Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Les travaux du nouveau tunnel de la Croix-Rousse avancent

C’est ce qui est ressorti du comité du pilotage qui s’est tenu lundi après-midi au Grand Lyon. Le creusement du second tube, exclusivement réservé aux modes doux, a commencé au début du mois. Et pour l’instant, la machine qui permet de creuser la roche ne rencontre pas de difficulté particulière.

Les tirs d’explosifs, prévus ces jours, ont été repoussés au 6 octobre prochain. Théoriquement, c’est une péniche qui doit permettre de dégager du chantier les 160 000 mètres cube de terre.
Mais pour l’instant, l'opération est impossible selon Jean-Luc Da Passano, qui s’occupe des tunnels au Grand Lyon. « On garde 20 000 m3. Ces 20 000 m3, nous les stockons sur un site à Caluire. Les 140 000 autres m3, nous les évacuons par péniche, vers un site de recyclage qui se trouve à Mâcon. Pour l’instant, nous avons commencé à stocker sur le site, car ce que l’on extrait est très approprié pour le chantier. La Saône est également en crue, et nous avons interdiction d’évacuer par le fleuve en ce moment. Nous avons des capacités de stockage autour du chantier. Cela n’entrainera pas de retards », précise le vice-président du Grand Lyon. Et un système d’alerte par mail et par SMS a été mis en place pour les Lyonnais qui empruntent tous les jours le Tunnel. Car celui-ci sera fermé pendant une heure et demie, 1 à 2 fois par jour, le temps de tirer les explosifs début octobre. Il faut s’inscrire sur le www.tunnelcroixrousse.fr.



Tags : tunnel | HCL | grand lyon | hopital | croix rousse |

Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.