Philippe Meunier dresse un constat sans pitié de la défaite de l'UMP

Philippe Meunier dresse un constat sans pitié de la défaite de l'UMP

Philippe Meunier, second de la liste départementale du Rhône, a parlé dimanche soir de "défaite de l'UMP". Il a vivement fustigé que les élections régionales aient pris une mesure nationale, et a pointé du doigt le passage de ministres venus soutenir Françoise Grossetête durant l'entre-deux-tours.

Le député du Rhône a durement critiqué la politique d'ouverture pratiquée par Nicolas Sarkozy, reprochant a demi-mots des listes vampirisées par les candidats d'ouverture, et a pris l'exemple de la nomination de Didier Migaud à la Cour des Comptes comme illustration de ce manque de cohérence. Philippe Meunier est le seul candidat de l'UMP a reconnaître la déconfiture de la droite régionale.

2 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Alain le 22/03/2010 à 12:52

Philippe Meunier a raison dans son analyse. Les français votent pour l'UMP et se retrouvent avec des socialistes dans le gouvernement. Personnellement , je ne vote pas UMP pour retrouver au gouvernement des individus qui font l'apologie de relations sexuelles avec des gosses (pour reprendre l'expression originale). Les discours sont de droite mais l'action du gouvernement est de gauche. Et les rares bonnes promesses de droite ne sont pas tenues. Le vrai responsable de la défaite de l'UMP, c'est l'UMP.

Signaler Répondre

avatar
nonmaiscepaspourdire le 22/03/2010 à 08:42

Très peu de personnes connaissent leur président de région en dehors de ces élections et puis on ne veut pas forcément que la politique locale ressemble à celle menée par L'UMP de Sarkosy. Quand au fait que Sarkosy partage le gâteau avec des socialistes, c'est dur à avaler, mais ça a le mérite d'être drôle, surtout quand on voit la tête de certains !!!

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.