Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Les médecins du Rhône s’inquiètent après la mort du docteur Perrot

Le médecin qui accueillait des patients à risque a été tué mardi soir dans son cabinet. L’enquête de la Sureté Départementale privilégie maintenant la piste d’un vol qui aurait mal tourné ou d’un patient, toxicomane, qui en manque aurait agressé le médecin.

Les syndicats de médecins appellent aujourd’hui les généralistes à faire attention à certaines de leurs pratiques. Mais ils interpellent surtout les pouvoirs publics pour faciliter les regroupements de cabinet. « Nous avons plusieurs cas de médecins qui souhaiteraient se rassembler, s’agrandir et s’associer. Ils ne le peuvent pas, essentiellement pour des problèmes de locaux, explique le Docteur Florence Lapica, présidente du syndicat MG 69 pour le Rhône. Nous n’en avons pas de suffisamment grands, et nous n’avons pas la possibilité de les avoir. L’avenir pour les médecins, c’est ne plus exercer seuls, particulièrement dans les quartiers difficiles. Il faut faciliter les associations, les regroupements de médecins. C’est aux pouvoirs publics de prendre leurs responsabilités. » Une problématique qui pourrait trouver un écho du côté du secrétariat d’Etat à la Santé de Nora Berra, et plus largement de son ministère de tutelle, celui du Travail des Relations sociales et de la Solidarité.



Tags : assassinat | perrot | ligoté |

Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.