semaine.. des mecs chopés avec plusieurs kilogrammes, en bande organisée, ils encouraient 30 ans, ils ont pris 10 et 18 mois et ils sortiront sûrement plus vite que ça... alors alourdissez les peines si vous voulez, de toute façon elles ne sont pas appliquées.

Signaler Répondre

avatar
Operandus le 13/01/2022 à 12:22

Nos jeunes (et pas que...) sont déjà incroyablement ignorants et abêtis par les heures passées à fixer leur téléphone ou leur écrans en tout genres. Mais allons-y, ajoutons un petit spliff (remboursé par la Sécu en plus à cause du stress ?) par dessus, tout ira bien.

Signaler Répondre

avatar
Flo le 13/01/2022 à 12:21
Mousquetaire69 a écrit le 13/01/2022 à 11h33

La vente et la consommation de tabac et cigarettes est légale, ça n'empêche pas le trafic, avec des produits provenant de l'étranger, moins chers, et souvent plus dangereux car issus de contrefaçons. Légaliser le cannabis n'empêchera pas les trafiquants de proposer des drogues moins chères, ou plus fortement dosées pour les accros. Et pour compenser le manque à gagner, on aura droit à d'autres trafics, ou encore de violentes agressions à domicile qui se démultiplient actuellement, en particulier chez les personnes âgées. Eh oui, vous n'arriverez pas à faire travailler pour un smic des irrécupérables .

Bien dit. Par contre, il faudrait que les trafiquants, aillent cultiver le cannabis, dans les jardins, des députés et du maire Doucet.

Signaler Répondre

avatar
daniel45 le 13/01/2022 à 12:14
Mousquetaire69 a écrit le 13/01/2022 à 11h33

La vente et la consommation de tabac et cigarettes est légale, ça n'empêche pas le trafic, avec des produits provenant de l'étranger, moins chers, et souvent plus dangereux car issus de contrefaçons. Légaliser le cannabis n'empêchera pas les trafiquants de proposer des drogues moins chères, ou plus fortement dosées pour les accros. Et pour compenser le manque à gagner, on aura droit à d'autres trafics, ou encore de violentes agressions à domicile qui se démultiplient actuellement, en particulier chez les personnes âgées. Eh oui, vous n'arriverez pas à faire travailler pour un smic des irrécupérables .

C'est pour cela qu'il faut alourdir les peines de prison et obliger les délinquants à ne plus remettre les pieds dans leur quartier.

Signaler Répondre

avatar
Mousquetaire69 le 13/01/2022 à 11:33

La vente et la consommation de tabac et cigarettes est légale, ça n'empêche pas le trafic, avec des produits provenant de l'étranger, moins chers, et souvent plus dangereux car issus de contrefaçons. Légaliser le cannabis n'empêchera pas les trafiquants de proposer des drogues moins chères, ou plus fortement dosées pour les accros. Et pour compenser le manque à gagner, on aura droit à d'autres trafics, ou encore de violentes agressions à domicile qui se démultiplient actuellement, en particulier chez les personnes âgées. Eh oui, vous n'arriverez pas à faire travailler pour un smic des irrécupérables .

Signaler Répondre

avatar
Torchon Rouge le 13/01/2022 à 10:35

Honnêtement ...il vous a fait quoi pour que vous le brocardiez sans cesse ?

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.