Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Patrick Lescure - JazzRadio/LyonMag

Patrick Lescure : “50% de l’emploi en Rhône-Alpes est lié à l’industrie”

Patrick Lescure - JazzRadio/LyonMag

Le directeur de Pôle Emploi Rhône-Alpes était l’invité lundi de Jazz Radio pour l’émission Ça Jazz à Lyon, proposée en partenariat avec LyonMag.com.

Cette semaine, Ça Jazz à Lyon vous propose une semaine spéciale "emploi". Mercredi, Nicolas Sarkozy doit tenir son sommet social pour annoncer les mesures qui doivent permettre aux entreprises françaises de relancer leur compétitivité. Car en 2011, les chiffres du chômage dans le Rhône sont accablants. "L’année se découpe en deux parties. Le premier semestre est plutôt bon, avec une baisse sensible du chômage jusqu’en mai. Depuis, on constate une dégradation", explique Lescure. Sept mois consécutifs de hausse pour être très précis. Sur un an, l’augmentation est de 4% sur Rhône-Alpes. "C’est moins qu’au niveau national, mais cela représente 260 000 personnes à la recherche d’un emploi dans la région", recadre-t-il. L’Ain, la Drôme et l’Ardèche sont les départements de la région les plus impactés. "Les seniors ont été les plus touchés, avec un hausse de 13% du chômage dans cette catégorie. Pour les jeunes, l’augmentation représente 2,5%. Les jeunes et les seniors représentent plus d’un tiers du chômage dans la région", précise le directeur de Pôle Emploi. Quand les seniors quittent l’entreprise après 50 ans, il leur est très difficile de retrouver un emploi. Pour les jeunes, le problème est autre. "Ce sont massivement les jeunes qui ont des niveaux de qualification inférieur qui souffrent. Ce n’est pas nouveau, mais avec la crise cela s’amplifie. Ce sont pour la plupart des fins de CDD ou des fins de missions d’intérim", rappelle-t-il.

Comment agir alors pour relancer l’emploi ? Rhône-Alpes a une chance : la solidité de son industrie. "On voit que l’industrie est un thème de campagne. Dans une région qui compte près de 20% d’emplois liés à l’industrie, c’est très important. Rhône-Alpes compte cinq à six points de plus en termes d’emploi industriels que le moyenne nationale. Si on ajoute à ces 20%, la part de l’intérim, qui va dans l’industrie, et qui est très majoritaire, plus les emplois induits (transports, commerce de gros, logistique), on est pas loin de 50% de l’emploi de la région liée à l’industrie.» Patrick Lescure voit donc le sommet social d’un bon œil. "Tout ce qui pousse au développement de l’activité industrielle est une bonne chose", glisse-t-il. D’autant que la morosité induite à toute hausse du chômage se fait ressentir dans les agences de Pôle Emploi. "On reçoit des gens qui sont vraiment en difficulté", rapporte-t-il. "Une note d’optimisme tout de même, il y a des secteurs qui continuent à fonctionner dans la région. L’année dernière, nous avons fait à Pôle Emploi Rhône-Alpes un peu moins de 400 000 recrutements, sans parler de ce qui se fait en dehors de l’agence. Il y a une activité du marché du travail, même si l’ambiance immédiate et pour les prochaines semaines n’est pas au beau fixe."



Tags : pole emploi | industrie |

Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.