Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Régionales 2010 : les “Spartacus” entrent en action

A l’heure ou tous les partis politiques se sont mis en ordre de marche pour les élections Régionales de 2010, une voix dissidente commence à se faire entendre sur la région. Le mouvement «Spartacus», réunissant les citoyens mécontent des gestions budgétaires des politiques régionales, sort du bois pour interpeller les élus. Et le mouvement présentera dans chaque département des listes autonomes. Une candidature «citoyenne» selon les termes de son porte-parole, Kamel Boutiab, issu de la société civile et père de deux enfants. Leur devise : «Bloquer pour mieux gérer», mais surtout informer. Une interview exclusive pour Lyon Mag.

Lyon Mag : En quoi consiste cette liste «Spartacus» ?
Kamel Boutiab : «Spartacus» n’est pas une idée nouvelle. Il y a douze ans, l’ancêtre de «Spartacus» s’était présenté aux élections régionales de 1998. Nous n’étions alors qu’une toute petite liste, nous avions peu de moyens. Nous avions mis des bulletins de vote uniquement dans le Rhône, dans 10% des bureaux de votes. Nous avions eu alors 2,1% de la totalité des voix du Rhône via Michel Dulac, à travers la liste du «mécontentement et du ras-le-bol». Que ce serait-il passé si nous avions mis des bulletins de vote dans la totalité des bureaux de votes ? C’était pour nous un début assez intéressant. Aussi, nous avons présenté certains de nos sympathisants dans différentes élections. Nous avons, par exemple, à la chambre de commerce, plusieurs dizaines de délégués consulaires. Le grand saut a été l’élection prud’homale de 2009. Malgré bien des pressions et de moqueries dans les médias pour retirer nos candidats, le résultat final fût un grand succès pour Spartacus, avec des élus à la clé (7,93 % des voix dans le commerce et 25,64 % dans l'agriculture).

Le nom de la liste «Spartacus» est un intitulé faisant référence directe à un esclave romain. Vous voulez sortir de quelle forme «d’esclavage» avec cette liste ?

«Spartacus» était le nom de notre campagne prud’homale de 2009. Nous nous considérons comme des citoyens esclaves du système. Nous subissons de décisions parfois parfois injustes et incroyables de nos élites régionales. Nous sommes des citoyens comme tout le monde, et nous n’avons aucune ambition politique particulière.

C’est donc plus un organisme de veille qui souhaite dénoncer les malfaçons du Conseil régional ?

Nous ne sommes pas exactement un organisme de veille. Nous partons d’un constat simple : la vie devient de plus en plus difficiles pour plusieurs franges de la population. Avant, la classe moyenne arrivait à s’en sortir. Aujourd’hui, les personnes âgées, les jeunes, les classes moyennes ne s’en sortent plus. Dans notre région, par exemple, qui compte beaucoup d’agriculteurs, le revenu moyen pour cette profession a baissé de 25%. Et je ne parle pas des producteurs de lait, nombreux dans la Loire et dans d’autres départements. Pour nos élites régionales, la vie, par contre, est plutôt belle, alors qu’en sept ans, l’inflation a augmenté de 6,9%. Et en parallèle, les dépenses du Conseil régional augmentaient de 50%, alors que la fiscalité n'augmentait que de 38%. La dette, elle, pendant ce temps, flambait à 270% ! Ces chiffres nous ont été fournis par l'association CANOL pour la période de 2003 à 2007. Autre exemple : le déménagement du siège du Conseil régional, qui va être transféré de Charbonnières à Confluence, prévu à la base pour économiser de l’argent. D’un budget ficelé à 96 millions d’euros au départ, on est aujourd’hui à plus de 150 millions d’euros de dépenses. On nous laisse présager que les 200 millions d’euros pourraient être dépassés, pour s’apercevoir qu’au final, tout le personnel du Conseil régional ne tiendra pas dans les locaux. C’est quand même incroyable ! Pour pouvoir caser ces personnes qui ne demandent qu’à travailler, le Conseil Général va louer des locaux tout autour de Confluence, qui devient un des quartiers les plus chers de Lyon, pour 500 000 euros par an ! Il me semble que 500 000 euros par an représentait le coût annuel des locaux de Charbonnières. Où est le sérieux là-dedans ? Où est la gestion de bon père de famille ? Nous les «Spartacus» voulons vous donner un droit de regard aux citoyens sur ce que font ces gens là.

Comment mettre en place ce droit de regard si vous ne souhaitez pas vous frotter à l’outil politique ?

Nous ne sommes pas des techniciens de la politique, et nous n’allons pas bâtir un programme politique. Ce que nous voulons, c’est contrôler ce que font ces élites politiques au niveau de la région, et savoir comment ils dilapident notre argent. Si nous avons des élus, ils auront non seulement un droit de regard, mais ils vont travailler sur les dossiers et utiliser leur droit d’information.

Quel terreau social compose votre mouvement ?

Dans «Spartacus» vous avez des actifs, des inactifs, des retraités, des chômeurs, des jeunes, des chefs d’entreprise, des salariés, des ouvriers... C’est une vraie démarche citoyenne. Nos avons des personnes de droite, de gauche et du centre. Nous aurons des candidats dans tous les départements. A la base nous étions trois citoyens mécontents  de ce qui se passe aujourd’hui dans notre région. Aujourd’hui, nous estimons que nous sommes environ 10 000.

Qui va financer votre campagne pour les Régionales ?
Les financement des élections ne doit se faire bien entendu que par des personnes physiques. Nous allons financer nous même notre campagne. Les gens qui seront présents sur les listes vont participer au financement de l’impression des bulletins de vote et des professions de foi. Nous avons également quelques généreux donateurs.

Pensez-vous déjà à de prochaines échéances politiques, en particulier au niveau national ?

Nous avons été contacté par des citoyens d’autres régions qui souhaitent nous rejoindre. Mais je ne sais pas particulièrement comment le mouvement se développera.

Que pensent les partis politiques «classiques» du mouvement «Spartacus» ?
Au tout début nous avons fait face à l’ignorance. S’en est suivi la moquerie, pour finir par la prise conscience qu’effectivement, nous allions avoir des candidats dans tous les départements. Les partis commencent à réellement nous prendre au sérieux, et prendre au sérieux le fait que la démarche citoyenne pourrait faire de nombreux adeptes dans notre région. A bien regarder les sondages, avant l’apparition de «Spartacus», la gauche était donnée ultra-favorite. Certains partis aimeraient que «Spartacus» réussisse son pari pour que la gauche ne passe pas au premier tour dans notre région. La gauche s’inquiète, et nous avons des informations là-dessus, sur le fait que «Spartacus» pourrait les affaiblir. Notre démarche citoyenne pourrait leur faire du tort. Toutefois, le grand perdant de notre région risque d’être le Modem, et «Spartacus» pourrait accélérer le



Tags : régionales | spartacus | regionale |

Commentaires 22

Déposé le 12/03/2010 à 13h52  
Par james Citer

vive la France libre. vive la français libre.

Déposé le 11/02/2010 à 14h37  
Par Cedman77 Citer

Eh bien ! Je viens de poster sous un autre article qui parlait d'eux. Evidemment, cela plaît à tout le monde. En cherchant bien, on a tous un sujet de mécontentement. Mais qu'en sera-t-il lorsque je serai mécontent de mon voisin et ce dernier mécontent de moi ? On fait rien, on nous tue tous les deux ? Bref, c'est pire que de la démagogie.

Déposé le 02/02/2010 à 16h02  
Par balou Citer

contre toute attente l espoir va renaitre je vous souhaite bonne chance

Déposé le 02/02/2010 à 15h51  
Par hitch Citer

Si un groupe politique peut nous sortir de la crise économique dans lequel les grands partis nous ont mis, alors je me dis pourquoi pas. Nous avons tous jugé sur pièce ce que nos précédents gouvernants ont faits pour nous, alors pourquoi pas un petit poucet. Bonne chance et courage

Déposé le 02/02/2010 à 15h39  
Par abdel Citer

votre audace vous sera très certainement bénéfique bonne chance!!!

Déposé le 02/02/2010 à 15h36  
Par moha' Citer

votre demarche politique est très audacieuses je vous soutien entièreùen bonne continuation!!!

Déposé le 02/02/2010 à 15h34  
Par Ali Citer

Je soutiens votre démarche politique et suis dérière vous ! Bonne chance !

Déposé le 02/02/2010 à 15h32  
Par MOMO Citer

Si spartacus est un remake du combat de David contre Golliath alors je préconise pour ce nouveau groupe politique un long parcours dont il sera éviter les embuches. Que nos impôts soient gérés par des hommes de terrain c'est pour moi sain et de bon sens cOURAGE

Déposé le 02/02/2010 à 15h28  
Par radou Citer

enfin du renouveau dans le paysage politique. Je vous souhaite à tous et à toutes bonne chance, et bon vent.

Déposé le 02/02/2010 à 15h19  
Par abdeli Citer

Je suis particulièrement content de voir une nouvelle alternative politique, différente des partis traditionnelles qui nous servent la même soupe lors des élections. Je vous souhaite bonne chance, et pleins de réussites Amitiés

Déposé le 30/01/2010 à 22h55  
Par Sebastien Citer

http://www.operation-spartacus.fr ne faisons plus confiance aux professionnels de la politique. Pour une transparence de nos finances Votons Spartacus.......... En tous cas c'est peut-être enfin un vote utile

Déposé le 13/01/2010 à 16h38  
Par Roro Citer

Voilà une conception bien curieuse de la politique : pas de projet, un seul objectif bloquer ! Quelle attitude positive ! On a déjà connu beaucoup en France de ni de droite ni de gauche. Quand on veut être partout, on est nulle part.

Déposé le 06/01/2010 à 08h35  
Par Gérard Citer

enfin des gens claires, nous serons où passe notre argent. Je vous apporte tout mon soutien. BRAVO SPARTACUS...... CONTINUEZ..........

Déposé le 05/01/2010 à 19h51  
Par Guillaume Citer

Enfin des personnes comme nous (le peuple) qui vont pouvoir suivre tous ce qui se fait avec notre argent. il faudrait plus de gens comme vous. la lumière sera enfin faite sur tous ce que les politique nous cache. Vous avez ma voie et tous ma confiance pour l'avenir. Allez SPARTACUS, montre nous que nous sommes pas juste des esclaves pour divertir les pouvoir d'en haut.............

Déposé le 04/01/2010 à 14h15  
Par Bérengère Citer

Le peuple représenté par le peuple ! Ca nous changera des "élites" politiques qui sont si loin de la réalité ! Bonne chance les spartacus, on sera derrière vous !

Déposé le 02/12/2009 à 09h49  
Par An Citer

Marie, J'ai contacté Spartacus à un email trouvé sur internet et j'ai eu une réponse ! C'est operation.spartacus@gmail.com

Déposé le 30/11/2009 à 15h55  
Par audrey Citer

bravo! enfin une vraie liste citoyenne. continuez nous ferons voter pour vous.

Déposé le 30/11/2009 à 09h52  
Par Sébastien Citer

Ils vont faire un tabac !! A la grande joie des citoyens que nous sommes ! Faire contrôler les comptes publics par des gens "comme tout le monde", c'est la gestion du 21è siècle... Bravo à eux !

Déposé le 29/11/2009 à 18h25  
Par Marie Citer

Bonjour Comment obtenir les coordonnées de ce mouvement ? Merci à vous Marie

Déposé le 28/11/2009 à 11h18  
Par Gaelle Citer

A t-on envie de savoir ou vas notre argent ?? et bien oui, au risque d'être encore plus dégouté des politiques, peut être aurons nous envie de nous investir à leur coté !! En tout cas, cette initiative citoyenne est bonne !

Déposé le 28/11/2009 à 01h33  
Par Cécile Citer

Le leader de cette liste était sur candidat sur les listes de Perben (UMP) aux dernières municipales. Pour l'"apolitisime" auquel il veut nous faire croire, on repassera ! En tout cas, ce n'est certainement pas en votant pour un individu qui s'est acoquiné avec l'UMP qu'on peut montrer son mécontentement...

Déposé le 27/11/2009 à 19h30  
Par Méli Citer

Enfin des gens qui vont défendre nos intérêts. J'espère que vous irez au bout qu'on vote pour vous !

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.