Des mesures après le drame du parc de Miribel Jonage

Des mesures après le drame du parc de Miribel Jonage

Elles ont été prises jeudi lors d’une réunion à la préfecture, 10 jours après la mort d’une fillette de 8 ans sur les berges du canal de Miribel.

Elle avait été percutée par la chute d’un arbre alors qu’elle pique-niquait avec sa famille. La direction du Grand Parc et Voies navigables de France, se sont engagées à abattre dès lundi la centaine d’arbres jugés les plus à risques sur les 6 000 identifiés comme dangereux. 50 panneaux vont aussi être installés le long des berges pour prévenir les promeneurs des risques. Les responsables du parc veulent également lancer un vaste plan d’aménagement du canal pour un montant de 30 millions, dont le financement reste à trouver.

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.