Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

DR

Présidentielle : François Bayrou à Lyon pour inverser la tendance

DR

A six jours du premier tour de l'élection présidentielle, le candidat du MoDem organise un meeting lundi soir à 19h à Eurexpo. Largement distancé dans les sondages par  Nicolas Sarkozy et François Hollande, mais aussi désormais par Jean-Luc Mélanchon et Marine Le Pen, François Bayrou veut mobiliser ses militants et tenter de convaincre les indécis rhodaniens qui l'avaient crédité de plus de 20% des voix en 2007.

Dans une interview accordée au Progrès, le candidat MoDem, assure que les six jours restant avant le scrutin suffisent pour convaincre, "en 2002, les élections se sont jouées dans les 48 dernières heures" rappelle-t-il.  François Bayrou estime être le seul candidat à ne pas mentir sur la situation économique de la France, "personne ne dit aux Français qu’il va falloir faire des efforts et c’est le seul moyen de sauver le modèle social français".  Il affirme pouvoir "faire mieux pour les français" avec "le même argent".  Enfin la droite comme la gauche tentent de séduire, le président du MoDem pour un soutien possible au second tour, François Bayrou insiste sur la fait qu’il n’est pas là "pour préparer le deuxième tour Sarkozy – Hollande, mais pour l’empêcher". "La seule force politique libre de toute pression des extrêmes, c’est nous" affirme-t-il.

Environ  4000 personnes sont attendues lundi soir à Eurexpo pour suivre le meeting. Pour s'y rendre, le MoDem du Rhône a mis en place des navettes gratuites depuis Vaulx-en-Velin-La Soie, Mermoz Pinel, Parilly-Université et le marché couvert de Villefranche.



Tags : bayrou | eurexpo | presidentielle | élection présidentielle |

Commentaires 1

Déposé le 16/04/2012 à 11h41  
Par ptl Citer

le seul parmi les candidats à parler de la réalité du mal français:la dette qui s'aggrave depuis près de 40 ans alors que tous les autres candidats occultent ou minimisent notre drogue:les sondages ne lui sont pas favorables comme si les français refusaient d'accepter la vérité de ce dont ils souffrent car la dette nuit sur toute l'économie et le social:si on devait arriver au stade de la Grèce voire de l’Espagne et du Portugal,au moins on aura été averti avant...car les marchés eux ne font pas d'état d’âme

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.