Marche des cochons interdite : les identitaires « entendent organiser leur riposte »

Marche des cochons interdite : les identitaires « entendent organiser leur riposte »

Les identitaires lyonnais, à l’origine de la marche des cochons, n’entendent pas « se soumettre » - selon leurs termes - aux décisions préfectorale et judiciaire interdisant la tenue de l’évènement le 14 mai. Dans un communiqué vendredi soir, ils assurent être « interdits mais toujours insoumis. »

En conséquence, les organisateurs de la marche porcine annonceront lundi 9 mai à 14h via une conférence de presse « comment ils entendent organiser leur riposte face à cette privation de liberté excessive et arbitraire. »
La préfecture a pris mercredi un arrêté interdisant la manifestation. Le recours déposé par les instigateurs jeudi a été rejeté vendredi par le tribunal administratif de Lyon.
« Nous considérons cette décision comme proprement scandaleuse, et véritablement attentatoire aux libertés publiques fondamentales que ce sont la liberté d'expression et la liberté de manifester », expliquent-ils dans leur communiqué.
Moins politiquement corrects, ils affirment que cette interdiction tient de la soumission « aux menaces des milices gauchistes et à l'islamiquement correct. » L’évènement, prétendument « second degré » à l'origine, verse ainsi un peu plus dans le militantisme d’extrême-droite.
La marche visait à l’origine partie de la tradition musulmane, plus particulièrement la viande halal, produite selon un abattage ritualisé, et dont l’expansion sur le marché inquiète les « cochons. » La réintroduction dans certaines cantines lyonnaises de plats à base de porc fait également partie des revendications des identitaires.
Une contre-manifestation, à l’initiative des syndicats et prévue le 14 mai, semble se maintenir, malgré l’appel à l’apaisement de la LICRA. Une surenchère, doublée d'une émulation belliqueuse des deux côtés, qui inquiète la préfecture. Les services de l'Etat assurent qu’à cette date, ils déploieront plus de forces de police que si la marche des cochons avait été maintenue.

X
12 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
carre le 10/05/2011 à 00:14

cette affaire vas très loin le préfet interdis la marche des cochons , mais autorise la contre manifestation ce qu est déjà une grosse in justice . Les gens de la contre manifestation utilisent des slogans et des images bien triste et révoltante . la premier c'est la photo d'un cochon mis a mort avec comme inscription :" ils son cochons , soyons bouchers !" la deuxième affiche ont y voit obélisque le gaulois qui coure avec l'inscription "grande battue aux sangliers" .. c'est affiche auraient était faite par le FN elle auraient fait scandale et la justice aurait était saisie ... mais tout ne s'arrête pas là car la mosquée de lyon est accusé par les services secret américains d'intimités avec le terrorisme islamiste . Et monsieur le préfet , toujours le même interviens ce portant garant pour celle ci . Et on continue dans le délire , la mosquée de lyon reçois un imam très connue pour prôner le djiad et pas juste en parole car il a écris plusieurs livres avec des petits conseille comment imposé l'islam et la charia en Europe . En prenant les armes si il est possible , mais si les européens sont sur leurs gardes et voient venir le coup , procéder par fourberie , en s'infiltrant toujours plus nombreux , en faisant reculer les lois ...etc Il fraudais que le gouvernement arrête de nous prendre pour des gros cons et qu'il commence sérieusement a protéger nos valeurs . Il y a toujours un moment ou ion dois rendre des comptes et quant c'est le peuple qui demande des compte l'histoire en a encore des traces

Signaler Répondre

avatar
KENNY le 09/05/2011 à 22:45

[citation]des porcs fascistes se cachent derriere des masques de cochon...[/citation] Comme certains gros porcs qui cachent leurs truies sous des bâches de chantier genre burquaqua ....

Signaler Répondre

avatar
porcherie le 08/05/2011 à 14:11

N oublit pas que les seconds sont la parce que que les premiers existent donc sontenons la contre manifestation empéchons les porcs de défiler !!

Signaler Répondre

avatar
gnafron le 08/05/2011 à 03:05

Ca se defoule dans les commentaires ,tous les frustrés racistes ,les haineux,les aigris de l'agglomeration sont la.... des porcs fascistes se cachent derriere des masques de cochon... personnellement j'adore andouillette ,rosette de Lyon et slade de museau ,c'est pas pour ca que j'aurai une once de sympathie pour un groupuscule (ex-unite radicale ) qui prone une europe exclusivement blanche..L'islam n'est qu' un pretexte ,l'ennemi de ces extremistes etant le "non-blanc" avant tout.. http://reflexes.samizdat.net/spip.php?article474

Signaler Répondre

avatar
??? le 07/05/2011 à 18:28

Maintenant la Licra appelle à l'apaisement! Alors pourquoi a-t'elle soutenu une contre manifestation sachant qu'elle inciterait à la violence? C'est vraiment de l'hypocrisie... Vraiment ce type d'associations m'exaspère au plus haut point! Elles incitent à la haine de l'autre et à la violence en se cachant derrière la défense des droits de l'homme... c'est complètement irresponsable! Et on se demande pourquoi le FN monte dans les sondages? Mais quand ouvrirez-vous les yeux et comprendrez vous que c'est par des actions de ce genre que vous faites le lit du FN? C'est à désespérer! Vous tous qui avez soutenu ce type de contre manifestation, mais quel avenir nous préparez-nous? Ce que vous reprochez aux autres, on pourrait très bien vous le reprocher... Oui vraiment à désespérer!

Signaler Répondre

avatar
le lecteur fou de lyon mag le 07/05/2011 à 18:01

La manif anti manif des cochons sera autorisé par gégé la tambouille c"est son electorat...............marine 2 point de plus

Signaler Répondre

avatar
a mort les porcs le 07/05/2011 à 17:02

On a bientôt gagné vous serez bientôt chez nous !

Signaler Répondre

avatar
gregos le 07/05/2011 à 15:58

La France d'hier n'existe plus....

Signaler Répondre

avatar
lyonnais le 07/05/2011 à 14:15

La liberté d'expression n'existe plus pour les vrais opposants au système.

Signaler Répondre

avatar
John43 le 07/05/2011 à 14:00

Si la manifestation est interdite, la contre-manifestation peut-elle être autorisée ???

Signaler Répondre

avatar
damien le 07/05/2011 à 12:35

il est fort probable que ca dégénere le samedi 14 mai car entre l'extreme droite, lextrème gauche et les jeunes de banlieu ou les pro-muslim ca peut vite degenerer tout cela,vu comment toute les parties sont très motiver a venir sur place le 14 ...

Signaler Répondre

avatar
constator le 07/05/2011 à 12:21

Le cortège de contre manifestants d'une manifestation finalement inexistante aura-t-il en son sein les violeurs de la Part-Dieu qui ont été relâchés par la justice, la même justice qui interdit la marche des cochons ? Qu'il fait bon vivre en France, ce bel état de Droit !

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.