Paru Vendu publie son propre avis de décès

Paru Vendu publie son propre avis de décès
DR

Les 1 650 salariés de Comareg et d’Hebdoprint ne se font guère d’illusion quant à la finalité de l’audience prévue le 3 novembre à 9h30 au tribunal de commerce de Lyon, qui devrait prendre des allures de funérailles pour leur titre-phare Paru Vendu.

DR
DR

Le Groupe Hersant Média était à la recherche d'un repreneur pour son pôle de presse gratuite d'annonces (l'éditeur Comareg et son centre d'impression Hebdoprint) qui publie Paru Vendu.
Trois marques d'intérêt ont été remises à l'administrateur judiciaire mais deux n'étaient pas recevables et la troisième s'est désistée. Le pôle avait été mis en redressement judiciaire au mois de novembre 2010, le tirage ayant notamment subi la concurrence des sites spécialisés sur Internet.
Du côté des salariés, on pointe du doigt l’actionnaire Hersant Média qui n’aurait rien fait pour sauver le gratuit. Dans un document publié lundi par les syndicats (CGT, CFDT, FO et CFTC), Philippe Hersant est présenté comme la « centième plus grosse fortune de France, qui réside en Suisse, ne paye pas d’impôts en France et se permet le luxe de générer de la misère par la mise au chômage des salariés qui travaillent pour lui. »

Luers témoignages ne sont guère plus amènes avec le président du groupe de presse. « Joyeux Noël Mr Hersant, ironise Oriane, commerciale. Prenez un instant, si vous avez une part d’humanité, pour penser au cadeau empoisonné que vous venez de faire à 1 650 familles. » « Quel gâchis ! Quelle honte ! Quel “j'm'en foutisme” de la part de cette direction minable », pérore de son côté Jocelyne, assistante commerciale.
Même si cela n’en prend pas le chemin, les activités du pôle pourront être reprises si des candidats se manifestent après la décision capitale du tribunal.

X
22 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
sophie le 08/11/2011 à 15:45

Depuis quelques jours, je ne décolère pas !!!! Ancienne de la Presse Gratuite - Promafair, Comareg et finalement co-créatrice de Paru Vendu (certains me reconnaitront, je l'ai payé très cher à l'époque !!). Je ne décolère pas de savoir Paru Vendu liquidé. !! De savoir que personne n'a levé le petit doigt pour reprendre le premier groupe de presse gratuite en France ! La conjoncture est une chose, la volonté en est une autre.
Je pense à vous les collbarorateurs de Comareg, Hebdoprint, les prépresses, les téléventes, les Miss PA ... je vous connais bien ! Même si je me suis éloignée (forcée) de ce milieu, j'ai toujous eu un attachement particulier pour ce domaine. !!
Les semaines qui viennent vont être difficiles, j'en sais quelque chose, surtout en cette fin d'année.... Aussi, je voulais simplement vous dire que je pense à vous Tous....

Signaler Répondre

avatar
Speed le 04/11/2011 à 10:58

Bonjour,

En effet les sites des petites annonces se multiplient sur internet, et je suis vraiment désolé pour les salariés du paruvendu mais moi je me laisse pas abattre par leboncoin et donc je viens de me lancer également dans ce domaine avec le nouveau site speedannonces.fr
Moi je dis vive la concurrence et vous que pensez-vous ?

Amicalement

Signaler Répondre

avatar
hiphop258 le 04/11/2011 à 10:04

"votez Francois C clair votez Francois ..."

Complètement déplacé et surtout qu'avec lui ce sera encore pire. Un incompétent discrédité sur la scène internationale.
Quels points communs ont l'espagne , le portugal et la grêce ? bonne réponse, ils sont en situation de faillite et ? exact ,aussi ils sont gouvernés par des socialistes! réfléchis à ça

Signaler Répondre

avatar
Norbert44 le 02/11/2011 à 21:04
Bolesk a écrit le 02/11/2011 à 15h10

C est faux totalement faux le meilleur moyen de passer un message a un consommateur est le média de masse la boite aux lettres.. Le gratuit c est quoi?? C est le meilleur média de masse..Sur le web y a quoi ??? rien pour véhiculer de l info commerciale locale riten de crédible.Monsieur du 44 revoyez votre pub c est la que le bas blesse vos pubs devaient simplement à chier...C est certainement pas la faute de ce support.

desolé de te contredire Bolesk mais puisque tu parles de boite aux lettres ... justement, tu ne le sais peut etre pas, mais Michel Moulin (qui avait lancé Paru-Vendu) à été à la tete du projet du magazine publicitaire Max-Affaire lancé il y a une année environ et distribué justement en boites aux lettres. Et bien on peut pas dire que ce soit un succes retentissant, au contraire .. Depuis la vente de Paru-Vendu a Hersant, Michel Moulin n'a pas encore réussi a rebondir et poutant il s'y connait en presse, c'est la preuve qu'on est a un tournant, une mutation economique du secteur.

Signaler Répondre

avatar
Bolesk le 02/11/2011 à 15:10
Norbert44 a écrit le 01/11/2011 à 23h41

C'est triste pour les 1650 salariés mais il faut reconnaitre que c'etait un torchon paru-vendu, pour avoir été annonceur dedans je peux temoigner que les retombées etaient devenue ridicules ... la presse gratuite se meurt, paris-boum-boum, media-pub, reflex immo/S3G, tous ces titres d'annonces sont déja au cimetiere. Le dernier qui tient encore un peu - et pour combien de temps - c'est le groupe Spir (filiale Ouest-France) et surtout comble du comble grace à la cession de leur 50% dans Le-Bon-Coin, support phare des annonces par internet, ce secteur meme qui a tué l'annonce papier ! Rappelons que France Soir, La Tribune, l'Expansion sont en grandes difficultés aussi, c'est la fin d'une epoque.

C est faux totalement faux le meilleur moyen de passer un message a un consommateur est le média de masse la boite aux lettres.. Le gratuit c est quoi?? C est le meilleur média de masse..Sur le web y a quoi ??? rien pour véhiculer de l info commerciale locale riten de crédible.Monsieur du 44 revoyez votre pub c est la que le bas blesse vos pubs devaient simplement à chier...C est certainement pas la faute de ce support.

Signaler Répondre

avatar
Nana le 02/11/2011 à 13:56

Il y a 10 ans, je travaillais pour le concurrent (SPIR)... Un matin, le directeur régional est venu nous voir pour nous annoncer la fermeture d'une autre antenne (donc le licenciement de l'équipe)... devant notre stupeur (les bénéfices de la société) et notre colère, il a tenu ce discours : "Mais que croyez-vous ! Pour faire gagner 2 francs de plus aux actionnaires, je ferais fermer votre antenne"...
Solidarité à tous les salariés de Paru Vendu et à leur famille.

Signaler Répondre

avatar
Norbert44 le 01/11/2011 à 23:41

C'est triste pour les 1650 salariés mais il faut reconnaitre que c'etait un torchon paru-vendu, pour avoir été annonceur dedans je peux temoigner que les retombées etaient devenue ridicules ... la presse gratuite se meurt, paris-boum-boum, media-pub, reflex immo/S3G, tous ces titres d'annonces sont déja au cimetiere. Le dernier qui tient encore un peu - et pour combien de temps - c'est le groupe Spir (filiale Ouest-France) et surtout comble du comble grace à la cession de leur 50% dans Le-Bon-Coin, support phare des annonces par internet, ce secteur meme qui a tué l'annonce papier ! Rappelons que France Soir, La Tribune, l'Expansion sont en grandes difficultés aussi, c'est la fin d'une epoque.

Signaler Répondre

avatar
Zarafa le 01/11/2011 à 15:33

Pour résumer un groupe qui il y cinq ans rapport gros à tout le monde, M Moilin pour toucher le jack pot lors de la revente de sw actions va doubler le nombre d'ouvertures d'éditions de paru vendu, ensuite la diffusion est massacrée, le groupe n à alors aucune chance de s en sortir toutes les marges sont absorbées par le surplus d éditions déficitaires. Hersant se reveil après 8 années de coma léthargiques, pour reprendre les reines sui au départ de Frédérique horan, catastrophe, ni moulin, ni bost, ni hersant, ni ory, enfin personne de cette brochette de en chemisette et gourmette ne prendra les bonnes décisions, repoussant les offres de Google pour la commercialisation des liens sponsorisés locaux, et celles de groupon, jugée par notre direction d analphabète pas assez intéressante. Pour finir le tandem plus que dépasse par les événement Louis Henri courtot l homme de la soustraction, et goffin l'homme des couches culottes.... merci a toute cette fine équipe pour cette merveilleuse fin d année!... Un grand merci à François babouin ou barouin, pour son rôle dans la liquidation de notre cher et défunte comareg

Signaler Répondre

avatar
aisne nouvelle le 01/11/2011 à 14:53

A qui le tour maintenant ?

Signaler Répondre

avatar
rapha69 le 01/11/2011 à 13:43

Hersant & CO en taule ils ont vidé les caisses de Comareg pour eux la presse gratuite c'est pas un métier noble c'est juste un pompe a fric pour qu'il rachète les journaux du Sud , 1650 familles dans la misère merci Mr Hersant pour le cadeau de noël , ni l'état ni les médias ne s'intéresse a cette affaire.... , normal les médias lui appartient

Signaler Répondre

avatar
ZeroSurprise le 01/11/2011 à 13:18

Pour ceux qui veulent s'informer sur la presse en France, un rapport du Sénat datant de 2004 faisait le point:

http://www.senat.fr/rap/r03-406/r03-406.html

Pas de grandes surprises...

Signaler Répondre

avatar
Aless le 01/11/2011 à 12:36

On va se retrouver au chômage :-( a cause de Mr hersant ! Lui il aura pas de souci il est tranquille et ne pense pas a nous les 1650 salaries !!

Signaler Répondre

avatar
titou le 01/11/2011 à 11:40

En plus des 1650 emplois du groupe , il y a aussi les distributeurs à prendre en compte car il faudra de nouveaux contrats pour compenser cette perte, et , par les temps qui courent....

Signaler Répondre

avatar
gougoutse le 01/11/2011 à 10:48

A TOUS CEUX QUI TRAVAILLENT DANS LA PRESSE ET NOTAMMENT DANS LE GROUPE HERSANT, VOYEZ CE QU'IL ADVIENT QUAND VOUS NE RENTREZ PLUS DANS LES CRITERES FINANCIERS DE MONSIEUR HERSANT... COURAGE A CES 1650 SALARIES !!!

Signaler Répondre

avatar
moi le 01/11/2011 à 09:37

Commentaire envoyé d'un téléphone android rien a voir avec les politiques, juste une mauvaise stratégie du Management, ce sont eux les 'coupables.

Signaler Répondre

avatar
Stef le 01/11/2011 à 09:26

Une situation logique !
Après avoir été mené par un mercenaire et avoir tiré le marché de la presse gratuite vers le bas, plutot que de mettre en oeuvre des moyens pour faire evoluer les produits et apporter une vrai valeur ajoutée aux clients.
Vous pouvez dire merci à celui qui a senti le vent venir (m.moulin), alors que le média web allait devenir indispensable, il vendait un journal gratuit vieillissant.
BRAVO aux visionnaires qui eu on pris le chèque du départ comme des rats qui quittent un navire.
Bon courage au 1600 personnes qui vont avoir une orange au goût amère âne cette fin d'année.
Et oui : les pères Noël , HERSANT, MOULIN et consors sont des ordures.

Signaler Répondre

avatar
editeof le 31/10/2011 à 23:47

Oui, eeditéo Redressement à raison !!
EDITEO VA SUIVRE !!
On n'est dans la merde !!

Signaler Répondre

avatar
deloin69 le 31/10/2011 à 23:43

Les différentes directions ont volé les salariés, ils sont pris des centaines de milliers d'euros d'indemnités et les salariés qui bossaient se retrouvent dans la m....

Signaler Répondre

avatar
Nico le 31/10/2011 à 22:23

votez Francois C clair votez Francois ...

Signaler Répondre

avatar
cyril le 31/10/2011 à 21:47

système Le système broie le peuple !! Vous savez pour qui voter en 2012

Signaler Répondre

avatar
eediteo redressement le 31/10/2011 à 20:32

On et dans la merde !

Signaler Répondre

avatar
july le 31/10/2011 à 19:51

LAMENTABLE !!!

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.