Législatives 2012 : Thierry Braillard, "candidat de tous les Lyonnais"

Législatives 2012 : Thierry Braillard, "candidat de tous les Lyonnais"
Thierry Braillard entouré de trois de ses directeurs de campagne : Jean-Yves Sécheresse (à g.), Sandrine Frih et Thomas Rudigoz - LyonMag

L’adjoint aux Sports de la Ville de Lyon, qui vise la députation sur la 1e circonscription du Rhône, a présenté mardi son équipe de campagne pour les législatives de juin 2012.

C’est le modèle lyonnais qu’il défend. Envers et contre le PS et les Verts, dont l’accord électoral national prévoit une candidature écologiste dans la 1e circonscription qu’il vise. Mais Thierry Braillard n’a cure des arrangements d’officines. "Je serai le candidat pour la gauche de François Hollande", répète-t-il à l’envie. Et pour le radical de gauche de structurer son ambition, en présentant mardi matin son "comité de direction de la campagne."

Ce sont quatre élus lyonnais qui se partageront cette responsabilité. Jean-Yves Sécheresse, président du groupe socialiste à la Ville, pour la coordination avec les élus ; Sandrine Frih, présidente du PRG du Rhône, à la communication ; Thomas Rudigoz, conseiller général et élu du 5e arrondissement, au contenu pragmatique et Zorah Aït Maten, sa suppléante lors de la campagne législative de 2007, en charge de l’organisation et de l’action militante.

Depuis l’annonce de la candidature Verts/PS de l’écologiste Philippe Meirieu sur la 1e circonscription, Thierry Braillard se fait plus diplomate. "Tous les candidats de gauche qui se présenteront ne seront pas des adversaires, mais des concurrents", recadre-t-il. La configuration politique locale a de quoi apaiser l’adjoint municipal. Les 78 élus socialistes que compte la 1e circonscription du Rhône ont tous rallié son panache. "Je préfère avoir les militants avec moi plutôt que des logos sur mon affiche de campagne", s’amuse-t-il.

Même son de cloche du côté de son directeur de campagne Jean-Yves Sécheresse. "Je ne soutiendrai pas un candidat écologiste, même si mon parti souhaite que je le fasse", prévient-il, assurant que "cet accord d’appareil" ne le concerne pas. C’est donc sous l’étiquette du PRG que Thierry Braillard déposera sa candidature en préfecture du Rhône, laissant malgré lui mais visiblement sans regrets l’imprimatur écolo-socialiste à son "concurrent" Philippe Meirieu.

Et si les concurrents ne devraient pas manquer à gauche sur la 1e circonscription, il n’est qu’un seul adversaire, le député sortant Michel Havard (UMP). "Il n’a jamais fait autre chose que de promouvoir une politique qui fragilise la France depuis cinq ans", attaque Braillard, citant en renfort les politiques d’immigration et de sécurité du gouvernement. Idem sur l’action européenne de la France. "Je n’ai jamais entendu le député sortant sur ce sujet", raille-t-il, tout en veillant à ne jamais le citer nommément.

Une précaution outrepassée par Zorah Aït Maten. La directrice de campagne, qui fréquente Michel Havard par ses fonctions d’élue du 7e arrondissement, joue même les porte-flingues. "Je pratique Havard au quotidien, explique-t-elle. L’administrée que je suis n’est pas satisfaite des résultats du député." La passe d’arme entre cette dernière et Michel Havard, lors d’un déjeuner d’association de la circonscription, sur la question des Roms a vraisemblablement laissé des traces. "Il pavoise partout avec son air arrogant", glisse-t-elle, très offensive. "Havard, c’est l’homme à abattre", s'hasarde-t-elle, primesautière. "Politiquement, rajoute immédiatement Braillard. A abattre politiquement." La campagne s’annonce rude.

17 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Romain le 14/12/2011 à 14:10

Thierry est... comment dire.. un... Oh et puis non.. rien...

Signaler Répondre

avatar
jm le 14/12/2011 à 12:20

S'il était venu en toute discrétion, vous ne seriez pas là payée par le régime pour faire de la retape à deux balles.
Il ne manquerait plus qu'il ne fasse pas un service de propagande minimum...

Signaler Répondre

avatar
Maryse le 14/12/2011 à 08:44

Moi j'ai croisé Thierry Braillard aux restos du coeur, il est venu avec plein de produits et il a exigé la discrétion.
Il m'a fait très bonne impression, je voterai pour lui.
J'ai 66 ans et j'habite le quartier de Champvert.

Signaler Répondre

avatar
Contribuable le 14/12/2011 à 08:43

Si le maire de Lyon est l'idiot utile au PS selon certains camarades socialistes, le maire de Lyon a créé les idiots inutiles, il suffit de voir ses adjoints.

Signaler Répondre

avatar
brags le 13/12/2011 à 20:20

Moi j' ai croiser Braillard dans les loges a gerland il ya quelque temps , et il ma fait très mauvaises impressions , il ne se prend pas pour de la merde comme on dit familièrement ,ce n est que mon avis , mais je ne voterai pas pour lui !

Signaler Répondre

avatar
abracadabra le 13/12/2011 à 17:44

Le vert est dans la petite pomme lyonnaise . Vive guignol !

Signaler Répondre

avatar
Dada le 13/12/2011 à 17:41

T.Braillard est un politicien né. Il sait mentir, et donc il a tout pour être élu.On l'a entendu ce matin défendre son projet de stade, les accès vont profiter aux décinois, il n'a pas dit lesquels. Tous les jours donc les décinois, vont emprunter la liaison en "mode doux" ( bel euphémisme avec des bus qui puent) pour aller d'Eurexpo... au stade, tous les jours ils vont emprunter le débranchement de T3 pour' aller ...au stade, tous les jours ils vont prendre le nouvel échangeur pour aller... au stade!!C 'est merveilleux, à Décines toutes les routes ménent non plus à Rome, mais au stade de Jean Mimi, comment peut-on voter pour des types pareils??

Signaler Répondre

avatar
Jérôme5 le 13/12/2011 à 17:30

Il a raison, Braillard, mieux vaut avoir avec soi les militants qu'un loge sur une affiche !
Militant PS du 5ème, je serai à ses cotés pour gagner en 2012 !

Signaler Répondre

avatar
nostradamousse le 13/12/2011 à 17:13

Thierry fera un très bon député, j'en suis sûre.

Signaler Répondre

avatar
Facture le 13/12/2011 à 15:38

"candidat de tous les Lyonnais"... il se prend pour Dieu ? Pour Collomb ? Il oublie tous ceux qui ne veulent pas de son stade à 300 000€ aux frais du contribuable !!

Signaler Répondre

avatar
aie le 13/12/2011 à 15:36

C'est bien beau de brailler partout écolo je vous aime quand même, en, attendant, Thierry, une alliance avec les verts est inimaginable ... toi tu l'imagines §
Tous aux abris !

Signaler Répondre

avatar
jm le 13/12/2011 à 15:01

Quelle misère !

Signaler Répondre

avatar
Jean Claude le 13/12/2011 à 14:54

Vous ne répondez donc pas à la question ...

C'est tout dit cher ami

Signaler Répondre

avatar
lyonnais le 13/12/2011 à 14:10

A vous lire petit Jean Claude, vous n'aimez que les petites brindilles !!!!

Signaler Répondre

avatar
Jean Claude le 13/12/2011 à 13:55

Lyonnais ,

Qu'est ce que tu fais encore dans cette belle aglomération si tu es toujours en train de râler contre tout et n'importe quoi (même contre notre magnifique fête des Lumières !!!)

Je ne comprends pas cette posture systématique d'être Opposé A Tout et Content-de-Rien ....

Signaler Répondre

avatar
lyonnais le 13/12/2011 à 13:47

Alors comme cela cher Maitre, vous allez representé le modèle lyonnais dans ce qui ce fait de pire en ce qui concerne la Confluence avec ces accès toujours bouchonnés !!!
Et bien c'est du beau !

Signaler Répondre

avatar
berbard le 13/12/2011 à 13:44

pauvre France, avec des effets de manche de cette sorte, on est pas sorti de la crise je vous le dis

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.