Un problème de coût pour les déplacements de la Région ?

Un problème de coût pour les déplacements de la Région ?
Le siège de la Région Rhône-Alpes à Lyon - Photo Lyonmag.com

C’est la droite qui soulève cette interrogation après n’avoir obtenu que des informations parcellaires sur les frais de déplacements, notamment à l’international.

Un vol aller-retour, sur une journée, pour Berlin, à 1531 euros. C’est que qu’a noté l’Union de la Droite et du Centre, le groupe d’opposition au Conseil Régional de Rhône-Alpes, selon une information du quotidien Le Progrès. Le groupe politique s’est récemment procuré deux tableaux d’information non complets, mais qui appellent à explications. La droite a également notifié un vol vers New-York, pour la vice-présidente écologiste aux Solidarités Internationales, qui aurait coûté plusieurs milliers d’euros, mais pour seulement « une heure à l’ONU. » La majorité n’a pas tardé à réagir, selon le quotidien : la présidence affirme que le système ne fonctionne pas très bien et qu’une réflexion est à l’étude pour baisser les coûts de fonctionnement. L’agence de voyage choisie par la région, Bleu Voyages, répondrait rapidement aux demandes, mais avec « des tarifs élevés. »

2 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
trépane le 21/10/2011 à 09:38

2vitesses Et nous avons été redresse par lurssaf parce que je mange en travaillant des barquettes du traiteur pour un coût moyen de 6 € par repas... Vive la france!

Signaler Répondre

avatar
marie le 20/10/2011 à 13:19

C'est pas la 1ère fois que le coût et l'utilité des voyages des conseillers régionaux sont mis en cause.
Déjà en 2009 ! ( lire : http://www.lyoncapitale.fr/journal/univers/Actualite/Economie/Rhone-Alpes-a-qui-profite-l-argent-de-la-Solidarite-Internationale/(language)/fre-FR).

Il faudrait + de transparence pour TOUS les voyages PROFESSIONNELS de tous les élus :
1/ utilité et raison du voyage
2/ nom + qualités des accompagnants
3/ nombre de jours et moyens de transports prévus
4/ coût total
5/ résultats concrets de ces voyages au plan économique (exemple : nombre de contrats signés) .

Bref, encore une fois, il faut plus de transparence sur l'utilisation de l'argent public pour TOUS les élus.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.