Lyon : par vengeance, il harcèle son ex compagne avec 2 200 appels

Lyon : par vengeance, il harcèle son ex compagne avec 2 200 appels
Photo d'illustration - LyonMag

C’est une longue histoire qui s’achève enfin pour les victimes.   

Ce jeudi, un homme âgé de 56 ans a été conduit devant le tribunal correctionnel de Lyon.

Ce quinquagénaire, animé par un esprit de vengeance a fait subir pendant plusieurs mois, un harcèlement constant à son ex compagne, ses filles et son gendre. 

Après avoir été évincé par sa conjointe, le Lyonnais a commencé à la harceler par téléphone.

Les enquêteurs auraient recensé 2 208 appels téléphoniques en six mois, ce qui représente une dizaine par jour, émis de sept appareils différents, relate le Progrès. L’homme visiblement rancunier aurait aussi usurpé l’identité de son ex afin de bloquer sa carte bancaire. 

Le mis en cause s’en est également pris à ses filles, qui expliqueront au tribunal "avoir eu leurs cartes bancaires et carte SIM bloquées plus de 13 fois". Le quinquagénaire avait également téléphoné au patron et aux clients de l’une d’entre elles pour la dénigrer. 

La mère a tant bien que mal essayé de changer de téléphone portable, mais l'homme est parvenu à trouver son nouveau numéro. Même chose pour la nouvelle carte bancaire, qu’il a fait immédiatement bloquer. De nombreuses plaintes ont été déposées à l’encontre du Lyonnais, en vain. 

Lors de son audience, le prévenu expliquera "avoir pété un câble total" parce qu’il était "amoureux de cette femme". Pour le blocage des cartes bancaires, il se justifiera en disant "avoir été empêché de rentrer dans le domicile par l’une des filles"
Les 14 condamnations à son actif collectées de partout en France, auraient fait pencher la balance lors de la prise de décision au tribunal. 

Ayant déjà été condamné à 4 ans de prison dont 18 mois de sursis probatoire pendant 3 ans et écroué, le mis en cause a cette fois-ci écopé de 4 ans de prison dont 30 mois ferme. 

X
10 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Ouioui le 14/01/2022 à 17:09

Heureusement pour lui il y a le wifi en prison…

Signaler Répondre

avatar
sacrée couche.... le 14/01/2022 à 14:11
Q a écrit le 14/01/2022 à 10h46

On vous croit

On sait, on sait...Encore un complot de Big Pharma

Signaler Répondre

avatar
Mont Monnet le 14/01/2022 à 14:05

Et on ne l'a pas interdit d'ouvrir une ligne de téléphone ?

Signaler Répondre

avatar
Puravida le 14/01/2022 à 14:02

Ou tout simplement un présent fou

Signaler Répondre

avatar
John-69003 le 14/01/2022 à 13:49

J'allais dire pourquoi elle a pas bloquer le numéro mais vu qui la appelé avec 6 autres téléphone

Signaler Répondre

avatar
Hein? le 14/01/2022 à 12:10

Quand une femme est amoureuse, elle a le droit à tout, non ??

Signaler Répondre

avatar
walllah'. le 14/01/2022 à 11:37
semper prorsum a écrit le 14/01/2022 à 11h31

« 14 condamnations à son actif collectées de partout en France » au bout de combien de condamnations la justice doit agir ? On attends quoi ? Qu’il finisse par tuer comme c’est souvent le cas avec les multirécidivistes 🤷🏻‍♀️

Il ne faut pas stigmatiser, c'est peut être le futur Montaigne

Signaler Répondre

avatar
semper prorsum le 14/01/2022 à 11:31

« 14 condamnations à son actif collectées de partout en France » au bout de combien de condamnations la justice doit agir ? On attends quoi ? Qu’il finisse par tuer comme c’est souvent le cas avec les multirécidivistes 🤷🏻‍♀️

Signaler Répondre

avatar
NEXT le 14/01/2022 à 11:10

D'habitude les délinquants n'ont ni nom ni prénom

Signaler Répondre

avatar
Q le 14/01/2022 à 10:46

On vous croit

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.