UGC Confluence : "Il y aura des tramways jusqu’à la dernière séance"

UGC Confluence : "Il y aura des tramways jusqu’à la dernière séance"
Franck Chapon, directeur d'UGC Lyon - lyonmag

Franck Chapon, directeur d’UGC Lyon, était mercredi l’invité de Jazz Radio pour l’émission Ça Jazz à Lyon, proposée en partenariat avec LyonMag.com.


Le pôle de commerce et de loisirs, Confluence ouvre ses portes mercredi soir. Le nouveau Ciné Cité UGC va accueillir ses premiers spectateurs, dès 20h. A l’affiche pour cette soirée d’inauguration, un seul film au titre bien choisi : Bienvenue parmi nous de Jean Becker. " Dès jeudi, l’UGC prendra sa vitesse de croisière " assure Franck Chapon. Et le cinéma a prévu d’autres surprises pour sa première semaine.  Des avant-premières sont prévues tous les soirs, avec ou sans équipe de films, jusqu'à mardi prochain, date de clôture de la semaine cinématographique.  "Pour les principales soirées : Manu Payet et Clovis Cornillac nous présenterons Radio Star, Elie Sémoun viendra pour L’élève Ducobu" précise-t-il.
Pour Franck Chapon, tout a été prévu pour recevoir dans de bonnes conditions les spectateurs : 14 salles pouvant accueillir 3 500 spectateurs réparties sur 2 étages. Le cinécité prévoit aussi des espaces détentes et café. Le but : séduire le plus de personnes possibles. "Nous essayons de marier plusieurs cinémas : le cinéma d’auteur, des classiques, des films familiaux,  grand public, en 3D, d’autres un peu plus pointus… On va essayer de mixer ces cinémas différents pour que le spectateurs s’y sentent bien" précise le directeur d’UGC Lyon. 
L’installation de ce nouveau Ciné Cité dans le quartier Confluence n’est pas un hasard : "nous sommes installés à la Cité Internationale, au nord de Lyon, et dans le centre avec Astoria  et la Part Dieu. Nous n’avions pas de cinéma digne de ce nom sur le côté sud de Lyon. Donc quand le projet Confluence est né, il nous a paru évident d’être dans ce projet là ".
Tant que le projet n’est pas effectivement lancé, impossible d’avoir de garantie sur sa réussite. Pourtant, malgré les incertitudes, Franck Chapon reste confiant : "Je ne me fais pas de soucis. Rien ne remplace le cinéma (…) [il] encore une grande vie devant lui "
UGC ne reste pas non plus indifférent aux problèmes de stationnement que l’ouverture du pôle de commerces et de loisirs. Le Sytral a accepté d’octroyer plusieurs horaires de tram pour que les spectateurs puissent repartir en tram après la dernière séance. Enfin, les spectateurs qui se présenteront avec leur abonnement TCL ou leur ticket du jour bénéficieront d’un tarif préférentiel à 4.90 euros à conditions qu’ils  soient venus en transports en commun.



2 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
jm le 04/04/2012 à 22:43

Si l'état de grace et les services publics locaux durent plus que la semaine de l'inauguration, les lyonnais seront contents.

Signaler Répondre

avatar
pinocchio le 04/04/2012 à 19:27

"Les agents d'accueil" qui ont moins de 30 ans sont des vieillards et bien si les plus de trente ans boudent les responsables de site tenant ses propos, ils seront fermés.
Hypocrisie quand tu nous tiens !

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.