Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Régionales 2010 : UMP, y es-tu ?

Le meeting de lancement de campagne de l’UMP pour les Régionales de mars s’est tenu vendredi soir à l’Espace Tête d’Or à Villeurbanne. Françoise Grossetête et les têtes de listes départementales y ont, tour à tour, présenté leur programme à travers dix engagements. Au menu : la promesse de ne pas augmenter les impôts, de valoriser la formation, raccourcir les circuits entre les différentes entités territoriales, désengorger les territoires. A noter la présence de Bernard Accoyer, président de l’assemblée nationale, en CDD de 44 jours à la tête du comité de soutien régional à Françoise Grossetête. Une ambiance convenue pour une soirée sans enthousiasme. Récit.

«Françoise Grossetête n’est pas dans le déclaratif, elle est dans l’action.» Philippe Cochet, président de la fédération UMP du Rhône, y va de son petit compliment. A la tribune, Damien Abad, tête de liste de l’Ain, cite De Gaulle pour terminer son discours. Et tous passent au pupitre, têtes de listes départementales en binôme, rivalisant de mots plus ou moins subtils à l’encontre de Jean-Jack Queyranne, que tous renomment «Jean-Jack 1er.» Ça y est, la campagne UMP a été lancée vendredi soir en Rhône-Alpes, devant un parterre de 500 sympathisants. De toutes les fédérations départementales, hommes et femmes se sont déplacés pour faire le nombre. Un public en éveil par intermittence, mais qui aura eu le mérite de sortir de sa torpeur à l’évocation du nom de Nicolas Sarkozy par la tête de liste de la Loire et maire de Feurs Jean-Pierre Taite. Reflexe conditionné sans doute, le tout sous l’oeil bienveillant et approbateur de Bernard Accoyer, tribun d’un soir, au titre de sa présidence au comité de soutien régional à la candidate UMP. Des références à De Gaulle, du Nicolas Sarkozy sous-jacent dans le texte, et la présence du quatrième personnage de l’État pour l’occasion, l’UMP a sorti la grosse artillerie pour marquer son entrée dans la bataille. Et la région Rhône-Alpes dans tout ça ?

" Une majorité radis-pastèque "

Chaque tête de liste départementale y est allé de sa doléance à la tribune. Et si, à reprendre Philippe Cochet, Françoise Grossetête est dans l’action, ses lieutenants départementaux se sont plus confortés dans une posture de réaction. Et l’objet du courroux, c’est évidemment Jean-Jack Queyranne, auquel on objecte pêle-mêle un endettement record, une aliénation aux Verts, et un manque de cohérence idéologique. «Une majorité composite» pour Bernard Accoyer, quand Fabrice Marchiol, tête de liste en Isère, évoque une majorité «radis-pastèque» pour vilipender «la majorité de convenance» rose-verte emmenée par Jean-Jack Queyranne, pastichant au passage une célèbre formule politique (1). Au reproche de l’inconstance idéologique s’ajoute celui des actions menées durant le mandat. Et quand Philippe Meunier, numéro deux sur la liste du Rhône, évoque, sanglots dans la voix, le souvenir du projet de la gare de l’aéroport Saint -Exupéry, mené autrefois par une droite majoritaire à la Région, l’auditoire manque verser sa larme. Souvenir, souvenir... Entre costaud et mélo, les arguments avancés vendredi soir avaient plus des allures de matraquage en règle des adversaires que de programme. Et Françoise Grossetête de terminer ce grand oral collectif par son discours, et invitant ses camarades de la tribune à entonner avec elle la Marseillaise. Une longue session oratoire où chacun a pu glisser sa formule. La parole donnée à tous, l’unité retrouvée, voilà pour les apparences. Mais en coulisses, les dissensions demeurent, et la grogne persiste.

" Elle est où la diversité ? "

«Elle est où la diversité dans cette liste ?» s’emporte Mustapha Ghouila dans le vestibule de l’Espace Tête d’Or, alors même qu’à la tribune ses colistiers parlent encore. Le délégué du Rhône et vice-président de l’ANEB, 20ème sur la liste du Rhône, ne mâche pas ses mots. Lui aussi fait partie des mécontent, des mal placés. «En 2004, j’étais 16ème, en 2010, je suis 20ème... A quoi dois-je m’attendre pour le prochain scrutin ?» Et la cas de Mustapha est symptomatique de l’acrimonie ambiante. L’argument de la diversité pour justifier du mécontentement de sa place sur la liste, où quand l’éthique bienvenue prend la défense des intérêts privés. Cela reflète d’ailleurs bien l’ambiance de cette soirée de vendredi : tout est en place mais rien ne convient. L’enthousiasme affiché sera-t-il suffisant pour emporter la majorité des sympathisants, quand les colistiers hurlent au scandale pour un rang de plus ou de moins ? Difficile d’y croire, même avec la meilleure volonté. Et que dire des absences criantes d’Emmanuel Hamelin et de Laure Dagorne, conseillers régionaux sortants et victimes expiatoires du renouvellement et de l’ouverture. Certes Jean-Claude Carle, tête de liste en Haute-Savoie et président du groupe d’opposition UMP au conseil Régional, y est allé de sa petite sympathie. «Nous avons une pensée pour ceux qui ont été avec nous pendant six ans au conseil» réconforte-t-il. S’ils ont fait le choix de ne pas venir, ils seront sans doute contents d’apprendre qu’à la tribune, on pense à eux. Peut être auraient-ils préféré qu’on les évoque à la constitution des listes, plutôt que dans une sonnerie aux morts convenue.

Et pourtant, entre Jean-Jack Queyranne et Françoise Grossetête, il n’y a pas tant de différences. Leur programme est présenté selon le principe d’une liste exhaustive numérotée (quinze points pour Queyranne et dix engagements pour Grossetête) et les enjeux abordés sont sensiblement les mêmes. Aucune spécificité particulière comme le Modem d’Azouz Begag qui veut parler aux gens du haut d’un tabouret ou Europe Écologie d'un Philippe Meirieu émerveillé quotidien de l’écologie-panacée. Mais il manque une magie, un emportement collectif du côté de l’UMP, qui est beaucoup plus palpable du côté de la campagne de Jean-Jack Queyranne. Et pourtant, à voir Pascal Ronzière et Jérémy Thien, pourtant rivaux dans la 9ème circonscription du Rhône, rigoler ensemble de bon coeur, on imagine la concorde pas très loin. L’UMP a 43 Jours pour s’inventer l’enthousiasme nécessaire pour emporter le suffrage des électeurs, et faire mentir les sondages. Gageure ou objectif, réponse le 21 Mars, au soir du deuxième tour des Régionales.

(1) Formule définissant les radicaux de l'entre-deux-guerres : "Les radicaux, c'est comme les radis, rose à l'extérieur, blanc à l'intérieur et toujours près de l'assiette au beurre"

Interview de Françoise Grossetête au sortir du meeting de vendredi à Villeurbanne.

 



Tags : ump | regionales 2010 |

Commentaires 21

Déposé le 10/02/2010 à 10h27  
Par lol Citer

Déposé le 09/02/2010 à 23h17  
Par michel Citer

ghouila li c est federe tout lle monde en 1993 il àetais candidat au legslative bron vaux rilleux son score est de 4 pour cents au deuxieme tour il à fait battres un certains j j querane !

Déposé le 09/02/2010 à 10h32  
Par a monsieur ghouila Citer

Ghouila, si vous existiez sur autre chose que "je suis d"'origine magrebhine" vous seriez surement éligible. Là non. Etre d'une origine ou d'une autre n'est pas un programme politique.

Déposé le 08/02/2010 à 13h29  
Par nicov Citer

Je pense que l'UMP devrait se faire petite vu l'incompétence de leur tête de liste ! http://www.dailymotion.com/video/xbu2c4_debat-lyon-capitale-le-bestof-de-fr_news

Déposé le 08/02/2010 à 10h06  
Par Joseph Citer

Pour les voeux de l'UMP un certain monsieur, 2ème sur cette liste a refusé de parler à une sympathisante !!! Est-ce parce qu'elle est ARABE ??? Cette personne représente beaucoup et là c'est une très grave erreur de ce monsieur.... Sera t-il candidat aux prochaines législatives et surtout sera t-il élu ?

Déposé le 08/02/2010 à 10h02  
Par Joseph Citer

Pour Mr "alexis".... cette liste est une liste d'union ???? DU COPINAGE !!!! Effectivement, nous sommes TROUS FRANçAIS.... Arrêtons avec le mot DIVERSITE, mais la France n'est plus celle des GAULOIS..... Nous devons penser à tous nos Français qui ne se reconnaissent pas dans cette liste !!!!

Déposé le 08/02/2010 à 09h17  
Par Sam Citer

Madame, les musulmans ne sont pas tous issus de la diversité. Merci de ne pas faire d'amalgames en brandissant la menace d'un boycott des musulmans si des politiques d'origine maghrébines sont out. Ca devrait avoir rien à voir !

Déposé le 07/02/2010 à 23h37  
Par alexis Citer

franchement faut arrêtez avec la diversité a tout va..on prend des gens pour leur compétences..on va pas mettre des gens de la diversité nul pour le plaisir et les beaux yeux de certains... Quant à notre liste, elle a peut être suscité des mécontentements..mais elle au moins est le signe de l'UNIOn alors que la gauche marque une fois encore sa désunion... je voterai UMP sans hésiter parce que le programme est conforme à ce que nous attendons..je paye pas d'impôts pour que l'on construise des palais à des élus...

Déposé le 07/02/2010 à 20h43  
Par JC le TOUNSI ! Citer

C'est quoi LA DIVERSITE ???? Monsieur "la gauche" êtes-vous Français ? Arrêter de parler de DIVERSITE !!!!

Déposé le 07/02/2010 à 11h35  
Par La Gauche Citer

La lilste de Queyranne va gagner parce que tous les gens de la Diversité ne veulent plus du sarkozisme et que dans les quartiers populaires il n'a cessé de nous stigmatiser avec le débat sur l'identité nationale pensant récupérer les voix du FN. Farida Boudaoud (Conseillère Régionale) représentera à elle toute seule la Diversité car elle sera certainement Vice Présidente. Dehors l'UMP et le débat de l'immigré marcocain Besson.

Déposé le 07/02/2010 à 09h33  
Par JC le TOUNSI ! Citer

Qu'est la DIVERSITE ???? Sommes-nous TOUS FRANçAIS ? OUI ou NON ? Prenez des personnes de valeur, des personnes qui connaissent le terrain, des personnes qui peuvent vous faire gagner des élections.... Des "parachutés", des "chouchous"...... Vous partez DROIT AU MUR ! Monsieur QUEYRANNE : vous avez déjà GAGNE.

Déposé le 07/02/2010 à 09h28  
Par JC le TOUNSI ! Citer

Il y avait parait-il plus de 200 candidats pour être sur cette liste !!!! Où étaient-ils pour la présentation de la liste ???? N'y a t-il que le fric ou les honneurs qui les intéressent ???? Messieurs les Dirigeants : un grand coup de balai.....

Déposé le 06/02/2010 à 20h41  
Par nadia Citer

je suis triste pour monsieur ghouila!un homme de terrain remarquable un leader dans les quartiers populaires quel dommage pour l'UMP

Déposé le 06/02/2010 à 19h51  
Par France-Diversité Citer

Monsieur Ghouila se bat depuis 20 ans pour la droite dans les quartiers populaires. Résultat des courses il n'est pas reconnu. Nous tirons toutes les conclusions concernant sa place sur les listes en terme de suffrages?

Déposé le 06/02/2010 à 18h45  
Par jean Citer

i@nafnaf/ je trouve que vous etes bien dure avec Mr Ghouila car nous l'avons toujours vu sur le terrain à tracter pour le RPR et maintenant l'UMP. C'est vraiment une homme de terrain et j'étais avec lui lors de la venue de Brice Hortefeux à Oullins. C'est un militant qui aurait mérité mieux que ce que lui donne l'UMP aujourd'hui.

Déposé le 06/02/2010 à 18h32  
Par Le Gessien Citer

S'il commencent déjà à se taper dessus dans les coulisses... ils n'apportent rien au débat, vont être obligés de défendre la réforme territoriale, antidémocratique et vouée à la centralisation du pouvoir, qui supprime les compétences générales de la région et la proportionnelle pour avantager l'UMP. Ils me dégoûtent.

Déposé le 06/02/2010 à 17h41  
Par nafnaf Citer

Comment se poser la question de la diversité quand la tête de liste départementale en est issue et est un exemple de l'intégration républiquaine. A Monsieur Ghouila qui répend son fiel en coulisse, j'ai envie de dire : un colistier, c'est comme un ministre, sa ferme sa gueule ou sa s'en va ! A bon entendeur...

Déposé le 06/02/2010 à 17h40  
Par Nadia Citer

Pas de Diversité à l'UMP alors pas de vote pour l'UMP. Exit Mustapha Ghouila et Mohamed Rabehi (Conseiller Municipal de Décines), l'UMP pourra se passer du vote des musulmans (3,5 millions d'électeurs).

Déposé le 06/02/2010 à 17h20  
Par le gastronome Citer

même l'apéro n'était pas bon c'est vous dire les amis. virer moi tout ca. a droite ou sont les Pasqua, les Juppé et autres. Seguin tu nous manque pour filer un gros coup de gueule. enfin les gens que j'ai vu hier soir n'étaient pas des politiques.

Déposé le 06/02/2010 à 17h17  
Par le malin Citer

bravo a ce ou cette journaliste son récit est criant de vérité. Cochet toujours égal a lui même, c'est a dire nul avec ses boutades de bistro. des promesses toujours des promesses voila les discours et après c'est comme d'habitude. les 2 jours d'élection j'irai à la pêche au thon rouge pour faire ch... hulot.

Déposé le 06/02/2010 à 16h57  
Par boudigue Citer

Franchement c'est des gros nazes l'UMP. ILs ont vraiment déçu depuis 2007. Ils ne risquent pas de gagner en Rhône-Alpes

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.