Christian Cadiot : "On a des juges indépendants. Mais sont-ils impartiaux ?"

Christian Cadiot, ancien magistrat lyonnais, est l’invité ce mardi de Gérard Angel, dans les Coulisses du Grand Lyon. L’émission est enregistrée dans le respect des gestes barrières, avec, notamment une glace de Plexiglas entre les deux protagonistes.

Christian Cadiot : "On a des juges indépendants. Mais sont-ils impartiaux ?"
Christian Cadiot - LyonMag

Ceux qui suivent les faits divers et leur résolution judiciaire s’énervent parfois contre les décisions des juges. Pour Christian Cadiot, qui a siégé à Lyon mais aussi à la Cour de Cassation, il faut tempérer : "Si un magistrat libère un délinquant, c’est parce que les textes le permettent. (…) Après, c’est un problème d’opinion du juge. Dans aucun pays régi par la Convention européenne des droits de l’Homme, vous ne pouvez censurer l’opinion d’un juge autrement que par des mécanismes d’appels hiérarchiques".

Ce qui veut dire que les erreurs d’appréciation des juges ne sont jamais punies ? "Il y a une censure du juge s’il sort des clous des textes. Mais si vous lui confisquez son opinion, est-ce que vous aurez une justice libre ?", poursuit Christian Cadiot.

"Le bon juge, c’est celui qui doit être capable de s’abstraire de ses opinions égotiques. C’est quelque chose de difficile", estime l’ancien magistrat.

"En France, on a des juges indépendants. Mais sont-ils impartiaux ? Quand on voit l’affaire du mur des cons, je comprends que nos concitoyens aient des doutes", conclut-il.

Les Coulisses du Grand Lyon sont à retrouver tous les jours à 12h sur LyonMag.com.

20 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Egalité bien sur le 31/12/2020 à 08:42

Suffit pour un Père de passer devant le JAF pour se faire son idée sur la question

Signaler Répondre

avatar
Terminator...... le 30/12/2020 à 11:16

Monsieur CADIOT vous savez bien que la justice est à la botte du gouvernement.... Alors votre baratin personne n y croit..
Au faite c est quoi votre palmarès ?

Signaler Répondre

avatar
kikou le 30/12/2020 à 10:03

L' INTIME conviction des juges !!! C'est en quelque sorte une circonstance aléatoire sur une analyse objective d'une observation incertaine de la conscience humaine. Ce que d'aucun peut dire que cette intime conviction soit égale pour un même fait, selon le juge en question. On parle aussi de " jugement en mon âme et conscience ", ce n'est pas objectif puisque la conscience humaine n'est pas linéaire, elle varie selon plusieurs critères, les pensées sont à ondulations aléatoires, aujourd'hui vous pensez ainsi et demain tout peut changer.

Signaler Répondre

avatar
Kestion le 30/12/2020 à 09:48

"Si un magistrat libère un délinquant, c’est parce que les textes le permettent."

Le Code Pénal et/ou le Code Civil permettent donc de laisser en liberté infinie des délinquants multirécidivistes ?

Signaler Répondre

avatar
Grand gognand le 30/12/2020 à 09:21
Élisez les a écrit le 30/12/2020 à 08h16

Faire comme aux USA les Juges sont élus par la population ainsi que le Chef de la Police et quand ils font mal leur boulot ils dégagent les ricains sont moins cons que nous .

Comme nos politiques en France ?
Mais curieusement on prend toujours les mêmes et on recommence...

Signaler Répondre

avatar
@élection le 30/12/2020 à 09:17
Élisez les a écrit le 30/12/2020 à 08h16

Faire comme aux USA les Juges sont élus par la population ainsi que le Chef de la Police et quand ils font mal leur boulot ils dégagent les ricains sont moins cons que nous .

Proposition populiste qui ne résiste pas à une analyse un peu plus poussée. Le Monde avait fait un papier sur le sujet il y a quelques années.

Signaler Répondre

avatar
kikou le 30/12/2020 à 08:32
Affaire suivante a écrit le 29/12/2020 à 18h05

Conclusion les juges sont intouchables.

C'est faux. Une décision de juge peut-être remise en question en faisant APPEL, et même en cour de cassation où le justiciable, quand la peine de mort être encore appliquée, faire une demande de grâce présidentielle.. Même le parquet peut faire appel pour certaines décisions de justice.

Signaler Répondre

avatar
Élisez les le 30/12/2020 à 08:16
ouf! a écrit le 29/12/2020 à 20h14

La justice doit être soumise à la légitimité des urnes. Les Français doivent pouvoir choisir quelle justice est appliquée.

Faire comme aux USA les Juges sont élus par la population ainsi que le Chef de la Police et quand ils font mal leur boulot ils dégagent les ricains sont moins cons que nous .

Signaler Répondre

avatar
Sandye le 30/12/2020 à 07:39
Lol a écrit le 30/12/2020 à 07h03

Précisez svp.

Toute personne ayant du pouvoir , des réseaux , de l'argent ... tout simplement
exemple niveau 1 : une entreprise dans son tort dans une histoire de pollution sonore pour l'attaquer en justice faut avoir les reins solides , de l'argent , des connaissances ... et souvent les gens se taisent ou font justice eux même et ça dégénère...
exemple niveau 2 : un élu national pris la main dans le pot de confiture , voir plus ...le temps qu'il passe en jugement , il est devenu sénile et hop on oublis tout
L'argent et le pouvoir régissent tout , parfois il y en a qui tombent mais souvent pour l'exemple ou après beaucoup de sacrifices

Signaler Répondre

avatar
Lol le 30/12/2020 à 07:03
Sandye a écrit le 30/12/2020 à 05h57

Si il n'y avait qu'eux !!

Précisez svp.

Signaler Répondre

avatar
Sandye le 30/12/2020 à 05:57
Affaire suivante a écrit le 29/12/2020 à 18h05

Conclusion les juges sont intouchables.

Si il n'y avait qu'eux !!

Signaler Répondre

avatar
ouf! le 29/12/2020 à 20:14

La justice doit être soumise à la légitimité des urnes. Les Français doivent pouvoir choisir quelle justice est appliquée.

Signaler Répondre

avatar
Affaire suivante le 29/12/2020 à 18:05

Conclusion les juges sont intouchables.

Signaler Répondre

avatar
Lepapet le 29/12/2020 à 16:30

Ce n'est pas dela seule l'idéologie gaucho-laxiste voir antifrançaise que notre Justice est pourrie, mais davantage des "techniciens hautement qualifiés" de la truelle et du file à plomb. A un certain degré des responsabilités, je vous l'accorde bien volontiers. Mais ce degré au sein de l'Institution : il pèse lourd, très lourd même dans ce beau Royaume de France..

Signaler Répondre

avatar
Grand gognand le 29/12/2020 à 15:47
Pauvre France. a écrit le 29/12/2020 à 13h24

Notre justice est pourrie parcequ'elle infiltrée par des juges imprégnés d'une idéologie gaucho-laxiste et antifrançaise.

Ah c'est vrai qu'en Chine ou dans certains pays africains ou en Amérique du Sud...
les juges y sont indépendants et libres...
"Quand je me regarde je m'effraie mais quand je me compare je me rassure..."
Notre république française a une justice indépendante...mais évidemment pas parfaite.
Moi j'en suis fier car elle a peu de moyens financiers...

Signaler Répondre

avatar
Culture 2.0 le 29/12/2020 à 13:41
égotique ?.... a écrit le 29/12/2020 à 12h50

Et comment ce Monsieur explique que des individus avec 50 récidives à leur actif soient encore dehors ?...
C'est quand on "s'abstrait des considérations égotiques" ?
(Si quelqu'un peut expliquer ce que cela veut dire à un citoyen lambda qui vit dans le monde réel....)

un citoyen lambda qui vit dans le monde réel....? Allons, connaître d'autres mots que "bonjour" ne fait pas de quelqu'un un extraterrestre si?

De plus il n'y a rien de compliqué dans cette phrase, la racine du mot égotique est facile à reconnaître non?

Signaler Répondre

avatar
Pauvre France. le 29/12/2020 à 13:24

Notre justice est pourrie parcequ'elle infiltrée par des juges imprégnés d'une idéologie gaucho-laxiste et antifrançaise.

Signaler Répondre

avatar
Dictionnaire ambulant le 29/12/2020 à 13:21

Désolé pour vous... mais même une personne lambda peut comprendre:

si on reprend la phrase dans le contexte cela veut juste dire: le bon Juge doit oublier ses opinions toutes personnelles pour prendre une décision.

Signaler Répondre

avatar
égotique ?.... le 29/12/2020 à 12:50

Et comment ce Monsieur explique que des individus avec 50 récidives à leur actif soient encore dehors ?...
C'est quand on "s'abstrait des considérations égotiques" ?
(Si quelqu'un peut expliquer ce que cela veut dire à un citoyen lambda qui vit dans le monde réel....)

Signaler Répondre

avatar
Phil. le 29/12/2020 à 12:15

Bien sur que non, ils jugent l'auteur des faits (suivant des critères inavoués) avant les faits.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.