Agression du Ramadan : un jeune de 22 ans en garde à vue depuis mardi

Agression du Ramadan : un jeune de 22 ans en garde à vue depuis mardi

Il est soupçonné d’avoir porté des coups à un homme de 45 ans place Gabriel-Péri à Lyon le 13 août dernier. A la suite de cette agression, Hamarra Diarra, a passé plusieurs jours dans le coma.

Hamara Diarra se trouve aujourd’hui encore dans un état grave à l’hôpital neurologique. Ses proches craignent d’importantes séquelles. Cet habitant de Vénissieux d’origine sénégalaise a été frappé alors qu’il prenait un café à une terrasse. Son agresseur lui reprochait de ne pas respecter la période de jeûne du ramadan. Le jeune homme interpellé nie être l’auteur des coups les plus violents mais aurait reconnu avoir participé à l’altercation. Lyonnais d’origine bien que ne résidant plus dans la région, il doit être présenté au parquet jeudi.

1 commentaire
Laisser un commentaire
avatar
LeDocteur le 18/10/2012 à 15:45

En tant que Musulman, je désapprouve ce qu'il a fait ! Frapper quelqu'un parce qu'il ne respecte pas le Ramadan et s'adonner qui plus est a des actes de violences pendant le mois sacré est bien plus grave que de ne pas jeuner, y a pas photo !

après, je ne vois pas ce qui justifie de frapper ceux qui ne veulent pas s'adonner a la Religion ? Un acte de foi ne peut etre a la fois contraint et sincère ! Et qu'est qui lui prouve que le gars était en état de jeuner ?

J'espere qu'il apprendra bien la leçon

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.