C’est la gargouille de la discorde !

C’est la gargouille de la discorde !

Avant l’été, sur lors du chantier de rénovation de la cathédrale Saint-Jean, une gargouille unique a été posée. Une gargouille qui ressemble en fait à Ahmed, un ouvrier musulman et au-dessous de laquelle est inscrite l’expression « Dieu est grand », en français et en arabe.
Une initiative qui n’est pas du tout du goût des conservateurs lyonnais.

C’est une petite statue, bouche ouverte, sur la façade nord de la primatiale Saint-Jean. Une sculpture qui ressemble de loin aux autres gargouilles de l’édifice et qui représente en fait Ahmed Benzizine, 59 ans et qui travaille depuis deux ans sur ce chantier de rénovation. Pour le sculpteur de l’œuvre, Emmanuel Fourchet, c’est un hommage qui est fait à l’ouvrier. « Cela fait 27 ans qu’il bosse sur les édifices religieux. Sur Saint-Georges, sur la basilique d’Aynay, Ahmed était le chef de chantier. Il a travaillé également sur Saint-Paul et Saint-Vincent. Je ne vois pas où est le mal », s’étonne le tailleur de pierre.

La polémique provient en fait des jeunesses identitaires lyonnaises, un groupe qui s’apparente à l’extrême-droite. Il dénonce surtout la présence sous la gargouille de l’inscription « Dieu est Grand », en arabe, et estiment, dans un communiqué publié sur leur site, « que les musulmans se paient le luxe de s’approprier nos Églises, en toute tranquillité. »



Pour Ahmed, le principal concerné, c’est une inscription qui n’a rien de choquant. « La formule Dieu est grand, c’est de l’arabe. Mais l’arabe représente aussi les Chrétiens. La Bible, dans tout le moyen orient, jusqu’en Algérie, dans toutes les églises, on la lit en arabe. L’arabe n’appartient pas à l’Islam. Il appartient à toutes les religions, c’est une langue. Je ne vois pas où est la polémique », justifie-t-il.

De leurs côtés, les responsables religieux préfèrent calmer le jeu. Pour Kamel Kabtane, recteur de la grande Mosquée de Lyon, «il s’agit d’un clin d’œil, un de plus, à l’amitié islamo-chrétienne à Lyon. » Et le buzz en tout cas s’exporte : la BBC et CNN ont demandé à venir interviewer l’ouvrier lyonnais.

5 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Sege du 5e le 09/09/2010 à 18:44

Jamais personne ne verra cette inscription ni ne fera attention à cette gargouille, sauf les ouvriers ou les archéologues, alors calmez-vous. Vous êtes si intolérants et bornés, ça fait peur. Pourtant votre religion (quelle qu'elle soit d'ailleurs) ne vous enseigne-t-elle pas le contraire, vous savez "aimez-vous les uns les autres, aime ton prochain"??? Avoir ce genre de discussion en 2010 est juste sidérant

Signaler Répondre

avatar
GARGOUILLIS le 09/09/2010 à 16:52

que l'on ajoute sur des édifices chrétiens des formules islamiques surtout lorsque l'on voit les persécutions dont sont victimes les chrétiens en terre d'islam et les contraintes qui pèsent sur ceux qui s'y rendent. Imagine-t-on un sculpteur chrétien ajouter la représentation d'un de ses coreligionnaires sur une mosquée??? Il s'agit d'une provocation de plus à mon sens...

Signaler Répondre

avatar
Jean-René Guichard le 09/09/2010 à 14:09

Cette polémique est bien la preuve que les religions n'ont d'autres buts que de se tirer dans les pattes alors qu'au final elles sont censés prier le même Dieu, au moins dans sa conception. C'est pourtant un signe d'"ouverture" de voir une inscription musulmane sur une cathédrale. C'est ce que retiendra l'histoire. Quant à ceux qui s'insurge de voir ce Ahmed "gargoullisé" parce qu'il est d'origine arabe ou musulmane, ils n'ont qu'à envoyer leurs fils sur les chantiers... une de fois de plus ce sont toujours les mêmes qui font le "sale boulot". Qu'Ahmed soit ainsi récompensé, comme le veut d'ailleurs la tradition, c'est très bien

Signaler Répondre

avatar
Vinciane V. le 09/09/2010 à 07:20

Eh bien, c'est choquant, d'autant qu'Allah Akbar n'est autre que l'hymne lybien lui-même, expression musulmane : "Dieu est plus grand -que les autres"

Signaler Répondre

avatar
CLAUDE le 09/09/2010 à 05:34

La sculture est réaliste. Si c'est une tradition de compagnon : bien L'inscrption en alphabet latin et francais est banale. Il est evident qu'en arabe c'est de la provocation. A marteler ???? Faites l'anastylose du sanctuaire des Gaules ! Et enlevez les piques sur la gargouille , cela permettra aux colombes de se poser ! A moins que ce ne soit pour proteger les pigeons ? Claude

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.