La loi du génocide arménien pourrait couter cher à Euronews

La loi du génocide arménien pourrait couter cher à Euronews
Photo Lyonmag.com

Après les députés, ce sont les sénateurs qui ont à leur tour adopté mardi soir la loi pénalisant la négation du génocide arménien. Une loi qui déplait fortement à la Turquie, qui menace de quitter la chaine d’information internationale basée à Ecully dans l’agglomération lyonnaise, et qui va déménager à Confluence. La télévision turque, la TRT, est le troisième actionnaire d'Euronews. Elle possède 15,5% de la chaîne.

6 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
francoturque44 le 24/01/2012 à 12:53

... je précise ma phrase :
"quelques absurdités profanées par le gouvernement turc"
:-)

Signaler Répondre

avatar
francoturque44 le 24/01/2012 à 12:24

J'adore la nuance dans vos commentaires...
Oui, je suis turque et oui je suis française,
oui, je pense qu'il y a eu génocide,
faudrait essayer, amis français, de ne pas confondre les absurdités proférées par le gouvernement et quelques endoctrinés, avec les pensées silencieuses du reste de la population. Nuance, donc.

Signaler Répondre

avatar
rondododo le 24/01/2012 à 06:40

Au contraire, je pense que ce pays doit comprendre qu'en France nous connaissons la nuance, ce pays est une porcherie avec une façade faussement Européenne, mais simplement intégriste

Signaler Répondre

avatar
François06 le 24/01/2012 à 02:22

Aucun tribunal ni cour n'a jamais condamné la Turquie pour ça...

Ps: à l'époque c'était l'empire Ottoman, pas la Turquie.

Signaler Répondre

avatar
Thebasq le 24/01/2012 à 02:02
Jean Valjean a écrit le 24/01/2012 à 00h25

Au contraire, un départ de la Turquie permettra à Euronews de dispenser une information libre et non biaisée sur le génocide des Arméniens, sur l'occupation de Chypre, sur le massacre actuel des Kurdes et sur la nature autoritaire du régime d'Ankara.

Ce n'est actuellement pas le cas. Aucune pression, d'aucune sorte.

Signaler Répondre

avatar
Jean Valjean le 24/01/2012 à 00:25

Au contraire, un départ de la Turquie permettra à Euronews de dispenser une information libre et non biaisée sur le génocide des Arméniens, sur l'occupation de Chypre, sur le massacre actuel des Kurdes et sur la nature autoritaire du régime d'Ankara.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.