Un villeurbannais sera jugé pour travail dissimulé

Un villeurbannais sera jugé pour travail dissimulé

Ce gérant d'une pizzeria à Villeurbanne ouvrait sept jours sur sept et faisait travailler ses employés 15 heures par jour, sans salaire fixe selon le Progrès. L'établissement a fait l'objet d'une fermeture administrative depuis fin décembre. Le gérant devra par ailleurs rembourser 20 000 euros de cotisations sociales.

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.