Près de Lyon : les gendarmes lui demandent de vider ses poches, il sort son sexe

Près de Lyon : les gendarmes lui demandent de vider ses poches, il sort son sexe
Photo d'illustration - LyonMag

La semaine dernière, un habitant de Craponne a été présenté à la justice lyonnaise.

Selon Le Progrès du jour, l’individu avait été difficilement interpellé lundi 12 octobre après un épisode mouvementé sur la commune de l’ouest lyonnais. En fin de journée, les gendarmes étaient intervenus sur une situation tendue entre le suspect âgé de 32 ans et un groupe de jeunes.

Arrivés sur place, les militaires ont demandé à l’homme seul de vider ses poches. C’est alors que ce dernier a décidé de présenter son sexe aux forces de l’ordre, puis de frapper un gendarme dans le ventre. D’après nos confrères, l’homme véhément a aussi assuré qu’il comptait revenir armé d’une kalachnikov. Une fois menotté et installé dans le véhicule des militaires, le Craponnois a continué de donner des coups de pied, récoltant deux tirs de pistolet à impulsion électrique.

Jugé deux jours plus tard, le trentenaire a été condamné à un an de prison dont neuf mois avec sursis renforcé durant deux années.

X
13 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Ch04 le 20/10/2021 à 22:00

Pourquoi avec sursis ? Quel intérêt ??

Signaler Répondre

avatar
Grand gognand le 20/10/2021 à 18:43

Il a mal compris...il a cru qu'on lui demandait de vider sa bourse...!!

Signaler Répondre

avatar
Doud le 20/10/2021 à 06:59

Ben !... si on lui a demandé de vider ses poches... c'est qu'il devait porter un slip kangourou.... donc avec une poche !
Rien de plus logique, il n'a fait qu'obeir aux ordres finalement...

Signaler Répondre

avatar
RG79 le 19/10/2021 à 16:49

on parle maintenant de "sursis renforcé"...excellente formule. On renforce donc par défaut la partie "non peine" de la peine

Signaler Répondre

avatar
Tranquillou bidou le 19/10/2021 à 15:27
Slip kangourou... a écrit le 19/10/2021 à 13h50

Bah si il l'avait dans la poche aussi!

Il a montré c'qu'il avait !!

Signaler Répondre

avatar
Cycy69 le 19/10/2021 à 14:47

Un des 2-3 cas sociaux quasiment toujours bourré qui traine à Craponne centre ?

Signaler Répondre

avatar
Slip kangourou... le 19/10/2021 à 13:50

Bah si il l'avait dans la poche aussi!

Signaler Répondre

avatar
Marre de chez marre de cette époque le 19/10/2021 à 13:33

La gendarmerie sera-t-elle poursuivi pour harcèlement sexuel dans cette affaire ?
Si c'était une femme qui avait montrer sa ****, limite limite

Signaler Répondre

avatar
C'est pas gagné le 19/10/2021 à 12:58

On lui a demandé de sortir ses bourses. Alors il l'a fait.

Signaler Répondre

avatar
Coluche ! le 19/10/2021 à 12:02
juges rouges a écrit le 19/10/2021 à 10h57

Surcis renforcé : c'est la dernière trouvaille de nos juges pour ne pas mettre de prison aux multi récidivistes.

On dirait du Coluche !

Signaler Répondre

avatar
Bad pitre le 19/10/2021 à 11:09

Un joyeux drille qui voulait juste faire rire en faisant l'éléphant !

Signaler Répondre

avatar
juges rouges le 19/10/2021 à 10:57

Surcis renforcé : c'est la dernière trouvaille de nos juges pour ne pas mettre de prison aux multi récidivistes.

Signaler Répondre

avatar
Ex Précisions le 19/10/2021 à 10:52

Ben quoi, il a vidé "toutes" ses poches comme demandé, where is the problem ?...
Il ne fallait pas l'obliger à le sortir, ça l'a énervé ;-)

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.