Le père de famille angolais sans-papier retrouve finalement la liberté

Le père de famille angolais sans-papier retrouve finalement la liberté

Jeudi, il a quitté la maison d’arrêt de Lyon-Corbas pour être embarqué dans un avion en vue de son expulsion vers son pays d’origine. Mais lors de l’escale à Francfort en Allemagne, le pilote a refusé de transporter ce passager menotté, il a donc été renvoyé au centre de rétention de Saint-Exupéry.
Guilherme Azanga a finalement été remis en liberté samedi soir à l’issue de son passage devant le juge de la liberté et de la détention… RESF demande maintenant sa régularisation.
Les profs et les parents d’élèves de l’école de ses enfants dans le 7e arrondissement s’étaient fortement mobilisés ces dernières semaines.

Tags :

prison

Angolais

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.