Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Aubry recadre une nouvelle fois Collomb

Après les attaques de son porte-parole Benoit Hamon, c’est au tour de Martine Aubry, secrétaire nationale du PS, de réitérer ses mises en gardes contre Gérard Collomb. Elle l’a fait à huis clos devant un parterre de sénateurs, le 25 mai. Le maire de Lyon, un temps à l’initiative du mouvement de la gauche réformiste, devient de plus en plus esseulé au sein de son propre camp. Compliqué.

« Gérard, tu passes ton temps à te répandre contre la direction dans la presse, alors qu'on ne t'entend jamais au bureau national... Enfin, quand, par extraordinaire, tu es présent. » Tutoiement et paternalisme véhiculent un propos plus âpre de la part de Martine Aubry, qui visiblement en a soupé du comportement dissident de Collomb. Les enjeux du cumul des mandats et de l’âge de départ à la retraite, dorénavant tranchés pas Solférino, laissent peu d’espace de digression à Collomb pour faire entendre sa voix. Un changement de statut pour ce dernier, passant du novateur au dissident, et qui risque de l’isoler définitivement des cadres du parti. Ce cavalier seul sera-t-il productif ? A l’heure ou Aubry, Strauss-Kahn et Royal semblent marcher main dans la main pour ne pas reproduire les erreurs de 2007, Collomb ne peut désormais plus compter que sur un ralliement massif à sa cause des barons locaux.



Tags : collomb | conseil municipal | ps | aubry | presidentielles | primaires |

Commentaires 9

Déposé le 03/06/2010 à 00h03  
Par Le Ché Citer

Aubry c'est bien la dame qui avec les 35h a filé plein de congés aux cadres pendant que les ouvriers perdaient les temps de pause de douche et de désahabillage et gagnaient la flexibilté ? c'est elle ou bien ?

Déposé le 02/06/2010 à 15h12  
Par romain blachier Citer

Juste une précision: au PS on se tutoie...pour le reste assez d'accord avec K-Rim

Déposé le 02/06/2010 à 14h29  
Par K-Rim Citer

POUSSER AUBRY POUR ÉVITER STRAUSS-KAHN D'où la consigne donnée par le "Château" à ses troupes: concentrer les tirs sur la première secrétaire du PS. Non pas pour l'enfoncer, mais au contraire... Pour la favoriser. Cité, toujours dans Le Figaro, un responsable - anonyme - de la majorité explique : "Ce que d'aucuns appellent déjà une stratégie anti-Aubry est, en fait, une stratégie pro-Aubry. Elle tape sur la majorité pour rassembler son camp à gauche et nous nous efforçons de l'y aider. Plus elle se rapprochera de l'extrême-gauche, moins son discours sera crédible". (Le Monde) En bref, Aubry joue perso, manipulée par les thématiques lancées par Sarkozy qui redoute un duel avec DSK. Merci Martine, grâce à toi on va se reprendre Sarkozy pour 5 ans ! A force de flatter ton flanc gauche, tu vas finir par être désignée en 2011 mais pas en 2012. Triste spectacle.

Déposé le 02/06/2010 à 14h23  
Par Socialitor Citer

Si l'aile réformiste du PS c'est faire de l'UMP modéré, qu'il rejoigne le Sarko band. L'objectif de Collomb est de finir Ministre. Sa stratégie est claire. Il soutient DSK et marque son opposition à Aubry. 2 solutions avec les sondages actuels : DSK gagne les primaires et la Présidentielle, Collomb est Ministre. Aubry gagne les primaires et perd la Présidentielle, Collomb ets Ministre d'ouverture Bien joué Gégé ! Qui deviendra Maire de Lyon ?

Déposé le 02/06/2010 à 13h38  
Par au nom de la rose Citer

Mais qui est madame Aubry ? Cette femme qui a cristallisé autour d'elle une seule ligne politique, l'opposition à Ségolène Royal...? Ca ne fait pas un programme, et encore moins une ligne politique... Pourquoi s'en prendre à Gérard Collomb ? Il est fidèle à ses convictions, et a toujours défendu les positions de l'aile réformiste du PS. Seraient-ce les sondages très favorables à DSK qui rendent madame Aubry agressive ces derniers temps ?!

Déposé le 02/06/2010 à 13h32  
Par Plassans Citer

Collomb n'a plus sa place au PS. Entre ses appels du pied à Sarkozy dont il admirait récemment la politique de sécurité jusqu'à réfléchir à un poste au gouvernement et ses attaques contre Martine Aubry , il devrait choisir son camp. De toutes façons les notables cumulards et clientélistes comme Guérini ou Collomb devraient tourner la page et se retirer progressivement : ils sont d'un autre temps !

Déposé le 02/06/2010 à 13h27  
Par Yvan de Lyon Citer

Pour une fois Madame AUBRY, je salut et partage vos propos ! Cumul des mandats...Absentéisme majeur au Sénat...Et pour couronner le tout, sur la même ligne que monsieur 53% en ce qui concerne l'age de départ en retraite et son financement ! L'humilité conduit, les hommes humble a avoir un comportement irréprochable, avant de parler...

Déposé le 02/06/2010 à 12h34  
Par Le Mal Aimé ( le retour) Citer

Elle, faut vraiment qu'elle dégage et qu'elle recadre d'abord ses paroles ...

Déposé le 02/06/2010 à 11h47  
Par militant PS Citer

Les militants socialistes réformistes, eux en ont soupé des postures démagogiques prises par Martine Aubry, prisonnière des alliances qu'elle a nouée avec l'aile extrême gauche du PS... Quant'à cette pseudo alliance entre DSK et Aubry, je ne vois pas en quoi les positions pragmatiques défendues par Dominique Strauss Kahn (Notamment sur la retraite où il a CONFIRME les positions de Gérard Collomb) peuvent être compatibles avec les propositions néo-marxistes et irréalistes de Benoit Hamon avec qui Martine Aubry travaille actuellement. Les sénateurs quant'à eux sont en désaccord avec le projet de Martine Aubry, et soutiennent que le non-cumul doit passer par la LOI (Michel Sapin a d'ailleurs encore défendu cette idée hier...) Preuve s'il en est que les idées de Gérard Collomb font chemin... et gagnent du terrain sur les positionnements baroques de Madame Aubry !

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.