Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Régionales 2010 : les “Spartacus"en seront!

Emboîtant le pas au Modem mardi matin sur les marches de la Préfecture, «Spartacus», le parti du ras-le-bol et du mécontentement, a déposé ses listes pour les élections régionales de mars. Une victoire en soi pour ce collectif de citoyens mécontents, qui dorénavant espère être la bonne surprise de ce scrutin. Et de viser même au-delà des 10% pour se maintenir au second tour ! Ce dessein rêvé prend des allures d’objectif dans la bouche de Michel Dulac, tête de liste régionale du mouvement. Les «Spartacus», qui gagnent en crédibilité, vont devoir maintenant se faire plus visible sur leur programme et leurs intentions, au delà de leur grogne fondatrice. Interview.

Lyon Mag : Vous avez déposé ce matin vos listes à la préfecture du Rhône ?
Michel Dulac :
Nos listes seront validées le 22 Février. Aujourd’hui elles ont été recueillies. Nous sommes dans les clous. Et nous sommes fiers, le pari est réussi. La liste du mécontentement et du ras-le-bol «Spartacus» est sur la bonne voie. Nous sentons sur le terrain que les rhônalpins sont derrière nous, à fond. Nous connaissons les difficultés que rencontre notre société. Nous connaissons bien les problèmes que connaissent les rhônalpins et nous devons renverser cette situation. Nous nous rendons compte aujourd’hui que l’argent des contribuables est mal géré. En ce qui concerne le conseil Régional, nous voyons de gros projets arriver, mais qui ne correspondent pas aux préoccupations des français d’en bas.

Avez-vous eu de la peine pour faire le nombre et pour financer votre campagne ?
Oui. C’est un combat et ce fût dur. nous ne sommes pas des professionnels de la politique et nous apprenons. Il est très difficile de monter une liste et il existe beaucoup d’embûches , juridiques et financières. Tout est fait pour que les petites listes n’existent pas.

Combien vous a coûté votre participation aux élections régionales ?
A peu près 180 000 euros. C’est énorme. Nous ne sommes pas là pour dépenser de l’argent, mais pour en faire gagner.

Les 5%, vous y croyez ?
Je vais vous dire franchement, si nous ne pensions pas faire 5%, nous n’aurions jamais monté cette liste. Nous savons que nous ferons plus de 5%. Et ça ne sera pas 5%, pas 10%, et la surprise se fera au delà. Pour la bonne raison que nous arrivons au bon moment. La dette a rejoint le PIB aujourd’hui. C’est très grave. Si les électeurs n’ont pas compris que nous arrivions au bon moment, ils n’ont qu’à continuer avec les mêmes. Nous serons libres et indépendants. Nous ne voulons pas être politisés. Nous voulons rester ce que nous sommes aujourd’hui, entièrement apolitiques. Nous ne voulons pas changer la face du monde, mais nous voulons gérer mieux.

A quelle mauvaise gestion pensez-vous particulièrement ?

Je pense au «palais» de Jean-Jack Queyranne (nouveau siège du conseil Régional à Confluence - NDLR). Le bâtiment qui est en train de se construire va faire deux à trois fois le budget initial.  D’un prix de départ de 96 millions d’euros, il finira peut être effectivement à plus de 200 millions d’euros. Nos ne tolérons pas de telles pratiques.

Que ferez vous si, au soir du premier tour, vous êtes en position de rejoindre une liste ou de vous maintenir ?

Nous voudrions seulement faire plus de 10%. Nous voulons rester ce que nous sommes, être visibles sans être encartés. Si nous avons décidé de monter une liste, c’est parce que nous ne faisons plus confiance aux élites de la politque. Nous voulons des personnes qui se lèvent tôt le matin et qui savent gérer un budget comme un ménage ou une entreprise le gérerait. En bon père de famille. Pour cela, nous espérons faire plus de 10%, et nous nous maintiendrons au second tour.

Et si vous faîtes entre 5% et 10%, allez-vous rejoindre un parti traditionnel ?

Nous n’avons pas pensé à cette perspective. Nous sommes presque sûrs que nous ferons plus de 10%.

La liste «Spartacus» ne présente donc un intérêt que si elle dépasse 10% ?

Pas sur. Car cela, malgré tout, nous met un pied à l’étrier. Quand on pense que certains grands mouvements on fait moins de 5% au précédentes élections... Aujourd’hui, nous avons une demande nationale pour ce parti. Bien sur, en deux ou trois mois, nous ne pouvons pas monter un mouvement national. Mais si aux Régionales nous faisons entre 5% et 10%, pourquoi pas.

Les partis traditionnels ont-ils essayé de vous proposer un arrangement pour que vous vous retiriez ?
Nous avons eu des approches, de diverses manières. Mais nous avons dit ouvertement que nous n’étions ni de droite ni de gauche, et que nous voulions garder notre indépendance.

Vous étiez 15ème aux Municipales 2008 sur la liste de Dominique Perben dans le 3ème arrondissement, vous n’êtes pas un réservoir de voix déguisé pour l’UMP au deuxième tour ?
J’ai été quinzième sur la liste de Dominique Perben. Mais pour les Municipales. C’est une élection particulière, et une mairie doit être gérée par les concitoyens. J’ai d’ailleurs eu, à l’époque, des propositions de droite et de gauche. J’ai suivi cet homme car il me plaisait. Mais, pour vous dire la vérité, nous pensions être élus. Si je rejoins une liste, c’est pour le bien être des électeurs. Les titres, je m’en fiche. Et je ne roule pas pour l’UMP au second tour, je peux vous l’assurer.

Avez-vous un programme ?
Bien sur. Nous ne sommes pas des enfants de choeur. Nous avons sur nos listes des personnes qui sont plus que compétentes. Si ce ne sont pas des professionnels de la politique, ce sont des gens qui savent ce que c’est de gérer une entreprise. Nous avons des banquiers, des juristes, des comptables. Nous avons des personnes dignes de mener une région. Et notre programme ne sera pas virtuel, il sera porteur de fruits.

Ce programme est-il accessible ?
Il sera visible sur notre site mercredi ou jeudi.



Tags : régionales | regionales 2010 | spartacus |

Commentaires 6

Déposé le 04/03/2010 à 22h21  
Par marcelo07 Citer

il est temps de changer et virer ces socialistes qui ne savent pas gerer mais depenser sans compter . pour critiquer , ils sont champions , et pour gaspiller l'argent des contribuables , on peu leur decerner la medaille olympique un bon changement ne ferais pas de mal

Déposé le 04/03/2010 à 22h12  
Par marcelo07 Citer

comme tout socialiste , qui ne savent pas gerer mais gaspiller a volonté , il est temps de faire le menage . et voter pour spartacus qui peu nous apporter que de bonnes choses vue que nous n'avons plus rien a esperer de toute cette bande de bons a rien qui ne pensent qu'a eux marcelo07

Déposé le 11/02/2010 à 14h28  
Par Cedman77 Citer

Apolitique ? Bah oui, on fait campagne pour les régionales ! En même temps, le parti des mécontents devrait largement pouvoir réunir presque l'ensemble de la population : patrons surtaxés, ouvriers trop peu payés, immigrants mal intégrés, les vieux qui bossent plus, les jeunes qui bossent pas encore, les chômeurs qui veulent retourner bosser, ceux qui veulent pas retourner bosser, les intérimaires qui veulent des CDI, les femmes au foyer qui élèvent leurs enfants, les retraités qui approchent du seuil de pauvreté etc. etc. etc. Les mécontents, dehors ou au pouvoir ? C'est terrible la liberté d'expression, à protéger et utile, mais terrible.

Déposé le 10/02/2010 à 23h06  
Par seb Citer

Et si vous faîtes entre 5% et 10%, allez-vous rejoindre un parti traditionnel ? tu parle d'une question, c'est les autres qui vont supplier SPARTACUS pour les rejoindre. ils vont faire plus que 10% même 20%. allez sur http://www.operation-spartacus.fr et vous serez on parle plus souvent de spartacus que des autres parti traditionnel. les gens en ont mare de leur non professionnalisme. Ils ne pensent qu'à s'enrichir sur notre dos RAS LE BOL.......

Déposé le 10/02/2010 à 11h17  
Par azouzlegag Citer

Déposé le 09/02/2010 à 22h32  
Par benzema Citer

Vidéo affligeante de la candidate UMP s'emmelant les pinceaux lors d'un débat sur la culture. Incompétence quand tu nous tiens.... http://www.dailymotion.com/video/xc5wdk_le-zapping-de-fran%C3%A7oise-grosset%C3%AAte_news

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.