Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

SACVL 1, Dahan-Lévy 0

Le tribunal de commerce de Lyon a rendu son jugement avec deux mois d’avance jeudi, dans l’affaire opposant la SACVL et son ancien intermédiaire Agnès Dahan-Lévy. Cette dernière réclamait 34 millions d’€ à la ville de Lyon, faisant valoir sont titre d’agent exclusif de la SACVL, pour des commissions non-perçues.

La juridiction lyonnaise l’aura donc pas retenu les argument d’Agnès Dahan-Lévy. Sur l’ensemble de la somme faramineuse réclamée par l’agent immobilier, le tribunal de commerce n’a donné raison qu’à Dahan-Lévy sur le dossier Crillon. L’immeuble confié, dans un premier temps à l’agent, lui avait été retiré pour être vendu aux enchères. Ne trouvant pas preneur, le bien était alors confié à nouveau à l’intermédiaire, mais à moindre valeur. Un préjudice estimé à 750 000 €, que la SACVL se voit condamnée à verser à cette dernière. Jointe jeudi soir par le Progrès, Agnès Dahan-Lévy confiait vouloir « évidemment faire appel. » De son côté, Michel Le Faou ne cachait pas sa satisfaction. « Mme Dahan-Lévy ne pourra pas crier victoire » a déclaré le président de la SACVL.



Tags : sacvl | le faou | dahan levy |

Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.