Une factrice de Lyon vole 242 chèques de fidélité !

Une factrice de Lyon vole 242 chèques de fidélité !
Photo d'illustration - DR

Trente-cinq personnes portent plainte contre une factrice du 8e arrondissement de Lyon. Cette dernière est accusée d'avoir volé de nombreux courriers contenant des chèques de fidélité pour les magasins Carrefour. Elle aurait ainsi dérobé 242 chèques entre janvier et novembre 2011, pour un montant total de presque 3.200 euros selon Le Progrès. La factrice, âgée d'une vingtaine d'années, a expliqué aux policiers que ces bons de réductions allaient être déruits. Elle est poursuivie pour "vol et escroquerie". Des sanctions internes pourraient aussi être prises à son encontre par La Poste.

5 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
jannot le 19/04/2012 à 08:34

A la poste ce n'est pas le premier fait délictuel enregistré.

Pour mas part j'utilise très peut les services postaux, je fait tout par internet et mes colis c'est UPS qui se charge de les transporter.

Signaler Répondre

avatar
oli le 19/04/2012 à 07:50
marie a écrit le 18/04/2012 à 21h42

ERREUR
je corrige mon erreur de frappe sur le post ci-dessus, le vol de RI-VOL-TA portait sur 120.000 euros et non 1.2 millions

marie t'es pas net
rivalta n a pas volé 120000 euros . le conseil d administration du sytral avait voté une rémuneration de ..... certaines assos avaient fait un recours devant les tribunaux.un point c est tout. ta factrice doit etre virée.

Signaler Répondre

avatar
marie le 18/04/2012 à 21:42
marie a écrit le 18/04/2012 à 20h02

oui j'avais posté un msg dans ce sens, mais il a été censuré et pourtant je ne relatais que la vérité

je comparais le délit qui est décrit ci-dessus à celui de Mr RIVALTA, président du SYTRAL, qui a été condamné par le Conseil d'Etat, après avoir de tous les recours possibles et inimaginables de mensonges, à remboursé ce qu'il avait volé illégalement aux contribuables lyonnais

et la bagatelle portait sur 1.2 millions d'euros

et je félicitais les associations qui avaient mis le doigt sur ces excès ilimités de la classe politique qui agit en toute impunité

si ce msg n'est pas reproduit, je peux considérer qu'il y a censure et je me dois de relater les faits de cet obstacle ici, sur les réseaux à ma disposition concernant une presse qui, dans ce cas, est qualifiable d'asservie avec tout ce que le mot représente.

Il s'agit en effet d'un acte public qui doit être relaté, après vérification si nécessaire mais tellement vérifiable par n'importe quel journaliste d'investigation !

Il ne peut y avoir deux poids et deux mesures :
un citoyen lamda auteur d'un délit qu'on relate
et un élu auteur d'un délit que l'on se refuse à relater

Un test pour mesurer les choses avec un média qui se dit démocratique

ERREUR
je corrige mon erreur de frappe sur le post ci-dessus, le vol de RI-VOL-TA portait sur 120.000 euros et non 1.2 millions

Signaler Répondre

avatar
marie le 18/04/2012 à 20:02

oui j'avais posté un msg dans ce sens, mais il a été censuré et pourtant je ne relatais que la vérité

je comparais le délit qui est décrit ci-dessus à celui de Mr RIVALTA, président du SYTRAL, qui a été condamné par le Conseil d'Etat, après avoir de tous les recours possibles et inimaginables de mensonges, à remboursé ce qu'il avait volé illégalement aux contribuables lyonnais

et la bagatelle portait sur 1.2 millions d'euros

et je félicitais les associations qui avaient mis le doigt sur ces excès ilimités de la classe politique qui agit en toute impunité

si ce msg n'est pas reproduit, je peux considérer qu'il y a censure et je me dois de relater les faits de cet obstacle ici, sur les réseaux à ma disposition concernant une presse qui, dans ce cas, est qualifiable d'asservie avec tout ce que le mot représente.

Il s'agit en effet d'un acte public qui doit être relaté, après vérification si nécessaire mais tellement vérifiable par n'importe quel journaliste d'investigation !

Il ne peut y avoir deux poids et deux mesures :
un citoyen lamda auteur d'un délit qu'on relate
et un élu auteur d'un délit que l'on se refuse à relater

Un test pour mesurer les choses avec un média qui se dit démocratique

Signaler Répondre

avatar
franca3011 le 18/04/2012 à 13:58

Il y a pire voleur et ils ont l'immunité pour eux. C'est dégueulasse de s'en prendre à une gamine même si elle a volé, c'est certainement par besoin. Donnez nous des salaires décents et certaines tentations disparaitront.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.