Intérimaires : premières victimes de la crise économique

En effet, l'intérim est un bon indicateur de l'état de santé du marché du travail. Mais en un an, 60.000 emplois temporaires ont été supprimés en France, soit une baisse de 9%. Le travail temporaire représente 45% des effectifs dans l'industrie. Cette situation ne présage rien de bon pour les chiffres du chômage pour le mois de juillet, qui seront publiés dans la journée de lundi. Dans le Rhône, pour le mois de juin, on avait enregistré une hausse de 0,8%, tout comme à l'échelle de la région Rhône-Alpes. Plus de 272 000 demandeurs d'emploi sont aujourd'hui inscrits en catégorie A dans la région. Au niveau national, le mois de juin a été le 14e mois de hausse consécutif, avec 2 millions 945 000 demandeurs d'emploi.


Tags :

interim

crise

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.