Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Du rififi à la Friche

Première soirée jeudi pour le festival « Sortie d’usine 2 » à la Friche, et premiers mécontentements des riverains. Pour la soirée d’ouverture, avec en tête d’affiche Erik Truffaz, le voisinage aurait déposé plusieurs plaintes. Si la nature de celles-ci n’a pas été précisée, la méthode utilisée démontre qu’aujourd’hui, la conciliation semble impossible entre les habitants et les artistes. De mauvais augure avant la relocalisation rue Lamartine prévue pour Septembre.

L’initiative des frichards est pourtant louable. Comme un baroud d’honneur, les irréductibles du site RVI ont organisé « Sortie d’usine 2 », du 15 au 18 juillet. Concerts, expos, théatre, et la promesse que « les musiques, amplifiées ou non, prendront fin vers 22h-23h dans les espaces extérieurs tentant par là de réduire les nuisances pour le voisinage » confirme le flyer. Insuffisant sans doute pour le voisinage, qui n’a pas hésité à faire intervenir la Police « aux alentours de 22h30 » ont confirmé vendredi les services de la Mairie de Lyon. Un hermétisme de posture de la part du voisinage, qui témoigne de la dégradation des relations entre frichards et riverains. Le plus surprenant reste le coup de fil donné vendredi matin à plusieurs résidents de la friche par Georges Képénékian. L’adjoint à la culture aurait demandé aux artistes d’arrêter le festival, pour ne pas compliquer leur dossier de relocalisation. Les frichards ont décidé de ne pas prendre en compte les conseils de l’élu et ont annoncé, par voie de communiqué, la continuation du festival jusqu’à son terme.



Tags : friche |

Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.