Le préfet du Rhône saisit la justice dans le dossier Veninov

Le préfet du Rhône saisit la justice dans le dossier Veninov

Le préfet du Rhône annonce avoir saisi la justice dans le dossier Veninov. Jean-François Carenco a signalé à la justice qu'il suspectait un prêt bancaire illégal accordé au groupe allemand Alkor Venilia, dont dépend la société Veninov, liquidée il y a une semaine. 88 postes sont menacés. 200 personnes ont manifesté ce matin devant le siège de l'entreprise, basée à Vénissieux.

Tags :

veninov

3 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Justicier le 29/07/2011 à 13:32

Un entrepreneur qui possède une vingtaine de sociétés qui ont toutes le même objet social a eu affaire à plusieurs reprises à la justice civile et pénale.
Résultat, il n'a jamais été interdit de gestion, il achète encore des entreprises et n'a jamais fait le moindre jour de préventive et donc encore moins de prison tout en réussisant l'exploit d'être condamné dans la majorité des procédures judiciaires.
Imaginez un récidiviste du vol de biens aux personnes s'il bénéficierait d'une telle clémence.

Signaler Répondre

avatar
justicemesfesses le 29/07/2011 à 09:02

Les entreprises sont devenues des zones de non droits financières.
Il n'existe pas de brigade financière digne de ce nom, compétente pour enquêter sur les bilans, rapport de gestion, cession d'actions, transactions et autres opérations douteuses d'entrepreneurs peu scrupuleux.
Un patron lyonnais encore en activité me disait en 2007 qu'il était stupide de voler des biens aux personnes vu les peines de prison encourues. Alors que pratiquer des opérations frauduleuses en entreprise ne comportaient que très peu de risques.
Au pire un redressement financier payé par l'entreprise elle même;
Elle est pas belle la vie !!!

Signaler Répondre

avatar
Yvan, de Lyon. le 28/07/2011 à 20:08

Excellente initiative, même si je doute de son impact direct sur le maintien des emplois.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.