Havard qualifié "d’homme à abattre" : le député du Rhône réagit

Havard qualifié "d’homme à abattre" : le député du Rhône réagit
Michel Havard - LyonMag

L’élu lyonnais a réagi mercredi par voie de communiqué à la formule utilisée à son encontre par Zorah Aït Maten, la directrice de campagne de son adversaire pour les Législatives de juin 2012, le radical de gauche Thierry Braillard.

"La violence de ces mots marque le premier dérapage, et je l'espère le dernier de la campagne législative qui s'ouvre", prévient Havard. La hache de guerre est déterrée entre ce dernier et Thierry Braillard, qu’il affuble désormais du qualificatif de "candidat dissident", au regard du maintien de sa candidature sur la 1e circonscription du Rhône malgré l’accord Verts/PS validant pourtant celle du vice-président écologiste de la Région Philippe Meirieu. "Si je peux comprendre la volonté du candidat dissident de vouloir exister face au candidat officiel du PS et de François Hollande, cette volonté ne doit pas conduire à des débordements", demande-t-il.
Ce changement de ton, Michel Havard assure l’avoir déjà constaté depuis les bancs de la salle du Conseil de la Ville de Lyon, où il préside également le groupe d’opposition Ensemble pour Lyon (UMP et apparentés). Thierry Braillard s’appuie pourtant sur la réussite de cet exécutif, dont il fait partie au titre d’adjoint aux Sports, pour s’estampiller "candidat de tous les lyonnais." "On constate depuis quelques mois au conseil municipal que l'attitude de l'exécutif vis-à-vis de son opposition est bien loin du 'modèle lyonnais' teinté d'humanisme qu’il souhaite représenter", raille Havard, qui invite Braillard et son équipe à désormais "privilégier les idées et le fond, plutôt que l'invective et la forme."

Tags :

havard

braillard

17 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
skywalker le 16/12/2011 à 14:32

C'est pitoyable d'entendre ça, on se croirait en maternelle comme toujours. Vous n'avez pas encore compris que les Français et notamment les lyonnais en on ras le bol du manquement de fond des échanges que font certains hommes politiques ... A moins que ces derniers ne veulent passer plus de temps à faire la une des rubriques de je ne sais quel magasine "people" plutôt que d'aborder les problèmes de fond et de proposer les mises en action vers des solutions cohérentes.
Michel Havard fait partie de ces derniers qui abordent les vrais problèmes et ne fait pas que les aborder d'ailleurs ! Mais c'est tellement plus simple pour ses adversaires de calomnier, d'attaquer que de proposer pour aider les lyonnais à avancer dans la situation que nous connaissons tous. A bon entendeur. Tout mon soutient à Michel Havard.

Signaler Répondre

avatar
Bialn le 16/12/2011 à 11:48
rouge a écrit le 14/12/2011 à 17h37

Braillard touche déja le fond, mais ne l'aborde jamais !

Braillard n'a jamais quitté le fond ! Mais d'ici a espérer qu'il aborde le fond, faut pas rêver ! Collomb et les verts lui maintiennent la tête sous l'eau : l'un en l'infantilisant, les autres en montrant qu'il ne sont en fait pas ses alliés. Mais finalement il n'obtient que ce qu'il mérite

Signaler Répondre

avatar
Respect le 16/12/2011 à 11:44

Thierry Braillard ne fait pas honneur à la politique... les Lyonnais aimeraient entendre autre chose que des insultes et des menaces.
J'espère que Michel Havard, toujours respectueux de ses adversaires, ne tombera pas dans le piège.

Signaler Répondre

avatar
Vert de rage ! le 16/12/2011 à 10:15

Braillard n'a aucun argument pour faire sa campagne, alors il fait du foin autour de Michel Havard !
A quand un programme ? Difficile j'imagine, car il montrerait publiquement son dessaccord total avec les verts, ses alliés de toujours !

Signaler Répondre

avatar
Presse à la solde de... le 15/12/2011 à 11:52

Comment se fait il que le reste de la presse lyonnaise n'ait pas repris le communiqué de Michel Havard ???? Alors que chaque pet de travers de Collomb engendre une demie page ?
La presse locale semble, une fois encore, avoir choisit de se ranger du coté du pouvoir et de l'argent !
Lyon n'a pas de presse, pour la 2e ville de France, ca craint un peu !
Merci Lyon Mag !

Signaler Répondre

avatar
ellella le 15/12/2011 à 09:33
tintin a écrit le 14/12/2011 à 18h20

havard a peur de perdre.
Il a raison d'avoir peur

Havard a peur de perdre ? une affirmation sans fondement - par contre, il s'attend à tous les coups bas du stratège Collomb au travers de son homme de manche qui défend les intérets du futur prince de Décines -
ça c'est démontrable ! le reste n'est qu'intox

Signaler Répondre

avatar
Contribuable le 14/12/2011 à 20:04

Après le maire de Lyon qualifié en off par ses amis d'idiot utile, voilà que ses adjoints démontrent qu'ils sont des idiots inutiles.

Signaler Répondre

avatar
Alexandre69002 le 14/12/2011 à 19:43

Havard souhaite parler de fond? Excellente nouvelle! Cela fait cinq ans qu'il évite soigneusement toutes les questions relatives a ces choix législatifs qui n'en sont d'ailleurs pas puisqu'il n'est qu'un béni oui oui feodé au pouvoir Sarkozyste. L'avocat Thierry Braillard sera un bien meilleur législateur que l'homme a abattre (politiquement).

Signaler Répondre

avatar
Un programme ? le 14/12/2011 à 18:32

Et ben ! Elle commence bien la campagne des pseudo socialo verdo !
Et comme programme ?

Signaler Répondre

avatar
lucien78 le 14/12/2011 à 18:25
Gymnaste... a écrit le 14/12/2011 à 17h54

Le problème de la gauche lyonnaise : se dire à gauche pour les élections nationale, ne surtout rien faire de gauche pour s'assurer une réélection à Lyon qui a toujours voté au centre-droit...
Ca fait mal le grand écart dites ?

il n'y a que la victoire de Braillard sur Havard en juin prochain qui compte...
A 2 ans des municipales, c'est bon pour norra berra future tête de liste à Lyon.

Signaler Répondre

avatar
tintin le 14/12/2011 à 18:20

havard a peur de perdre.
Il a raison d'avoir peur

Signaler Répondre

avatar
Armée mexicaine le 14/12/2011 à 18:14

Entre Sécheresse (directeur de campagne adjoint) qui dézingue ses alliés Verts sur son blog, Zora Aït Maten (directeur de campagne adjoint) qui veut abattre Havard, le centriste Rudigoz (directeur de campagne adjoint) qui compte les points en bon centriste, Braillard n'a plus qu'à l'ouvrir pour couvrir la cacophonie

Signaler Répondre

avatar
khmers le 14/12/2011 à 18:06

Ils ne que ça à proposer les khmers roses . Abattre un homme ? sacré programme !

Signaler Répondre

avatar
Gymnaste... le 14/12/2011 à 17:54

Le problème de la gauche lyonnaise : se dire à gauche pour les élections nationale, ne surtout rien faire de gauche pour s'assurer une réélection à Lyon qui a toujours voté au centre-droit...
Ca fait mal le grand écart dites ?

Signaler Répondre

avatar
jm le 14/12/2011 à 17:43

"L'homme à battre" au scrutin serait plus correct mais il faudra plus que des formules d'arrière-cours PS ou des pitreries d'un Braillard en mode marionette emballée.

Signaler Répondre

avatar
Pseudo gauchiste le 14/12/2011 à 17:41

Mais il se prend pour qui ce braillard qui ne sait rien faire d'autre que d'assister à des matches de foot en tribune VIP avec champagne à flot ?
Ras le bol de cette gauche caviar qui a la main mise sur Lyon depuis des années !
A quand une vraie gauche ? Avec un vrai programme de gauche ? Des attitudes de gauche ?

Signaler Répondre

avatar
rouge le 14/12/2011 à 17:37

Braillard touche déja le fond, mais ne l'aborde jamais !

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.