Ces élus républicains qui pourraient jouer le jeu de l’ouverture à la sauce Collomb

Ces élus républicains qui pourraient jouer le jeu de l’ouverture à la sauce Collomb
Michel Havard et Emmanuel Hamelin - LyonMag

Si personne ne remet en cause le choix de Georges Képénékian pour s’asseoir demain dans le fauteuil de maire de Lyon, la perspective de voir Richard Brumm promu premier adjoint est loin de faire l’unanimité.

Quelques élus (encore ?) encartés au Parti Socialiste sont plus que réservés face à une telle hypothèse. Resté jusqu’à présent silencieux, l’actuel président du groupe PS Jean-Yves Sécheresse pourrait bien vouloir faire entendre sa voix et celle de ses amis qui ne sont pas tous tombés sous le charme de celui qui n’a jamais caché sa proximité politique avec Nicolas Sarkozy. "Ils vont grogner pour le principe, mais au final ils se coucheront comme toujours", relativise un proche de Collomb.

Et de rappeler que le maire a prouvé avec l’affaire Braillard sa capacité à tuer dans l’oeuf toutes les velléités de courage.

Autre casse-tête à régler, la succession de Képénékian comme responsable de la culture. L’idéal aurait été de nommer à ce poste celle qui a déjà la responsabilité de ce secteur à la Métropole. L’ennui, c’est que Myriam Picot est maire du 7e arrondissement et que Collomb tient à ce qu’elle conserve ce poste. Dans le cas contraire, on risquerait d’assister à une véritable foire d’empoigne pour sa succession. Picot hors-jeu, on voit mal qui parmi les élus lyonnais actuels de la majorité est en mesure d’enfiler le costume d’adjoint à la culture. Une telle responsabilité exige à la fois une appétence pour le sujet et une réelle disponibilité.

Du coup, Collomb n’exclut pas de proposer le poste à un élu de l’actuelle opposition.

Encore faut-il en trouver un qui ait le profil et qui accepte. À en croire quelques confidences, l’ancien député Républicain Michel Havard aurait tout à fait le profil idéal. Le problème, c’est qu’il vient de donner une orientation différente à sa carrière professionnelle. On le voit mal faire à nouveau volteface, surtout au moment où il pourrait prendre de nouvelles responsabilités importantes dans un groupe privé.

Du coup, les regards se tournent vers l’ancien député de la Croix-Rousse Emmanuel Hamelin. Chacun a remarqué que lors de la dernière réunion de la Métropole, il est l’un de ceux qui à droite, s’est levé parmi les premiers pour applaudir très chaleureusement le nouveau ministre de l’Intérieur.

En outre, Hamelin est incontestablement l’un de ceux qui, au conseil municipal, connaît le mieux le monde de la culture. On ne peut oublier qu’il est, professionnellement parlant, inspecteur général des affaires culturelles. Politiquement, le ralliement de Hamelin qui siège aussi à la Métropole constituerait incontestablement un joli coup double pour Collomb qui réussirait localement ce que Macron a réalisé sur le plan national. Reste à savoir si l’ancien député sarkozyste serait prêt à franchir le pas. On commencera à y voir plus clair au soir du second tour des législatives.

 "Il n’est pas question de laisser certains partir dans des aventures individuelles", explique-t-on dans l’entourage de Philippe Cochet, président de la fédé LR du Rhône. Pas sûr que cela suffise à calmer toutes les velléités.

À droite, on met quelques conditions à un éventuel accord avec le macroniste David Kimelfeld. Comme l’explique un maire, il faudrait à la fois une nouvelle gouvernance, un engagement sur une baisse des impôts et une représentativité de toutes les communes. Reste que sur ce dernier point, on voit mal comment on pourrait revenir en arrière. Sauf à imaginer un futur conseil avec près de 1 000 élus...

Au-delà de la position de leur groupe, plusieurs élus d’opposition semblent prêts à franchir le pas de l’ouverture. On évoque ainsi le nom de Christophe Quiniou qui devrait bientôt remplacer Michel Forissier comme maire de Meyzieu. À Lyon, outre Emmanuel Hamelin et le maire du 6e Pascal Blache, tel pourrait être le cas pour des personnalités tel que le centriste Christophe Geourjon.

19 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Murs le 19/06/2017 à 00:14

Pas bête cette idée !

Signaler Répondre

avatar
Culture pour tous le 19/06/2017 à 00:10

Hamelin adjoint à la culture bon coup pour nous lyonnais tout le monde est d'accord gauche droite pour une fois l'intérêt général bravo Gege

Signaler Répondre

avatar
Centinic le 17/06/2017 à 19:07

Ce serait un coup de maître que de mettre Hamelin à la culture,
c'est penser ouverture, et avec les compétences exigées.

Signaler Répondre

avatar
Tatal le 16/06/2017 à 10:15

Effectivement songer à Emmanuel Hamelin est une idée très raisonnable !!! Il connaît bien ce domaine
Et c'est aussi un bon moyen de rentrer par la petite porte à la mairie
Colomb à d'autres chats à fouetter
Et ce serait bien dommage de ne pas exploiter ses talents tant pis si d'autres ne les ont pas détectés avant !!!!

Signaler Répondre

avatar
Mi j'en le 16/06/2017 à 00:44

L'ouverture avec hamelin' ok en plus à la culture ça a tout son sens. Havard c est
Une blague ..

Signaler Répondre

avatar
Havey le 15/06/2017 à 21:24

Hamelin c est en effet très bien pour lyon !

Signaler Répondre

avatar
enorme le 15/06/2017 à 19:48

il tue définitivement cette droite lyonnaise trop nulle allez gégé et en même temps il donne une image d'union c'est génial

Signaler Répondre

avatar
pourGégé le 15/06/2017 à 19:46

Hamelin est une excellente idée
il est droite modérée et est un des rares élus à bien connaitre la culture

Signaler Répondre

avatar
bravo le 15/06/2017 à 19:44

Hamelin a bien le profil et ce serait bien pour Lyon
Collomb est trop bon sur ce coup

Signaler Répondre

avatar
hervéL le 15/06/2017 à 19:43

Collomb jouerait l'intelligence avec Hamelin ce qu'à droite il n'ont jamais réussi à faire !

Signaler Répondre

avatar
Gegaz le 14/06/2017 à 15:28

Hamelin est une bonne idée et une bonne prise d'intérêt général il est sans doute le meilleur candidat de droite et de gauche
Collomb ferait bien !

Signaler Répondre

avatar
BF le 12/06/2017 à 17:00

"l'entourage de Cochet" ? Je crois que dans les prochaines semaines Cochet ne sera plus très entouré ni très légitime...

Signaler Répondre

avatar
info le 12/06/2017 à 16:38

Pascal Blache ? Il a déja dit qu'il n'irait pas à la soupe !

Signaler Répondre

avatar
martine.g le 12/06/2017 à 12:06

Franchement à Droite et à Gauche à Lyon y a que deux personnes qui connaissent la Culture c'est Hamelin et Képénékian !

Signaler Répondre

avatar
yan le 12/06/2017 à 12:05

Havard est une quiche par contre Hamelin à la Culture oui c'est une bonne idée autant allé chercher les mecs compétents pour l'intérêt de Lyon.

Signaler Répondre

avatar
remy69 le 12/06/2017 à 12:04

Monsieur Hamelin, est sans doute celui qui connaît mieux la Culture...L'idée de le voir Adjoint à la culture serait une très bonne nouvelle pour Lyon...

Signaler Répondre

avatar
sans souci le 12/06/2017 à 11:19

quand ils vont aux toilettes, ils demandent l'autorisation à COLLOMB ?

Signaler Répondre

avatar
Tant pis pour la France et les français... le 12/06/2017 à 10:12
rép bananière a écrit le 12/06/2017 à 09h49

Normal, quoi de plus de normal qu'ils puissent avoir "l'agréement" du baron (c'est pourtant le peuple qui est souverain), puisque ces deux individus fréquentent la confrérie du chef

Entre frères, on se "doit" de se faire du bien même si, pour ce faire, on s’assoit sur la démocratie

Parce que vous croyez encore que nous soyons en démocratie?

Fric + media + électeurs moutons formatés, ça fait un raz de marée pour "le renouveau en marche" (TOURAINE, LAFERRIERE, COLLOMB, LEPAGE, SARNEZ, BAYROU,...)

Signaler Répondre

avatar
rép bananière le 12/06/2017 à 09:49

Normal, quoi de plus de normal qu'ils puissent avoir "l'agréement" du baron (c'est pourtant le peuple qui est souverain), puisque ces deux individus fréquentent la confrérie du chef

Entre frères, on se "doit" de se faire du bien même si, pour ce faire, on s’assoit sur la démocratie

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.