Lyon : de nuit, ils faisaient l’amour en pleine rue 

Lyon : de nuit, ils faisaient l’amour en pleine rue 
Photo d'illustration - LyonMag

Un couple vraisemblablement réchauffé a été surpris par les policiers ce week-end à Lyon.
 

Malgré les températures basses, un homme et une femme ont été surpris en plein ébat sexuel dans le centre-ville. C’était dans la nuit de samedi à dimanche vers 2h du matin rue Auguste Comte dans le 2e arrondissement, d’après Le Progrès.

Un Algérien, sans papier, et une Australienne, très alcoolisée, ont été arrêtés et placés en garde à vue pour exhibition sexuelle. Les agents voulaient s’assurer qu’il ne s’agissait pas d’une relation sexuelle imposée, ce qui n’était vraisemblablement pas le cas.

X
0-50 sur 59 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
mouchette le 25/11/2022 à 12:14

C'est ça faire l'amour ? Ca ressemble plutot à de la bestialité, plus vulgairement on pourrait employer d'autres thermes à ces deux exibitionistes, que la décence nous empêche d'écrire sur ce site...

Signaler Répondre

avatar
Ne soyez pas dramatique le 25/11/2022 à 11:53
Désolé mais... a écrit le 22/11/2022 à 21h20

quand îl est précisé "une Australienne très alcoolisée"... à moins que ce soit son mec attitré, ce dont je doute fortement,... il est plutôt légitime de qualifier ça de viol !
En effet, l'abolition du discernement aurait dû être considéré comme une impossibilité de consentement réfléchiber comme un abus de faiblesse.. Je pense que la Police n'a pas fait son job... À partir du moment où la meuf était complètement bourrée, la Police aurait dû s'intéresser aux circonstances.. Pour moi, la Police n'a pas cherché à établir le consentement effectif.. ils ont dû demander à la fille si elle était d'accord sauf qu'il lui ont demandé ça quand elle etaomit bourrée...
Pour une conduite sous alcoolémie, les flics vous place en dégrisement avant de vous interroger et là... ils décident arbitrairement que la fille était consentante tout en stipulant qu'elle n'était pas en pleine possession de ses moyens.... Ça n'a pas de sens... je crois surtout qu'ils n'avaient pas envie de faire iech à faire leur job et à se taper de la paperasserie.. Certainement de bons gros beaufs qui ont dû trouver ça marrant....
C'est juste dégueulasse d'avoir laissé une fille en état de vulnérabilité aux mains d'un potentiel violeur qui a profité de son état !!

C'est pourtant clair dans la loi : Pas de discernement = Pas de consentement possible = Viol !......
J'espère que désaoulée, si elle réalise qu'elle a en fait été abusée, elle portera plainte contre le mec ET contre les policiers ! Ça mérite une enquête de l'IGPN, on ne laisse pas une fille bourrée se faire emmener dans une ruelle pour lui passer dessus !
Policiers à vomir !!

Je vous cite :
"je crois surtout qu'ils n'avaient pas envie de faire iech à faire leur job et à se taper de la paperasserie.."
Maintenant je cite dans l'article que nous avons, normalement, tous lu :
"ont été arrêtés et placés en garde à vue pour exhibition sexuelle"
Donc où voyez-vous qu'ils n'ont pas fait de paperasse, où voyez-vous qui ont simplement rigoler de la situation et sont partis ?
Le travail à été fait. Tout ce que vous dénoncez n'a pas lieu d'être.

Signaler Répondre

avatar
moi le 24/11/2022 à 13:08
Désolé mais... a écrit le 22/11/2022 à 21h20

quand îl est précisé "une Australienne très alcoolisée"... à moins que ce soit son mec attitré, ce dont je doute fortement,... il est plutôt légitime de qualifier ça de viol !
En effet, l'abolition du discernement aurait dû être considéré comme une impossibilité de consentement réfléchiber comme un abus de faiblesse.. Je pense que la Police n'a pas fait son job... À partir du moment où la meuf était complètement bourrée, la Police aurait dû s'intéresser aux circonstances.. Pour moi, la Police n'a pas cherché à établir le consentement effectif.. ils ont dû demander à la fille si elle était d'accord sauf qu'il lui ont demandé ça quand elle etaomit bourrée...
Pour une conduite sous alcoolémie, les flics vous place en dégrisement avant de vous interroger et là... ils décident arbitrairement que la fille était consentante tout en stipulant qu'elle n'était pas en pleine possession de ses moyens.... Ça n'a pas de sens... je crois surtout qu'ils n'avaient pas envie de faire iech à faire leur job et à se taper de la paperasserie.. Certainement de bons gros beaufs qui ont dû trouver ça marrant....
C'est juste dégueulasse d'avoir laissé une fille en état de vulnérabilité aux mains d'un potentiel violeur qui a profité de son état !!

C'est pourtant clair dans la loi : Pas de discernement = Pas de consentement possible = Viol !......
J'espère que désaoulée, si elle réalise qu'elle a en fait été abusée, elle portera plainte contre le mec ET contre les policiers ! Ça mérite une enquête de l'IGPN, on ne laisse pas une fille bourrée se faire emmener dans une ruelle pour lui passer dessus !
Policiers à vomir !!

lorqu on ne connaît pas il est préférable de se taire. les deux ont été entendus après totale dégrisement. votre haine de la police vous rend ridicule.

Signaler Répondre

avatar
😂😂😂 le 23/11/2022 à 19:13
drole a écrit le 21/11/2022 à 19h25

Lol les rageux qui en peuvent plus... un sans-papier arrive à lever une autralienne, les pseudos identitaires qui passent leur temps à ce toucher en PLS xD.

😂😂😂 bien dit

Signaler Répondre

avatar
dicton le 23/11/2022 à 19:12
Désolé mais... a écrit le 22/11/2022 à 21h20

quand îl est précisé "une Australienne très alcoolisée"... à moins que ce soit son mec attitré, ce dont je doute fortement,... il est plutôt légitime de qualifier ça de viol !
En effet, l'abolition du discernement aurait dû être considéré comme une impossibilité de consentement réfléchiber comme un abus de faiblesse.. Je pense que la Police n'a pas fait son job... À partir du moment où la meuf était complètement bourrée, la Police aurait dû s'intéresser aux circonstances.. Pour moi, la Police n'a pas cherché à établir le consentement effectif.. ils ont dû demander à la fille si elle était d'accord sauf qu'il lui ont demandé ça quand elle etaomit bourrée...
Pour une conduite sous alcoolémie, les flics vous place en dégrisement avant de vous interroger et là... ils décident arbitrairement que la fille était consentante tout en stipulant qu'elle n'était pas en pleine possession de ses moyens.... Ça n'a pas de sens... je crois surtout qu'ils n'avaient pas envie de faire iech à faire leur job et à se taper de la paperasserie.. Certainement de bons gros beaufs qui ont dû trouver ça marrant....
C'est juste dégueulasse d'avoir laissé une fille en état de vulnérabilité aux mains d'un potentiel violeur qui a profité de son état !!

C'est pourtant clair dans la loi : Pas de discernement = Pas de consentement possible = Viol !......
J'espère que désaoulée, si elle réalise qu'elle a en fait été abusée, elle portera plainte contre le mec ET contre les policiers ! Ça mérite une enquête de l'IGPN, on ne laisse pas une fille bourrée se faire emmener dans une ruelle pour lui passer dessus !
Policiers à vomir !!

l alcool embellie bcp de chose😂😂

Signaler Répondre

avatar
Pour rétablir une vérité le 23/11/2022 à 19:11

Apparemment, ce n'était pas vraiment "le parking des anges" de Marc Lavoine. Celui-là était beaucoup plus glauque...

Signaler Répondre

avatar
Ne rêvez pas le 23/11/2022 à 14:02
Désolé mais... a écrit le 22/11/2022 à 21h20

quand îl est précisé "une Australienne très alcoolisée"... à moins que ce soit son mec attitré, ce dont je doute fortement,... il est plutôt légitime de qualifier ça de viol !
En effet, l'abolition du discernement aurait dû être considéré comme une impossibilité de consentement réfléchiber comme un abus de faiblesse.. Je pense que la Police n'a pas fait son job... À partir du moment où la meuf était complètement bourrée, la Police aurait dû s'intéresser aux circonstances.. Pour moi, la Police n'a pas cherché à établir le consentement effectif.. ils ont dû demander à la fille si elle était d'accord sauf qu'il lui ont demandé ça quand elle etaomit bourrée...
Pour une conduite sous alcoolémie, les flics vous place en dégrisement avant de vous interroger et là... ils décident arbitrairement que la fille était consentante tout en stipulant qu'elle n'était pas en pleine possession de ses moyens.... Ça n'a pas de sens... je crois surtout qu'ils n'avaient pas envie de faire iech à faire leur job et à se taper de la paperasserie.. Certainement de bons gros beaufs qui ont dû trouver ça marrant....
C'est juste dégueulasse d'avoir laissé une fille en état de vulnérabilité aux mains d'un potentiel violeur qui a profité de son état !!

C'est pourtant clair dans la loi : Pas de discernement = Pas de consentement possible = Viol !......
J'espère que désaoulée, si elle réalise qu'elle a en fait été abusée, elle portera plainte contre le mec ET contre les policiers ! Ça mérite une enquête de l'IGPN, on ne laisse pas une fille bourrée se faire emmener dans une ruelle pour lui passer dessus !
Policiers à vomir !!

Déjà que la police prend rarement des plaintes de viol même quand ceux-ci clairement réel.
Alors une plainte pour relation sous alcool + plainte contre les policiers, le tout pour une touriste. Ca ne passera absolument jamais.

Signaler Répondre

avatar
Pat Ibulaire le 23/11/2022 à 12:15
Désolé mais... a écrit le 22/11/2022 à 21h20

quand îl est précisé "une Australienne très alcoolisée"... à moins que ce soit son mec attitré, ce dont je doute fortement,... il est plutôt légitime de qualifier ça de viol !
En effet, l'abolition du discernement aurait dû être considéré comme une impossibilité de consentement réfléchiber comme un abus de faiblesse.. Je pense que la Police n'a pas fait son job... À partir du moment où la meuf était complètement bourrée, la Police aurait dû s'intéresser aux circonstances.. Pour moi, la Police n'a pas cherché à établir le consentement effectif.. ils ont dû demander à la fille si elle était d'accord sauf qu'il lui ont demandé ça quand elle etaomit bourrée...
Pour une conduite sous alcoolémie, les flics vous place en dégrisement avant de vous interroger et là... ils décident arbitrairement que la fille était consentante tout en stipulant qu'elle n'était pas en pleine possession de ses moyens.... Ça n'a pas de sens... je crois surtout qu'ils n'avaient pas envie de faire iech à faire leur job et à se taper de la paperasserie.. Certainement de bons gros beaufs qui ont dû trouver ça marrant....
C'est juste dégueulasse d'avoir laissé une fille en état de vulnérabilité aux mains d'un potentiel violeur qui a profité de son état !!

C'est pourtant clair dans la loi : Pas de discernement = Pas de consentement possible = Viol !......
J'espère que désaoulée, si elle réalise qu'elle a en fait été abusée, elle portera plainte contre le mec ET contre les policiers ! Ça mérite une enquête de l'IGPN, on ne laisse pas une fille bourrée se faire emmener dans une ruelle pour lui passer dessus !
Policiers à vomir !!

content que votre message , avec lequel je suis d'accord, soit passé (le mien est passé à la trappe mais il allait dans votre sens . Rien à rajouter de plus

Signaler Répondre

avatar
Désolé mais... le 22/11/2022 à 22:33
Désolé mais... a écrit le 22/11/2022 à 21h20

quand îl est précisé "une Australienne très alcoolisée"... à moins que ce soit son mec attitré, ce dont je doute fortement,... il est plutôt légitime de qualifier ça de viol !
En effet, l'abolition du discernement aurait dû être considéré comme une impossibilité de consentement réfléchiber comme un abus de faiblesse.. Je pense que la Police n'a pas fait son job... À partir du moment où la meuf était complètement bourrée, la Police aurait dû s'intéresser aux circonstances.. Pour moi, la Police n'a pas cherché à établir le consentement effectif.. ils ont dû demander à la fille si elle était d'accord sauf qu'il lui ont demandé ça quand elle etaomit bourrée...
Pour une conduite sous alcoolémie, les flics vous place en dégrisement avant de vous interroger et là... ils décident arbitrairement que la fille était consentante tout en stipulant qu'elle n'était pas en pleine possession de ses moyens.... Ça n'a pas de sens... je crois surtout qu'ils n'avaient pas envie de faire iech à faire leur job et à se taper de la paperasserie.. Certainement de bons gros beaufs qui ont dû trouver ça marrant....
C'est juste dégueulasse d'avoir laissé une fille en état de vulnérabilité aux mains d'un potentiel violeur qui a profité de son état !!

C'est pourtant clair dans la loi : Pas de discernement = Pas de consentement possible = Viol !......
J'espère que désaoulée, si elle réalise qu'elle a en fait été abusée, elle portera plainte contre le mec ET contre les policiers ! Ça mérite une enquête de l'IGPN, on ne laisse pas une fille bourrée se faire emmener dans une ruelle pour lui passer dessus !
Policiers à vomir !!

Désolé pour les quelques fautes d'orthographe. Rédaction effectuée sous le coup de l'indignation et de la révolte face à la réaction des policiers....

Je corrige ici ć
- "l'abolition du discernement aurait dû être considéréE"
- "réfléchi et"
- "sauf qu'ilS lui ont demandé ça quand elle étAIT bourré" ...
- "les flics vous placeNT"

Signaler Répondre

avatar
Désolé mais... le 22/11/2022 à 21:20

quand îl est précisé "une Australienne très alcoolisée"... à moins que ce soit son mec attitré, ce dont je doute fortement,... il est plutôt légitime de qualifier ça de viol !
En effet, l'abolition du discernement aurait dû être considéré comme une impossibilité de consentement réfléchiber comme un abus de faiblesse.. Je pense que la Police n'a pas fait son job... À partir du moment où la meuf était complètement bourrée, la Police aurait dû s'intéresser aux circonstances.. Pour moi, la Police n'a pas cherché à établir le consentement effectif.. ils ont dû demander à la fille si elle était d'accord sauf qu'il lui ont demandé ça quand elle etaomit bourrée...
Pour une conduite sous alcoolémie, les flics vous place en dégrisement avant de vous interroger et là... ils décident arbitrairement que la fille était consentante tout en stipulant qu'elle n'était pas en pleine possession de ses moyens.... Ça n'a pas de sens... je crois surtout qu'ils n'avaient pas envie de faire iech à faire leur job et à se taper de la paperasserie.. Certainement de bons gros beaufs qui ont dû trouver ça marrant....
C'est juste dégueulasse d'avoir laissé une fille en état de vulnérabilité aux mains d'un potentiel violeur qui a profité de son état !!

C'est pourtant clair dans la loi : Pas de discernement = Pas de consentement possible = Viol !......
J'espère que désaoulée, si elle réalise qu'elle a en fait été abusée, elle portera plainte contre le mec ET contre les policiers ! Ça mérite une enquête de l'IGPN, on ne laisse pas une fille bourrée se faire emmener dans une ruelle pour lui passer dessus !
Policiers à vomir !!

Signaler Répondre

avatar
Présomption ? le 22/11/2022 à 20:20
Adrien LaPointe a écrit le 22/11/2022 à 16h20

ils sont polis et surtout respectueux des femmes tes copains..
Des gendres idéaux..ou pas..
https://www.lyonmag.com/article/118725/elle-dit-avoir-ete-violee-par-un-identitaire-et-porte-plainte-contre-la-direction-de-l-issep-lyon

Premier mot du titre : "Elle dit"
Respectez donc la présomption d'innocence et revenez quand y aura du sérieux.

Signaler Répondre

avatar
Adrien LaPointe le 22/11/2022 à 16:20
Héro des beaufs a écrit le 22/11/2022 à 09h27

Au moins vous reconnaissez être un beauf :D
En revanche je n'ai jamais vu d'identitaire tenir ce langage. A croire qu'ils sont plus respectueux que vous.

ils sont polis et surtout respectueux des femmes tes copains..
Des gendres idéaux..ou pas..
https://www.lyonmag.com/article/118725/elle-dit-avoir-ete-violee-par-un-identitaire-et-porte-plainte-contre-la-direction-de-l-issep-lyon

Signaler Répondre

avatar
xD le 22/11/2022 à 14:32
drole a écrit le 21/11/2022 à 19h25

Lol les rageux qui en peuvent plus... un sans-papier arrive à lever une autralienne, les pseudos identitaires qui passent leur temps à ce toucher en PLS xD.

mais de quoi tu parles, tu croises un identitaire dans la rue tu baisses les yeux et tu te pisses dessus le guerrier du net xD

Signaler Répondre

avatar
Et à l'envers le 22/11/2022 à 10:06
Humourtoujours a écrit le 22/11/2022 à 10h01

Le plus drôle c'est de songer à ce que va dire cette australienne à ses copines de retour au pays : "les français sont super chauds, en particulier les lyonnais".
En tout cas on n'est pas près de lire un article similaire dans DOHA MAG.com, pour ce type de fait divers à l'issue de France/Australie

Ce qui est drôle c'est aussi ce qu'en dise les français après avoir lu cet article
"Les australiennes sont super chaudes, surtout après quelques verres"
Et ce qu'en disent les algériens désormais, j'en parles même pas !

Signaler Répondre

avatar
Humourtoujours le 22/11/2022 à 10:01

Le plus drôle c'est de songer à ce que va dire cette australienne à ses copines de retour au pays : "les français sont super chauds, en particulier les lyonnais".
En tout cas on n'est pas près de lire un article similaire dans DOHA MAG.com, pour ce type de fait divers à l'issue de France/Australie

Signaler Répondre

avatar
Faut s'informer mon gars le 22/11/2022 à 09:54
Bizarre, BFM TV n’en a pas parlé ! a écrit le 21/11/2022 à 12h44

Êtes vous sur de la véracité de cette info de la plus grande importance! Appelez dans ce cas les rédactions de BFM ou d’ITELE pour qu’ils la passent en boucle! Sacré LyonMag!
Pour une info, c’est une info!

L'info est d'abord sortie sur le Progrès, qui précise que si la police est intervenue, c'est que vu l'état d'ébriété de la femme, ils se sont légitiment posé la question de savoir si elle était consentante. T'es pas au courant que depuis que le monde existe (ça fait un bail, quand même...), il y a eu des personnes pour profiter d'autres personnes sous emprise (drogues, alcool ou médicaments). Si elle n'est pas consciente de ce qu'il se passe, ça s'appelle un viol, ce qui semble avoir échapper à pas mal de commentateurs. Ne pas le voir montre en tout cas le peu de respect que ces gens-là ont envers les femmes, et je plains celles de leur entourage.

Signaler Répondre

avatar
Héro des beaufs le 22/11/2022 à 09:27
Francky Vincent a écrit le 22/11/2022 à 06h08

la beauferie ne connait pas de frontières ou de religion attitrée.
N' en déplaise aux identitaires qui voudraient avoir le monople de la beauferie.

Au moins vous reconnaissez être un beauf :D
En revanche je n'ai jamais vu d'identitaire tenir ce langage. A croire qu'ils sont plus respectueux que vous.

Signaler Répondre

avatar
Francky Vincent le 22/11/2022 à 06:08
Gros beauf a écrit le 21/11/2022 à 20h42

« lever une Australienne »… T’as des leçons à donner aux identitaires ?

la beauferie ne connait pas de frontières ou de religion attitrée.
N' en déplaise aux identitaires qui voudraient avoir le monople de la beauferie.

Signaler Répondre

avatar
Gros beauf le 21/11/2022 à 20:42
drole a écrit le 21/11/2022 à 19h25

Lol les rageux qui en peuvent plus... un sans-papier arrive à lever une autralienne, les pseudos identitaires qui passent leur temps à ce toucher en PLS xD.

« lever une Australienne »… T’as des leçons à donner aux identitaires ?

Signaler Répondre

avatar
Pascal 12 le 21/11/2022 à 20:32

Si on ne peut plus se connecter en paix, où va t-on?

Signaler Répondre

avatar
drole le 21/11/2022 à 19:25

Lol les rageux qui en peuvent plus... un sans-papier arrive à lever une autralienne, les pseudos identitaires qui passent leur temps à ce toucher en PLS xD.

Signaler Répondre

avatar
BAR MIDZA le 21/11/2022 à 17:52
Ah ? a écrit le 21/11/2022 à 16h21

On ne dois pas sortir dans les mêmes bars, ou PMU...

C’est normal, Si les tiens sont LGBTQIA, c’est pas mon truc poto, chacun ses bars 😂.

Signaler Répondre

avatar
Ali Diaw le 21/11/2022 à 16:35

Séjour régulier ou irrégulier, finalement cela ne change pas les comportements déviants.

Signaler Répondre

avatar
Tralala le 21/11/2022 à 16:30

Pan sur le bec de ceux qui critiquaient les urinoirs inclusifs, grâce à eux il y’a des rapprochements et une mixité propice au vivre et bai…er ensemble.

Signaler Répondre

avatar
Ah ? le 21/11/2022 à 16:21
Les temps changent.. a écrit le 21/11/2022 à 15h11

Si vous sortiez un peu , vous seriez que les femmes dans les bars sont majoritairement sans emplois et cherchent des aventures pour se faire entretenir . Et même , pour pas grand chose des fois .

On ne dois pas sortir dans les mêmes bars, ou PMU...

Signaler Répondre

avatar
Danses avec les stars. le 21/11/2022 à 15:28
Les temps changent.. a écrit le 21/11/2022 à 15h11

Si vous sortiez un peu , vous seriez que les femmes dans les bars sont majoritairement sans emplois et cherchent des aventures pour se faire entretenir . Et même , pour pas grand chose des fois .

Cela a toujours existé. J’ai un ami mannequin, qui a l’époque dans les années 70 été monté à Paris à la ´´COUPOLE ´ une grande brasserie très chic où les femmes BCBG et riches cherchez lés gigolo les plus beaux. Il a vécu sept ans à paris , sans travailler en menant grand train grâce à une femme très riches de l’aristocratie parisienne. Mais , avec le temps, il en est revenu, bref,.. pour dire que femmes ou hommes se sont toujours prostituées chez le peuple et chez les élites aussi .

Signaler Répondre

avatar
Les temps changent.. le 21/11/2022 à 15:11
henripruvot a écrit le 21/11/2022 à 14h10

Et le sans-papier non alcoolisé: un profiteur?

Si vous sortiez un peu , vous seriez que les femmes dans les bars sont majoritairement sans emplois et cherchent des aventures pour se faire entretenir . Et même , pour pas grand chose des fois .

Signaler Répondre

avatar
dégeu... le 21/11/2022 à 15:02

Pour sortir alcoolisée et seule de son bar/boîte, alors qu'elle était visiblement "affamé", c'est qu'elle devait être loin d'être un canon

Signaler Répondre

avatar
Pas tout à fait le 21/11/2022 à 14:54
henripruvot a écrit le 21/11/2022 à 14h10

Et le sans-papier non alcoolisé: un profiteur?

Non, au bon endroit, au bon moment

Signaler Répondre

avatar
Parfait ! le 21/11/2022 à 14:53
Cocktails a l' Australienne a écrit le 21/11/2022 à 14h00

Elle avait bu des "paillassons" (Téquila-Malibu-Pastis) ce qui désinhibe et permet le rapprochement des cultures.

Merci de l'astuce, je garde le nom pour mon prochain date

Signaler Répondre

avatar
henripruvot le 21/11/2022 à 14:36

Portait-il un slip kangourou pour "aborder" l'australienne?

Signaler Répondre

avatar
Ça change le 21/11/2022 à 14:12

Ça change de ceux qui sautent à pieds joints sur la tête de leur victime.

Signaler Répondre

avatar
henripruvot le 21/11/2022 à 14:10

Et le sans-papier non alcoolisé: un profiteur?

Signaler Répondre

avatar
Cocktails a l' Australienne le 21/11/2022 à 14:00
Bianca a écrit le 21/11/2022 à 09h34

Encore un qui considère la femme comme un paillasson...

Elle avait bu des "paillassons" (Téquila-Malibu-Pastis) ce qui désinhibe et permet le rapprochement des cultures.

Signaler Répondre

avatar
Et alors le titre ? le 21/11/2022 à 13:59
LE TITRE a écrit le 21/11/2022 à 07h23

Le titre de l'article est tout simplement immoral , comment pouvez vous appelez ça faire l'amour ? Mal nommer les choses , c'est ajouter au malheur du monde .

Et qui vous dit qu'il n'y avait pas d'amour, vous n'y étiez pas, la police, si.

Signaler Répondre

avatar
potdeterrepotdefer le 21/11/2022 à 13:06

Comme toujours des commentaires
Gentils, méchants, bêtes, naïfs, co..,
Comme quoi, il faut de tout pour faire un monde, comme ce couple hors du commun, qui a eu un besoin de faire l'amour? Contre tenu de l'état d'ébriété de la FEMME consentante, on ne peut pas dire qu'il faisait l'amour ? Mais qu'ils étaient à avoir un rapport sexuel ? Ce qui différend
Bon,il est vrai qu'avoir un rapport dans la rue , n'est pas courant, des animaux le font là où ils se trouvent, comme des chiens par exemple .
Mais il était 2h du matin ? Moins grave que 14 h de l'après-midi ?

Signaler Répondre

avatar
Bizarre, BFM TV n’en a pas parlé ! le 21/11/2022 à 12:44

Êtes vous sur de la véracité de cette info de la plus grande importance! Appelez dans ce cas les rédactions de BFM ou d’ITELE pour qu’ils la passent en boucle! Sacré LyonMag!
Pour une info, c’est une info!

Signaler Répondre

avatar
Hypercrise le 21/11/2022 à 12:08
Générations wohes Y/Z a écrit le 21/11/2022 à 11h59

En été, va te promener dans le jardin des plantes Lyon 1° !

Sans façon.

Signaler Répondre

avatar
l'amour entre les peuples ! le 21/11/2022 à 12:02

Mieux que dans une bagnole, si on en a une !

Signaler Répondre

avatar
Générations wohes Y/Z le 21/11/2022 à 11:59
Hypercrise a écrit le 21/11/2022 à 09h56

Peut-ètre pas en pleine rue lol

En été, va te promener dans le jardin des plantes Lyon 1° !

Signaler Répondre

avatar
le vieux lutin bougon le 21/11/2022 à 11:45
My ROBOTE is good ! a écrit le 21/11/2022 à 10h39

Encore UNE qui est pour éradiquer l’homme et faire un monde QUE DE FEMMES 😂.
Vivement l’arrivée de l ´intelligence Artificielle pour remplacer sa conjointe 😂.

Qui dit que cette australienne est sa femme .... Vos neurones tournent à l'envers....

Signaler Répondre

avatar
My ROBOTE is good ! le 21/11/2022 à 10:39
Bianca a écrit le 21/11/2022 à 09h34

Encore un qui considère la femme comme un paillasson...

Encore UNE qui est pour éradiquer l’homme et faire un monde QUE DE FEMMES 😂.
Vivement l’arrivée de l ´intelligence Artificielle pour remplacer sa conjointe 😂.

Signaler Répondre

avatar
Q le 21/11/2022 à 10:25
Bianca a écrit le 21/11/2022 à 09h34

Encore un qui considère la femme comme un paillasson...

Ben voyons

Signaler Répondre

avatar
Hypercrise le 21/11/2022 à 09:56
phéromones ! a écrit le 21/11/2022 à 09h08

"une Australienne, très alcoolisée", Sinon elle l'aurait pas fait ? Hypocrisie sexiste !

Peut-ètre pas en pleine rue lol

Signaler Répondre

avatar
bernard_veillon@orange.fr le 21/11/2022 à 09:51

"Sur le parking des anges, on fait l'amour" (Marc LAVOINE).
Ben voyons, c'est bien pire à Gerland & à Moulin à Vent avec de l'ambiance garantie et des coups de klaxons à gogo !!!

Signaler Répondre

avatar
eurpbo le 21/11/2022 à 09:50

fait froid sans papiers !

Signaler Répondre

avatar
Bianca le 21/11/2022 à 09:34

Encore un qui considère la femme comme un paillasson...

Signaler Répondre

avatar
kool le 21/11/2022 à 09:34

Cool la vie ;1 sans papier,et 1 ivrogne ! Belle vie tous les 2 incurables de la société

Signaler Répondre

avatar
takya'(- ! le 21/11/2022 à 09:20
LE TITRE a écrit le 21/11/2022 à 07h23

Le titre de l'article est tout simplement immoral , comment pouvez vous appelez ça faire l'amour ? Mal nommer les choses , c'est ajouter au malheur du monde .

Immoral ou ça ?

Signaler Répondre

avatar
phéromones ! le 21/11/2022 à 09:08

"une Australienne, très alcoolisée", Sinon elle l'aurait pas fait ? Hypocrisie sexiste !

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs requis sont identifiés par une étoile *
Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.

Le compte Lyon Mag est gratuit et facultatif. Il vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez enregistré.
Vous pouvez créer un compte gratuitement en cliquant ici.