Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Monseigneur Philippe Barbarin élu manager de l’année 2010 !

L’information a été révélée mardi par Le Figaro. L’homme d’église a été élu dans la catégorie « régulateur de l’année 2010. »?

Ce prix organisé par Le Nouvel économiste récompense une personnalité ayant particulièrement œuvré pour la convivialité de la société. Il devrait être remis au cardinal jeudi au Conseil économique, social et environnemental, dont le siège est situé au palais d'Iena à Paris.



Tags : barbarin |

Commentaires 3

Déposé le 02/02/2011 à 15h19  
Par Michael Jeaubelaux Citer

"Michel de Lyon" fait allusion à toute une série de faits qui ont défrayé la chronique : •l a salle de prière "prêtée" aux musulmans dans l'Eglise de Bron, - • "Allah Akbar" gravé sur la Cathédrale St Jean, sous une gargouille à l'effigie de Mohammed, avec la bénédiction de l'Evêque et du Recteur, Ce qui a fait déclarer à Kamel Kabtane – recteur de la Grande Mosquée de Lyon qui "il se passe ici des choses qu'on ne voit nulle part ailleurs". http://news.fr.msn.com/m6-actualite/france/article.aspx?cp-documentid=154598382 • L'éloge répété d'Azzedine Gaci - UOIF - Président du CRCM Qu'il a invité à faire une "Conférence de Carême à Fourvière" et avec qui il est allé sur la tombe des moines assassinés par le GIA en Algérie, (sans oublier d'aller saluer, au passage, le Gouvernement Algérien - persécuteur des chrétiens). Il était, à cette occasion en compagnie du Père Christian Delorme. Celui-ci plus connu sous le sobriquet de "Curé des Minguettes" (il est maintenant à Oullins), qui fut le grand ami de Tariq et Hani Ramadan, petit-fils du fondateur des « Frères musulmans » idoles des jeunes musulmans des banlieues lyonnaises, qu'ils ont contribué à islamiser. • Sans oublier des assauts d'amabilité envers « les représentants de la communauté musulmane », des inaugurations de mosquées, des repas de rupture du jeun du ramadan, et autres déclarations d'admiration vis-à-vis de l'islam et des croyants musulmans.

Déposé le 02/02/2011 à 14h16  
Par Michel de Lyon Citer

Quelle oeuvre si remarquable a effectué pour "la convivialité de la société", sinon le travail ordianaire d'un Evêque ? Est-ce sa conception particulièrement "exemplaire" (de ce qu'il ne faudrait pas faire) du"dialogue interreligieux", souvent confondu avec la complaisance, la compromission et le renoncement vis à vis de ceux qui se servent de lui, comme "faire valoir",pour faire progresser leur cause, et pour certains, persécuter ses frères chrétiens ? Mgr Barbarin est surement le "manager de l'année" pour le Nouvel Economiste (l'année dernière, c'était Dalil Boubakeur - recteur de la Mosquée de Paris - un bon businessman qui fait une très bonne promotion du "00% halal mosquée de Paris") - mais il lui reste beaucoup de chemin à faire pour remplir ses églises et défendre les chrétiens persécutés, plutôt que d'aider ses amis musulmans à remplir leurs mosquées et faire prospérer leur business, ou manger des petits fours avec le Gouvernement algérien! L'année prochaine, il faudrait que ce soit le Père Christian Delorme qui ait le prix car lui il fait des conférences "aimer l'islam pour être de meilleurs chrétiens" et vole au secours du Gouvernement algérien quand celui-ci persécute les chrétiens!

Déposé le 02/02/2011 à 10h00  
Par Michel de Lyon Citer

Monseigneur Barbarin n'en fini plus de faire l'éloge des islamistes, par les temps qui courent ce s'appelle "oeuvrer pour la convivialité"! Monseigneur Barbarin est très apprécié en Algérie, tout comme le Père Christian Delorme qui exorte les catholiques a "aimer l'islam pour être de meilleurs chrétiens" et déclare,sans fard, dans « Le Monde » que « Non l'Algérie n'est pas antichrétienne » quand des chrétiens sont mis en prison pour détenir des Bibles ou célébrer des messes en privée! (cet irresponsable avait contribué à mettre sur orbite les frères Ramadan, dans lesbanlieues lyonnaises). Kamel Kabtane ne tarit pas d'éloge sur ces deux ecclésiastiques. Tous deux sont très appréciés aussi de l'UOIF (héritiers des Frères Musulmans, de triste mémoire). Azzedine GACI (UOIF), Président du CRCM, est un grand ami de Mgr Barbarin. Il fut invité par celui-ci à faire une « Conférence de Carême » à Fourvière ; et ils sont allés se recueillir ensemble sur les tombes des moines assassinés, par des « amis » d'ex-GIA (repentis) qui sont régulièrement invités par l'UOIF, pour son Congrès annuel. Je passe sur le « Allah Akbar ! » gravé sur la Cathédrale St Jean, avec la bénédiction des autorités catholiques et les félicitations des « autorités musulmanes lyonnaises » tout émerveillées d'une telle « tolérance ». Kamel Kabtane a déclaré à cette occasion « A Lyon, on ne voit des choses qu'on voit nulle part ailleurs ! », en effet ! Mais le pire, c'est que Mgr Barbarin est exemplaire pour l'Eglise Catholique en France, car la moitié des évêques français vont bientôt venir se former au dialogue interreligieux à Lyon ! Par respect pour son éminence et ses confrères, je ne ferai pas de jeux de mots faciles! Mais pour moi, je les considère comme des irresponsables qui font le lit de l'islam en France, au moment ou leurs églises se vident, il semble que leur principale préoccupation soit d'aider les musulmans à remplir leurs mosquées ! Je ne crois pas que ce soit exactement la mission que leur a confiée Jésus-Christ, lorsqu'Il leur a dit d'aller annoncer « la Bonne Nouvelle » ! Ces « progressistes » conviviaux et tolérants se comportent avec les islamistes de la même manière que leurs prédécesseurs l'ont fait avec les communistes, gare aux lendemains qui déchantent !

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.