Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Affaire Rhônexpress : perquisition et suspicion autour d’un chèque à l’ordre de Yann Gaillard

Le lobbyiste a reçu un chèque de 29 000€ de la société EM2C. La PJ a perquisitionné mercredi au siège du groupe immobilier d’Yvan Patet à Brignais.

Nouvelle étape dans l’information judiciaire ouverte en novembre 2010 pour tentative d’escroquerie, requalifiée depuis en abus de bien sociaux, tentative de détournements de fonds publics, favoritisme et recel. Dans son édition de juillet, le mensuel Lyon Capitale présente la photocopie du chèque de 29 000€ émis par la société EM2C à Yann Gaillard.
L’homme prétend avoir, en 2007, apporté son concours et celui du bureau d’étude BEDDE à l’enquête publique du tracé de Rhônexpress. Un travail de lobbying qui aurait permis l’infléchissement du premier projet présenté par le Conseil général, au profit de celui souhaité par Guy Mathiolon, alors président de la CCI de Lyon.
Ce montage visait, selon Gaillard, à faire facturer ses activités de lobbyiste pour le compte de la CCI sur la société d’Yvan Patet. Une somme qu’il présente comme un acompte de la facture globale, qui s’élève à plus de 300 000€. De son côté, Patet réfute la version, prétendant que la somme correspond au paiement d’un apport d’affaire dans l’opération immobilière du Val médical.
Guy Mathiolon ne reconnait pas avoir fait appel à Gaillard. Il n’a d’ailleurs jamais fait provisionner la somme dans les comptes de la chambre consulaire, malgré la facture envoyée par le prétendu intermédiaire au Palais de la Bourse.
A la différence des aéroports de Lyon - dont 25% du capital appartient à la CCI - qui a provisionné une somme de 310 000 dans ses comptes. A quoi correspond-elle ? Rien ne prouve en l’état que la provision, dont l’annulation a été demandée par Mathiolon -  alors membre du conseil de surveillance des aéroports de Lyon, était destinée à Gaillard.



Tags : rhonexpress | gaillard |

Commentaires 1

Déposé le 08/07/2011 à 17h14  
Par papillon Citer

vous devriez vous interesser au pdg des entreprises RMF et Batiment du Grand Lyon dont le siège social est à PUSIGNAN

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.