Toni Musulin va attaquer le Progrès pour diffamation

Toni Musulin va attaquer le Progrès pour diffamation

Le quotidien régional révélait dans son édition de mercredi qu’une deuxième instruction avait été ouverte pour « recel et complicité ». Les avocats de Musulin, Mes Bambanaste et Cottet-Bretonnier, envisagent de poursuivre le quotidien pour "délit de fausse nouvelle".

Une instruction qui aurait pour objet les 2,5 millions d’euros toujours introuvables. Faux selon les avocats de l’ex-convoyeur de fond, qui vont saisir le procureur général pour « délit de fausse nouvelle ». Ils demandent également à publier un droit de réponse dans le Progrès.

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.