Prison ferme pour un Villeurbannais saoul au volant

Prison ferme pour un Villeurbannais saoul au volant
Photo d'illustration - LyonMag

Ce lundi, le tribunal correctionnel du Puy-en-Velay a jugé en comparution immédiate un Villeurbannais, coutumier des infractions routières.

Vendredi soir, place Michelet au Puy-en-Velay, le trentenaire alors au volant d’une voiture, a été contrôlé par des policiers. Dégageant une forte odeur d’alcool, l’homme avait alors affirmé qu’une autre personne, partie de son véhicule, en était à l’origine. Cela, malgré selon Le Progrès, la présence d’une bouteille de vodka près de lui. Le conducteur, qui semblait hagard, avait été interpellé après avoir refusé de souffler dans l’éthylotest mais aussi de se soumettre à une prise de sang, parcequ'il craignait les piqures. 

Devant la justice, le jeune homme dont le permis avait été annulé et dont le casier judiciaire comportait déjà 19 mentions, a été condamné à deux ans de prison dont dix-huit mois ferme. Il a également interdiction de conduire un véhicule durant une année.

1 commentaire
Laisser un commentaire
avatar
Pauvre france le 22/08/2018 à 23:28

"le jeune homme dont le permis avait été annulé et dont le casier judiciaire comportait déjà 19 mentions".......... force est de constater que la justice en France n'est pas très dissuasive !

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.