Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

La Ville de Lyon au chevet des HCL

Photo LyonMag

Lundi en séance du conseil municipal, la Ville a voté une avance de trésorerie d’un montant maximal de 10 millions d’euros aux HCL.

Même si les HCL continuent leur politique de désendettement, dans le cadre de leur plan interne Cap 2013, la Ville de Lyon a du mettre lundi la main au portefeuille pour accompagner le CHU de Lyon dans sa dynamique vertueuse. Une ligne de crédit de 10 millions d’euros ouverte, et c’est l’opposition municipale qui a vu rouge. Denis Broliquier, président du groupe Lyon Divers Droite, estime que la Ville "n’a pas à assumer les fin de mois difficiles" de l’établissement public. Le groupe UMP, Ensemble pour Lyon, par la voix de l'ex-secrétaire d'Etat à la Santé Nora Berra, déplore l’inconséquence de la Ville, maquillée "derrière la caricature habituelle de la responsabilité de l’ancien gouvernement." Les HCL, qui portent l’ambitieux projet de réhabilitation de l’hôpital Edouard Herriot pour un coût de 270 millions d’euros, souffrent également une dette de plus 900 millions d’euros. Son déficit a été ramené à 29 millions d’euros en 2011 (contre 94 millions en 2008), grâce à la vente de biens immobiliers et à une baisse des effectifs.



Tags : HCL |

Commentaires 1

Déposé le 03/07/2012 à 13h09  
Par jm Citer

Soupe interne ! Les mêmes parrains sont ils schizophrènes ?

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.