Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

La fin du cauchemar tunisien pour un jeune Isérois

Reuters - DR

Son histoire ressemble de près ou de loin à celle relatée dans le film Midnight Express. En octobre 2008, un Isérois a été condamné à 40 ans de prison par le régime Ben Ali pour avoir tenté d’importer en France du haschisch. Un an après la révolution de Jasmin, il vient d’être gracié par le président Marzouki par décret, avec deux autres détenus français, après trois années passées derrière les barreaux de Mornaguia.

"J'ai fait une bêtise, c'est clair, mais j'ai payé trop cher", déclare le trentenaire originaire d'une commune nord-iséroise. En effet, après avoir avoué la passe, il a subit la torture plusieurs jours. "Le premier soir, ils m'ont frappé pendant des heures. J'ai cru qu'ils allaient me tuer, raconte l’éducateur jeunesse. Ils m'ont électrocuté au genou avec une batterie, ils me frappaient à coups de bâton. Dans la salle d'interrogatoire il y avait du sang sur les murs". Deux jours plus tard, le consulat français parvient à faire arrêter les tabassages sur sa personne, tout les en dissimulant pour ne pas révéler les pratiques d’un régime ami de la République française. Le jeune homme raconte les multiples déviances qu’il a vu dans le pénitencier tunisien : ongles arrachés, genoux percés, viols.

Aujourd’hui, si l'Isérois a pu retrouver le domicile familial en Isère, c’est grâce au combat qu’à mené sa mère, mais aussi au soulèvement du peuple tunisien contre Ben Ali. "J'étais content de sortir, mais malheureux aussi de laisser derrière moi des gens qui n'ont pas la chance comme moi d'être Français", dit-il. Son avocate a porté plainte contre ses tortionnaires mais lui ne se fait pas d’illusion. "J'aimerais qu'ils fassent une longue peine. Mais même s'ils vont en prison ils n'y resteront pas longtemps, déclare Fabien. Et ces pratiques vont durer encore un moment. Les policiers sont restés les mêmes après Ben Ali".

M.R. avec AFP



Tags : Tunisie |

Commentaires 3

Déposé le 22/02/2012 à 10h44  
Par Mr tuduri Citer

Je me souvienS il roulait en golf 5 gti neuve vers 2005! Pour un educateur c'est confortable(30 000€ la voiture). Tout le monde savait qu'il était dealer. Pas de pitié pour ces trafiquants ! Il a bien éduquer oui , on peut transporter des kiloS de drogue et être libre. Pour les jeunes de pont-de-chéruy c'est l'exemple à suivre. Maman à même récolter des fonds pour lui venir en aide , la drogue est plus si rentable?

Déposé le 17/02/2012 à 19h21  
Par Jacquotp Citer

danger Et oui la drogue c'est pas bon pour la santé.

Déposé le 17/02/2012 à 18h21  
Par Lucien. Citer

Bon retour dans un pays civilisé, de droit et démocratique !

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.