Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Sandrine Frih - Photo Lyonmag.com

Sandrine Frih, vice-présidente du Grand Lyon : “Des réponses aux immolations dans un an”

Sandrine Frih - Photo Lyonmag.com

Sandrine Frih, vice-présidente du Grand Lyon et présidente du Comité hygiène et sécurité sur les conditions de travail, était ce lundi l’invitée de Jazz Radio dans l’émission Ça jazz à Lyon, proposée en partenariat avec Lyonmag.

Un peu moins de deux mois après l’immolation d’un agent à Vénissieux, le service de la propreté du Grand Lyon vient de connaître un nouvel incident. En effet, un agent du dépôt de Gerland a lui aussi menacé de se suicider dans les mêmes conditions. Pourquoi ? "Je pense que si j’arrivais à vous donner des réponses, cela ne se serait pas passé" commence par dire Sandrine Frih.

Cette dernière est présidente du CHSCT (Comité hygiène et sécurité conditions de travail), une instance paritaire composée de représentants du personnel, de l’administration et d’élus politiques. "Nous sommes tenus par la réglementation de faire une analyse des accidents. L’immolation de cet agent est un accident très grave et nous allons demander l’aide d’un expert indépendant. Je pense que dans une telle situation, et pour comprendre ce qu’il se passe sur le terrain, nous avons besoin d’un regard extérieur" explique la vice-présidente du Grand Lyon.

"Il faut d’abord gérer les émotions des uns et des autres et ce n’est pas simple. Quand il y a de l’émotion, il n’y a pas toujours de la sérénité. Il faut qu’on arrive à gérer ça. Il nous faut de la méthode parce que ce ne sont, et heureusement, pas des accidents qui nous arrivent tous les jours. Je peux comprendre qu’il est difficile pour les gens de s’adresser aux politiques, à l’administration ou aux représentants syndicaux. Ils pourront s’exprimer auprès de cet expert et, au vu de l’analyse de l’expertise des préconisations seront faites et le Grand Lyon devra bien évidemment mettre en œuvre ses préconisations" précise la présidente du CHSCT.

Sandrine Frih tient à préciser que suite à ces deux incidents, le calendrier du Grand Lyon sera assez simple pour faire face à ces drames. "Nous avons validé un cahier des charges pour valider un cabinet d’experts. Nous allons auditionner certains de ces cabinets d’experts d’aujourd’hui au 2 octobre. Et le 2 octobre sera choisi d’une manière collective l’expert qui fera le travail et qui mènera cette mission. Cette mission durera un an, mais bien évidemment des préconisations seront prises durant cette année et on va travailler très vite. D’abord on comprend, on analyse et ensuite on met des choses en place".

Pour la présidente du comité hygiène et sécurité sur les conditions de travail, ces dispositions n’empêchent pas le Grand Lyon de rester nerveux face à ces deux drames. "C’est une réelle angoisse que nous avons tous. Je pense qu’on ne peut pas travailler sérieusement sans prendre du temps. D’autres dispositions seront mises en place à l’intérieur du Grand Lyon. Nous avons un psychologue, un médecin du travail et des assistantes sociales. Tous ces gens là sont sur le pont 24h/24".

Ces deux drames auraient-ils pu éviter ? C’est une question qui revient souvient dans le débat. "Sur 4700 agents, bien sûr il y a des difficultés à la fois personnelles et de travail. On a des cellules d’aide d’ailleurs qui fonctionnent très bien. Nous  avons  deux cas graves mais je pense qu’avec ces cellules nous avons évité bien d’autres accidents. Nous avons un système qui fonctionne bien, mais on s’aperçoit malgré tout qu’aujourd’hui il faut que nous soyons encore plus performants et nous le seront par ce travail" conclut Sandrine Frih.



Tags : ça jazz à lyon | immolation | grand lyon | Sandrine Frih |

Commentaires 1

Déposé le 14/02/2013 à 01h11  
Par Algérien-oranais Citer

Je comprend madame frih qui ne peut rien faire elle ne travail pas a la propreté une enquête de cinq minute qui va durée un ans quel honte et maquillage d'une enquête bâclé la direction de la propreté c'est la dictature et les élus qui ne pense juste au marcher publique quel honte

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.